Nous sommes le Ven Juin 05, 2020 4:49 pm
(UTC - 5 heures )

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 

 



Répondre au sujet  [ 225 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 12  Suivant
Auteur Message
 MessagePublié: Ven Avr 20, 2018 8:34 pm 
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 10 Juin 2003
Localisation: pointe-calumet
https://ici.radio-canada.ca/tele/blogue ... -a-la-tele


Dernière édition par Elise-Gisèle le Mar Déc 11, 2018 1:00 pm, édité 1 fois au total.
Haut

https://www.westlib.org/kids-imgs/habs-w.gif

 MessagePublié: Mar Déc 11, 2018 12:44 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Découvrez des images de la nouvelle série avec Marina Orsini

Image

Une autre histoire sera diffusée dès le lundi 7 janvier à 20 h sur ICI Radio-Canada Télé.

Le public est impatient de découvrir la nouvelle dramatique de Chantal Cadieux, l’auteure de Mémoires vives.

Une autre histoire s’amorce alors qu’Anémone, une thanatopractrice de 53 ans, apprend qu’elle souffre d’Alzheimer précoce. Cette nouvelle aura l’effet d’une bombe et la ramènera à son ancienne vie, alors qu’elle s’appelait Manon. Victime de violence, elle a dû abandonner ses trois jeunes enfants. Sous une nouvelle identité, elle s’est reconstruite et coulait des jours heureux, entourée de Karla, Simon et Olivia, ses enfants issus d’une seconde union.

En plus de composer avec son diagnostic inquiétant, Anémone fait la rencontre du nouveau directeur du salon funéraire pour lequel elle travaille, Vincent, un homme mystérieux qui l’observe sans relâche et avec qui elle développera une relation troublante.

Marina Orsini partagera l’écran avec Danielle Proulx, Marilou Morin, Mikhail Ahooja, Laurence Barrette, Debbie Lynch-White, Benoit McGinnis, Adam Kosh, Vincent Graton et Sébastien Ricard.

Découvrez les premières images de la nouvelle série dramatique, réalisée par Brigitte Couture, ci-dessous :
http://showbizz.net/2018/11/29/decouvrez-des-images-de-la-nouvelle-serie-avec-marina-orsini/
Haut

 MessagePublié: Mar Déc 11, 2018 1:01 pm 
Avatar du membre
Modérateur

Inscrit le: 24 Oct 2003
Localisation: 450
J'ai changé le titre du topic. :)
Haut
Image

 MessagePublié: Mar Déc 11, 2018 7:41 pm 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 01 Mai 2011
L'histoire semble prometteuse. Je vais essayer cette série.
Haut

 MessagePublié: Mar Déc 11, 2018 8:32 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 03 Fév 2006
Localisation: Québec
C'est un gros défi la case de 20 h le lundi à Radio-Canada.. C'est sûr que je vais l'écouter...
Haut

 MessagePublié: Mar Déc 11, 2018 8:34 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 09 Jan 2009
J'ai hâte de voir .... l'histoire semble intéressante. Mon bémol est que j'ai un peu de la difficulté avec Marina Orsini...
Haut

 MessagePublié: Mer Déc 12, 2018 8:31 am 
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 11 Sep 2014
Mag-a-lye a écrit:
J'ai hâte de voir .... l'histoire semble intéressante. Mon bémol est que j'ai un peu de la difficulté avec Marina Orsini...


Moi mon bémol c'est l'auteure qui semble toujours focusser dans ses histoires sur des enfants qui sortent de l'ombre à tout moment quand ce n,est pas un parent qui apprend qu'il a un enfant à quelque part , ca fini qu'ils ont pratiquement tous un lien génétique :lol: et sans parler d'un autre personnage mystérieux qu'on verra défiler semaine après semaine dont le secret sera ne sera dévoilé qu'à la toute fin ( si je tiens jusque là ) Ca aura sûrement le même effet sur moi que Providence-Mémoires vives , j'aime au début et je perd l'intérêt c'est pas trop long :sleep:
Haut

 MessagePublié: Mer Déc 12, 2018 7:03 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Elise-Gisèle a écrit:
J'ai changé le titre du topic. :)

:) Merci Elise-Gisèle.
Haut

 MessagePublié: Jeu Déc 13, 2018 1:49 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 01 Sep 2006
Mag-a-lye a écrit:
J'ai hâte de voir .... l'histoire semble intéressante. Mon bémol est que j'ai un peu de la difficulté avec Marina Orsini...


Moi aussi, je ne supporte pas ses cris.
Haut
Mamie vous aime mes petits amours !!!



Oh, surtout n'éteignez pas la lumière en l'enfant!!!

 MessagePublié: Mer Déc 19, 2018 10:46 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Autre histoire, même Marina
Richard Therrien

En faisant la connaissance d’Anémone Leduc, l’héroïne d’«Une autre histoire», vous aurez l’impression de rencontrer Marina Orsini. La même humanité, cette même grandeur d’âme, ce sourire naturel, un cœur en or. Bon, Anémone est certainement moins joyeuse et joviale. Mais sur le fond, du moins à travers l’image publique, Anémone, c’est pas mal Marina.

