Nous sommes le Lun Nov 18, 2019 6:34 pm
(UTC - 5 heures )

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 

 



Répondre au sujet  [ 455 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 23  Suivant
Auteur Message
 MessagePublié: Dim Déc 02, 2012 3:31 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Un remake télé des Belles histoires
Hugo Dumas - La Presse
29 novembre 2012

Voici des nouvelles fraîches soufflées par le rapporteur officiel de La Presse: les patrons de Radio-Canada sont «très emballés» par le projet de remake télévisuel des Belles histoires des pays d'en haut, revu quasiment comme un western d'époque hyperréaliste, que lui ont soumis deux producteurs influents, Sophie Deschênes de Sovimage et François Rozon d'Encore Télévision.

Après une série originale qui a marqué l'imaginaire des Québécois, un film de Charles Binamé qui a fracassé des records aux tourniquets (9,6 millions de recettes) et des reprises qui ont cartonné 50 ans plus tard autant à la SRC que sur ARTV, Donalda Laloge et Séraphin Poudrier revivront avec de nouveaux interprètes, des décors plus réalistes et des textes remaniés. Aucune date de diffusion n'a été avancée, car cet ambitieux projet commence à peine à prendre forme.

C'est François Rozon d'Encore Télévision (Mirador, Caméra café) qui a acheté les droits d'adaptation des 495 épisodes des Belles histoires des pays d'en haut à Pierre Grignon, filleul de l'auteur Claude-Henri Grignon. «Dans son testament, Claude-Henri Grignon (mort en 1976) stipulait que ses textes pouvaient être modifiés», note le producteur.

L'adaptation de cette oeuvre colossale a été confiée à Gilles Desjardins, qui a écrit l'excellent thriller historique Musée Eden pour Radio-Canada, également produit par Sophie Deschênes de Sovimage.

«On veut adopter le téléroman en respectant les moeurs de l'époque. Dans ces années-là, la colonisation du Nord, c'était le Far West. Notre Far West à nous, c'était les Laurentides. Il y a eu beaucoup de censure à l'époque. Nous voulons revenir à la base de ce que M. Grignon voulait faire. En 1880, il y avait beaucoup de criminalité, de corruption et de légèreté de moeurs», explique la productrice Sophie Deschênes.

Ce remake des Belles histoires des pays d'en haut prendra la forme d'un téléroman découpé en épisodes de 60 minutes. Il ne s'agira donc pas d'une série historique à gros budget comme Musée Eden, dont la suite de six heures n'a toujours pas obtenu l'aval de la SRC.

Les belles histoires des pays d'en haut, extraites du roman Un homme et son péché, se déroulent à la fin du XIXe siècle dans la région de Sainte-Adèle, en pleine colonisation du Nord. Radio-Canada a présenté ce téléroman au petit écran entre 1956 et 1970. Les personnages colorés de Claude-Henri Grignon ont aussi vécu à la radio à partir de 1939.

L'auteur Gilles Desjardins dispose des textes de 400 demi-heures et de 95 heures des Belles histoires. Selon le producteur François Rozon, le remake pourrait donc vivre plusieurs saisons complètes.

Tous les personnages adorés du public ressusciteront et les acteurs qui les incarneront n'ont évidemment pas encore été choisis. Qui, croyez-vous, pourrait jouer le père Ovide, la Fouine, la Scole, Jambe-de-bois, Alexis, Donalda, Bidou, Séraphin, le notaire Lepotiron ou Todore Bouchonneau? Chose certaine, les choix faits pour le film de 2002 ne dicteront pas ou n'influenceront pas ceux du téléroman.

http://www.lapresse.ca/debats/chronique ... cueil_POS1


Dernière édition par Anya le Mer Août 19, 2015 1:36 pm, édité 1 fois au total.
Haut

 MessagePublié: Dim Déc 02, 2012 6:00 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 22 Fév 2005
Localisation: Montréal
Wow ! Ça risque d'être intéressant ça :)
Haut
Mon Blog - Dans Notre Jukebox

