Nous sommes le Mar Août 04, 2015 11:51 am
(UTC - 5 heures , Heure d’été)

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter  




ACTUALITÉ  (25)
BEAUTÉ-MODE  (65)
CINÉMA-TÉLÉ  (30)
CULTURE-SHOWBIZZ  (86)
DIVERS  (2)
GASTRONOMIE  (40)
HUMOUR  (17)
SHOPPING  (10)
SOCIÉTÉ  (55)
SPORT  (2)
TECHNO-JEUX  (12)
TOURISME-VOYAGE  (8)

 
Avatar du membre

Barre-toi de mon herbe  Feed  

par Yves Giroux

Barre-toi de mon herbe, une chronique où on préfère le rotoculteur à la tondeuse John Deer deux sièges à toit ouvrant. Au travail, au boulot ou dans les loisirs, sa lecture ne contient aucune fibre ni oméga 3. Ses propos, opinions et élucubrations, n’impliquent uniquement que l’auteur ou son représentant légal. Toute autre personne, organisme et regroupement est prié de bien vouloir s’en dissocier. Vous pouvez maintenant cliquer sur J’ACCEPTE. Bonne lecture.
 
Voir toutes les chroniques de Yves Giroux  


J’ai croisé les rennes du Père Noël au moment où je m’y attendais le moins. C’était un dimanche après-midi, le ciel était gris et les gens distribuaient des regards froids autour d‘eux. J’étais dans un centre commercial majoritairement peuplé de désinstitutionnalisés. La Place Versailles, là où le Père Noël arrive annuellement du pôle Nord en hélicoptère. Oui, le Père Noël a une empreinte carbone. Steven Guilbeault a beau ne pas en parler, mais le gros bonhomme rouge est tout sauf un exemple d’écoresponsabilité. Revenons plutôt à nos rennes. Les pauvres bêtes encagées, captives et sans défense, imploraient du regard la clémence de l’attroupement d’humains qui encerclait leur cage. La seule réponse qu’on leur offrait se trouvait dans une poignée de moulée achetée à coup de deux dollars dans les distributrices savamment installées autour de l’enclos des pauvres bêtes. Et tout ça se passait entre le Garage et le Ardenne, pas loin du McDo.

J’ai croisé les indignés au moment où je m’y attendais le plus. C’était un jeudi matin, Square Victoria. Le mouvement Occupons Montréal, la Place du Peuple. Au beau milieu du quartier international des affaires de Montréal. Une véritable commune en ville. Des tentes, des sacs de couchage quelques enfants, quelques chiens. On y avait même érigé une cuisine communautaire où chacun des indignés y était le bienvenu. Le mouvement qui avait débuté le 15 octobre a pris fin le 25 novembre dans un calme relatif alors que le SPVM a reçu l’ordre de l’administration Tremblay d’évacuer les occupants du Square Victoria afin que les cols bleus procèdent au nettoyage du site de l’occupation. Aucune arrestation, aucun coup de matraque, pas même d’images brutales sur You Tube. Montréal aura été un exemple de tolérance et d’ouverture envers ses indignés. Une seule question demeure, qu’adviendra-t-il ensuite de ce mouvement citoyen? Un mouvement populaire peut-il réellement avoir un impact sur la mouvance capitaliste du 1% du pouvoir économique de ce monde? Peut-on réellement obtenir une nouvelle démocratie citoyenne? Tout ça s’est déroulé entre les bureaux de Power Corporation et la Bourse de Montréal, pas loin du Centre de Commerce Mondial de Montréal et d’une autre trâlée de sièges sociaux corporatifs.

J’ai croisé beaucoup trop de moustaches ce mois-ci. Elles sont partout. Tu veux y échapper? Tu n’y arriveras pas. Tu regardes un bulletin de nouvelles, moustaches. Tu lis les journaux et tu te rends compte que même les criminels portent la moustache. Tu regardes un match de hockey, tout plein de moustaches! Comme si le match était télédiffusé en moustache-o-rama! Eric Cole et Josh Georges avec une moustache, moi, j’avoue que ça m’effraie un peu. Je n’ai absolument rien contre les prostates, au contraire, moi même, j’en ai une! Mais ne pourrait-on pas trouver une autre manière de leur venir en aide? Il n’y rien de plus ridicule, à mon avis, que d’aspirer à ressembler à un chauffeur d’autobus bedonnant de la STM.





 [ 3 réponses ] 
Commentaires
Publié: Sam Nov 26, 2011 2:34 pm
Wow. Je ne savais pas qu'on amenait des rennes à Place Versailles... Pour le mouvement des indignés, je ne pense pas que ça va changer quelque chose cette occupation qui a pris fin hier, mais j'ai hâte de voir leur plan de match. Ils sont tous en assemblée générale aujourd'hui (à Montréal et à Québec) pour élaborer la suite des choses.

Pour le mois de la moustache, il achève. C'est sur que ça fait peur ou ça fait rire de voir certaines gars avec la moustache. Je pense à mon zappage à RDS l'autre jour, où je n'ai pu m'empêcher de rire en voyant Benoit Brunet... ou en ayant peur en voyant un de mes amis mettre sa photo sur Facebook. Par contre, c'est une très belle façon de soutenir la cause et d'amasser des fonds. Est-ce que c'est rentable ? Est-ce qu'ils réussissent à amasser des fonds pour la cause ? J'ai des collègues de travail qui le font par soutien, mais ils n'ont jamais dit qu'ils le faisaient pour ramasser des fonds. Je trouve ça plus intelligents comme action, que les petits jeux qu'on envoie aux filles en octobre sur Facebook pour le cancer du sein. Moi, je félicite les gars qui osent se mettre la moustache pendant 1 mois, même ceux qui savent que ça les avantage pas.


Publié: Sam Nov 26, 2011 10:27 pm
Parlant de Movember... je pense que perso, je décerne la médaille de la plus laide moustache à Mario Dumont! *Brrrr frissons d'horreur*


Publié: Jeu Déc 01, 2011 11:45 pm
MayClo: Eh oui, des rennes à la Place Versailles. Toute se peut, McGilles n'arrête pas de le dire. :) Oui, la cause est noble, on ne peut pas être contre la prostate. La prostate est notre ami. Tout comme les seins. La moustache et les petits jeux pour les filles, au fond, font office de courroie de transmission pour diffuser le message. Faut croire que ça fonctionne. Poils de moustache et filles à poils peuvent parfois, pour un instant, faire bon ménage, il me semble.

Strophe: Les moustaches de droites sont celles qui font le plus peur! :)


 [ 3 réponses ] 



Pour commenter ce texte:

Inscription gratuite / Connexion
Nom d’utilisateur:
Mot de passe:
 Me connecter automatiquement lors de chaque visite

© 2003-2014 Domaine Bleu enr.