 MessagePublié: Mar Déc 04, 2012 10:58 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Les belles histoires, façon Deadwood
04 décembre 2012
Hugo Dumas - La Presse

Le Père Ovide serait fier. C'est fou à quel point notre primeur de la semaine dernière sur la préparation du remake des Belles histoires des pays d'en haut à Radio-Canada a fait jaser dans les chaumières. Quand il est question de ressusciter le vilain Séraphin ou la douce Donalda dans un téléroman moderne, le débat traverse toutes les générations. Et ça jacasse très fort, autant à la radio que sur Twitter.

Alors, voici d'autres détails sur ce projet télévisuel piloté par les producteurs Sophie Deschênes (Sovimage) et François Rozon (Encore Télévision). La réécriture des 495 épisodes de cette série culte de Claude-Henri Grignon a été confiée à Gilles Desjardins, le méticuleux auteur de Musée Eden.

«La façon dont je le vois, c'est de revenir au sens profond de l'histoire, soit celle de la colonisation du Nord, avec un aspect très réaliste. Un peu comme ce que les Américains ont fait avec Deadwood», a confié Gilles Desjardins lors d'une entrevue à La Presse.

Produit de la chaîne HBO, Deadwood est un western campé en 1876 au Dakota du Sud, en pleine ruée vers l'or. C'est une oeuvre crue, hyperréaliste et très dure, que la chaîne spécialisée Historia a diffusée en rafale à l'hiver 2011, puis en reprise l'été dernier.

En comparaison, l'action des Belles histoires des pays d'en haut démarre en 1887 dans la région de Saint-Jérôme. Pour réinterpréter cette émission classique, Gilles Desjardins se basera sur les textes originaux - et non censurés - qui ont été déposés à la Bibliothèque nationale. «À l'époque, il y a eu beaucoup de censure, à tous les niveaux. Le cardinal Léger a souvent écrit à Claude-Henri Grignon pour lui rappeler que Donalda devait être un exemple de soumission pour toutes les femmes du Canada français», indique Gilles Desjardins. Il fallait également que le rôle du colon soit valorisé et quasiment glorifié dans le feuilleton.

Les concepteurs du remake des Belles histoires, un projet qui emballe Radio-Canada, selon nos informations, souhaitent que les moeurs de cette époque de Far West soient parfaitement traduites au petit écran. «À voir la grosseur des familles, je ne peux pas croire que les gens n'avaient pas de sexualité à l'époque. Et il y avait aussi beaucoup de criminalité», explique Gilles Desjardins.

Un point délicat n'a toutefois pas encore été réglé: les patois bien connus des personnages comme «viande à chien», «crétac» ou «bouleau noir» résisteront-ils à la relecture de l'oeuvre? «Je n'ai pas encore statué là-dessus», glisse, avec prudence, Gilles Desjardins.

Pierre Grignon, le filleul de Claude-Henri Grignon, rappelle que son grand-oncle n'était pas du tout hostile au remake, puisqu'il en a déjà fait un avec son propre livre. «Dans le roman Un homme et son péché, il n'était pas question de Sainte-Adèle ni des pays d'en haut, et il n'y avait pas de curé Labelle. Pour faire Les belles histoires des pays d'en haut, il a ressuscité Donalda et Séraphin, qui mouraient tous deux dans le livre», détaille Pierre Grignon.

Autre point des Belles histoires qui changera de couleur: les opinions politiques. «Claude-Henri Grignon ne pouvait pas développer le volet où le curé Labelle exprimait le souhait de faire du Québec une nation», soutient Pierre Grignon, 70 ans, qui donne des conférences sur Claude-Henri Grignon partout au Québec, au Nouveau-Brunswick et même en Nouvelle-Angleterre.

La soumission totale de Donalda à Séraphin risque aussi de vaciller. «Pour Claude-Henri Grignon, un fervent catholique, c'est parce qu'elle offrait sa souffrance à Dieu que Donalda pouvait endurer cet affreux avare», dit Pierre Grignon.

La pression est évidemment forte sur le scénariste Gilles Desjardins pour ne pas abîmer ce monument de l'histoire littéraire, radiophonique et télévisuelle du Québec. «Je suis quelqu'un qui fonctionne avec beaucoup de recherche. C'est une énorme responsabilité qui m'a été confiée. Je suis confiant, car c'est une oeuvre qui est très solide», note Gilles Desjardins.

http://www.lapresse.ca/debats/chronique ... adwood.php
Haut

 MessagePublié: Mar Déc 04, 2012 12:09 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 03 Fév 2006
Localisation: Québec
Je suis contente de lire ça... L'histoire de Claude-Henri Grignon est plus celle du film que de la populaire série des années 50-60 et même les années 40 à la radio (parait-il, parce que moi, j'étais pas là :o )

Dans les belles histoires, ils nous rendent Séraphin presque sympathique, alors que c'est un homme vil et cruel...

Bien hâte de voir ce qu'ils vont faire avec cette histoire...
Haut
Image

 MessagePublié: Jeu Déc 06, 2012 12:18 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 04 Août 2005
Localisation: Montréal
Nikki a écrit:
Je suis contente de lire ça... L'histoire de Claude-Henri Grignon est plus celle du film que de la populaire série des années 50-60 et même les années 40 à la radio (parait-il, parce que moi, j'étais pas là :o )

Dans les belles histoires, ils nous rendent Séraphin presque sympathique, alors que c'est un homme vil et cruel...

Bien hâte de voir ce qu'ils vont faire avec cette histoire...


Nikki je m'excuse mais j'ai regardé Les belles histoires... originales et en reprise Séraphin est loin d'être un personnage sympathique!

C'est drôle mais je regarderai p-être mais cela me surprendrais, à 52 ans passé je peur de trop comparer.

Pour ceux qui n'ont pas regarder peut être vraiment intéressant.
Haut
"Le plus sur moyen de vaincre la tentation, c'est d'y succomber."

Image Image

 MessagePublié: Jeu Déc 06, 2012 4:49 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 03 Fév 2006
Localisation: Québec
Kaylee a écrit:
[...]


Nikki je m'excuse mais j'ai regardé Les belles histoires... originales et en reprise Séraphin est loin d'être un personnage sympathique!

C'est drôle mais je regarderai p-être mais cela me surprendrais, à 52 ans passé je peur de trop comparer.

Pour ceux qui n'ont pas regarder peut être vraiment intéressant.


Je sais ce que tu veux dire, tu as raison, il n'est pas sympathique... Je ne sais pas comment l'exprimer... Mettons que le Séraphin des Belles histoires est plus un vieux déplaisant ridicule qu'un être cruel comme dans l'histoire originale...
Haut
Image

 MessagePublié: Jeu Déc 06, 2012 4:17 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 20 Jan 2005
Moi je suis une fan des belles histoires des pays d'en haut, je les ai écouté à x reprises :lol:
j'aime le côté détente, sympa et parfois drôle de cette série, et bien que je ne pourrai résister à l'envie
d'écouter une nouvelle version, j'ai peur que le charme de la première n'y soit pas s'ils y ajoutent des scènes de violence, sexe etc. (il y en a tellement dans toutes les autres téléséries), c'est ce qui fait la différence
avec la vieille version.

Je préfère aussi le Séraphin de la série à celui du film, le personnage a certes de gros défauts mais il garde
un côté humain aussi, j'aime mieux ça que de ne voir qu'un méchant tyran.. Pour Donalda, j'espère qu'ils lui
donneront d'avantage de caractère et qu'elle ne sera pas si soumise.
Haut

https://bighugelabs.com/flickr/profilewidget/recent.explore/f1f1f1/76ffb4/8995211@N04.jpg

 MessagePublié: Ven Déc 07, 2012 12:43 pm 
Avatar du membre
Modérateur

Inscrit le: 24 Oct 2003
Localisation: 450
Personnellement je suis contre un tel projet. C'est dépenser de l'argent pour une émission que nous connaissons tous et qui passe en reprise et en boucle depuis au moins 6 ans à Artv et Radio-Canada. Plus le film produit il y a quelques années. Il me semble que le tour a été fait.

Nous avons des excellents créateurs ici, je préfère la nouveauté.
Haut
Image

 MessagePublié: Jeu Déc 05, 2013 10:10 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Séraphin à la télé: ça avance! 
Hugo Dumas - La Presse
Le projet de remake des Belles histoires des pays d'en haut, façon western hyperréaliste à la Deadwood de HBO, progresse rondement à Radio-Canada. Les trois premiers épisodes d'une heure ont été déposés par l'auteur Gilles Desjardins, les trois suivants sont pratiquement achevés et trois autres devraient sortir du four au printemps.
Vous entendez les mots «Séraphin», «bouleau noir» ou «père Ovide» et vous soupirez: misère, pas encore cette vieillerie-là? Vous avez tout faux, chers amis. Dans sa relecture de la volumineuse oeuvre de Claude-Henri Grignon, le scénariste Gilles Desjardins a privilégié une approche crue et réaliste. Les nouvelles Belles histoires s'apparenteront beaucoup plus au Far West sale et rugueux qu'aux épisodes proprets ayant été usés à la trame par la télévision publique.
Haut

 MessagePublié: Jeu Déc 05, 2013 12:29 pm 
Avatar du membre
Modérateur

Inscrit le: 24 Oct 2003
Localisation: 450
Il y a un an j'étais contre ce projet, j'ai changé d'avis. :crazy:

Avec tout le talent que nous avons au Québec, cette nouvelle émission pourrait être très bonne.
Haut
Image

 MessagePublié: Jeu Déc 05, 2013 5:00 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
:) D'après l'article de Dumas, ça regarde bien comme remake.
Haut

 MessagePublié: Sam Fév 14, 2015 12:27 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Séraphin
Hugo Dumas
13 février 2015

Un autre projet qui chemine très bien, c'est le remake des Belles histoires des pays d'en haut, revu de façon hyperréaliste par le scénariste Gilles Desjardins (Mensonges, Musée Eden). Des espions dans la tour de Radio-Canada me signalent que le réalisateur Sylvain Archambault (Les Lavigueur) serait maintenant attaché à cette télésérie historique.

L'association professionnelle de Sylvain Archambault et Gilles Desjardins a donné l'excellente série policière Mensonges à AddikTV. Pas étonnant qu'ils veuillent de nouveau collaborer.

Les producteurs de Séraphin, Sophie Deschênes de Sovimage et François Rozon d'Encore Télévision, n'ont pas exprimé de commentaires jeudi.
Haut

 MessagePublié: Mar Avr 28, 2015 10:22 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Vincent Leclerc et Sarah-Jeanne Labrosse, les nouveaux Séraphin et Donalda
Richard Therrien

Image

Vincent Leclerc et Sarah-Jeanne Labrosse incarneront Séraphin et Donalda dans Les pays d’en haut, nouvelle adaptation d’Un homme et son péché, de Claude-Henri Grignon.

Produite par Encore Télévision et Sovimage, la série sera diffusée durant la saison 2015-2016 sur ICI Radio-Canada Télé.

La distribution comprend aussi Maxime Le Flaguais (Alexis), Michel Charette (père Ovide), Antoine Bertrand (curé Labelle), Julie Le Breton (Délima), Roger Léger (Dr Cyprien), Madeleine Péloquin (Angélique), Rémi-Pierre Paquin (Bidou Laloge), Julien Poulin (Père Laloge), Jacques Allard (notaire Le Potiron), Josée Beaulieu (mère du curé Labelle), Bobby Beshro (Grand Méo), Anne-Élisabeth Bossé (Caroline), Jean-François Casabonne (quêteux), Marco Collin (Bill Wabo), Fabien Cloutier (Oscar «La Tuque» Labranche), Kim Despatis (Donatienne), Claude Despins (Jos Malterre), Paul Doucet (Arthur Buies), Amélie Grenier (Baby Mayfair), Mario Jean (Pit Caribou), André Kasper (Siffleux), Roc Lafortune (Jambe-de-bois), Alexis Lefebvre (Dr Jérôme Marignon), Gaston Lepage (Évangéliste), Jean Maheu (Honoré Mercier), Pierre Mailloux (Marchand Lacour), Marie-Ève Milot (Rosa-Rose Ducresson) et Fred-Eric Salvail (Ben Ducresson).

Les textes ont été confiés à Gilles Desjardins et la réalisation à Sylvain Archambault; ils ont fait ensemble la série Mensonges. Le tournage, qui commence jeudi de cette semaine, se fera en studio à Montréal et au village Canadiana de Rawdon. Plus fidèle à l’oeuvre originale que le téléroman des années 50-60, l’histoire reprendra à la fin du XIXe siècle, à l’origine des personnages.
Haut

 MessagePublié: Mar Avr 28, 2015 1:53 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 05 Août 2004
Maxime Le Flaguais est tellement à l'opposé de l'image que je me fais d'Alexis!
Haut

 MessagePublié: Mar Avr 28, 2015 3:38 pm 
Avatar du membre
Modeste Jacasseur

Inscrit le: 03 Mars 2006
On est loin de Roy Dupuis! Je l'aurais davantage vu en Séraphin!
Haut

 MessagePublié: Mar Avr 28, 2015 4:48 pm 
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 11 Sep 2014
kamisole a écrit:
Maxime Le Flaguais est tellement à l'opposé de l'image que je me fais d'Alexis!

:jap: Je trouve pas qu'il fait un beau Alexis , ils ne mentionnent pas les personnages d'Artémise ,Léon ( fils de Baby ) ,la grosse lionne ( femme de père Ovide ), la femme de Todore et sa fille Aurélie, Ephigénie et Florent ( le forgeron ),la femme de Bidou , Basile Fourchu sa femme et leurs 13 enfants vivants :lol: , j'ai bien hâte de voir cette nouvelle mouture de personnages , j'espère m'y attacher autant :love:
Haut

 MessagePublié: Mar Avr 28, 2015 4:58 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 05 Août 2004
Est-ce que je l'ai passé ou ils ne disent pas qui fait Nanette?
Haut

 MessagePublié: Mar Avr 28, 2015 6:47 pm 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 09 Jan 2009
kamisole a écrit:
Maxime Le Flaguais est tellement à l'opposé de l'image que je me fais d'Alexis!


Je me disais la même chose en lisant la distribution et en le regardant. Y'à un p'tit kekchose qui fait que j'y mettrais ma main en pleine façe.

ça doit faire bizarre de jouer un couple avec son ex (Sarah Jeanne et Maxime Le Flaguais)


Dernière édition par gazzoux1 le Mar Avr 28, 2015 6:50 pm, édité 1 fois au total.
Haut

 MessagePublié: Mar Avr 28, 2015 8:48 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 05 Août 2004
Je sais pas trop... je trouve qu'il a l'air d'avoir l'hygiène déficiente.
Haut

 MessagePublié: Mer Avr 29, 2015 1:04 am 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 08 Jan 2009
Localisation: southshore(bas du fleuve reject)
kamisole a écrit:
Je sais pas trop... je trouve qu'il a l'air d'avoir l'hygiène déficiente.


le Alexis de la première série était loin d'être un sex symbole...il avait l'air propre par contre...il avait pas l'air de sacrer, il se saoulait juste une fois de temps en temps..quasiment un homme parfait :jap:
Haut

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 455 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 23  Suivant


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

© 2003-2018 Domaine Bleu enr.