La nouvelle série de Chantal Cadieux, diffusée à partir du lundi 7 janvier à 20h sur ICI Radio-Canada Télé, commence en plein drame, alors qu’Anémone Leduc, une thanatopractrice de 53 ans, apprend qu’elle est atteinte d’Alzheimer précoce. Voilà qui explique ses égarements des derniers mois, sa difficulté à retenir les noms, les rendez-vous et son désordre inhabituel. Le diagnostic coïncide avec l’arrivée d’un nouveau directeur au salon funéraire où elle travaille. Vincent Gagnon (Sébastien Ricard) est aussi charmant que mystérieux, jusqu’à ce qu’un étrange cahier vous le fasse craindre.

La maladie force Anémone à considérer l’idée de renouer avec son ancienne famille, ses trois enfants d’une précédente union, qu’elle a abandonnés jadis pour fuir un climat violent, «l’autre histoire» du titre. Nous suivrons en parallèle les vies passées et actuelles d’Anémone: sa première famille à Laval, en banlieue nord de Montréal; et son actuelle à Belleville, qu’on imagine à moins d’une heure de Québec.

Anémone n’est pas la seule à penser à ses premiers enfants qui la croient morte; sa fille Caroline (Debbie Lynch-White) traîne encore une photo de famille, sur laquelle le visage de sa vraie mère est transpercé. Cette camionneuse insatisfaite de sa vie rangée avec mari et enfants a décidé de retourner aux sources. Ses frères Sébastien (Benoit McGinnis), un dentiste dragueur, et Jean-Olivier (Adam Kosh), en cure de désintoxication, sont aux antipodes. Parler du passé consiste pour eux à ressasser de pénibles souvenirs, notamment à cause de leur père Ron (Vincent Graton). Encore en deuil de son deuxième mari, Anémone a eu trois enfants avec lui: Karla (Marilou Morin), son aînée, barmaid qui ne l’a pas eu facile, Simon (Mikhaïl Ahooja), jeune papa, et Olivia (Laurence Barrette), une enfant adoptée qui aspire à faire le métier de sa mère.

Anémone est dans la vie comme avec les morts qu’elle embaume, humaine et délicate. Il lui arrive même de leur parler en leur chuchotant des mots à l’oreille. Si la chose vous répugne, vous baisserez peut-être les yeux en voyant ces scènes de cadavres prêts à être vidés de leur sang, car il y en aura, sans en abuser. Anecdote: ce sont de vraies personnes qui incarnent les morts, de la table de travail d’Anémone jusqu’au cercueil. En passant, il n’y a pas de lien à faire entre Une autre histoire et Six pieds sous terre, la série mythique américaine; on est ailleurs.

Comme elle en avait l’habitude dans Mémoires vives, l’auteure effectue constamment des sauts dans le temps. Laurence Latreille, qui jouait Ariane dans Fugueuse, incarne Anémone jeune. Vous verrez pourquoi elle a été forcée de se réfugier chez Lise, qui deviendra sa meilleure amie, toujours présente auprès d’elle aujourd’hui. Danielle Proulx joue ce rôle de bonne fée.

Une série annuelle puise toujours dans une vaste galerie de personnages. L’auteure — qui préfère qu’on dise «autrice» — a pensé créer un personnage de transgenre, Suzon, joué par Stéphane Jacques, l’infâme Franck Manseau de Mémoires vives. Suzon a connu l’ex d’Anémone et père de ses enfants, et se montre encore fort maternelle avec Caroline et Jean-Olivier. Après Mirador, Nathalie Coupal hérite encore d’un rôle de garce, celui d’une femme qui fait chanter les hommes qu’elle capture dans sa toile.

Si vous étiez fidèle à Mémoires vives, vous serez en terrain connu avec des histoires de famille complexes, des secrets, des non-dits. Vu son sujet, Une autre histoire aurait pu être pénible, mais elle est plutôt apaisante, grâce entre autres à la réalisation sensible et soignée de Brigitte Couture. On le savait, mais la série nous rappelle à quel point Marina Orsini est une actrice formidable, à laquelle on s’attache dès les premières minutes. Une autre histoire affrontera L’Échappée, un gros mandat puisque la série de TVA dépasse le million de fidèles chaque lundi à 20h.
https://www.lesoleil.com/arts/richard-therrien/autre-histoire-meme-marina-f26f08f4add7d0a73164cfc2e068d0ed?utm_campaign=lesoleil&utm_medium=article_share&utm_source=twitter
Haut

 MessagePublié: Mer Déc 19, 2018 10:48 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Une autre histoire: autopsie d'une famille oubliée
Hugo Dumas

La scénariste Chantal Cadieux ne tombe jamais en panne d'inspiration. Souvenez-vous des ramifications infinies de l'arbre généalogique de Claire Hamelin (Marie-Thérèse Fortin) dans Mémoires vives, qui a poussé dans des directions insoupçonnées, même sous terre, en cinq saisons à l'antenne.

Le nouveau téléroman Une autre histoire de Chantal Cadieux emprunte la même forme de poupées russes et explore le thème chouchou de l'autrice : les secrets bien enterrés. Cette série démarre le lundi 7 janvier, à 20 h, sur les ondes de Radio-Canada, tout juste avant Les pays d'en haut.

J'ai bien aimé ce que j'ai vu hier. C'est meilleur que 5e Rang, le deuxième téléroman que Radio-Canada met en orbite au retour des Fêtes. C'est dense, captivant et rempli de mystères à résoudre.

Comme dans Mémoires vives, qui ressemblait à une partie de Clue télévisée, les premiers épisodes d'Une autre histoire nous forcent à collecter les indices et à assembler les pièces d'un complexe puzzle familial.

Et de la matière à spéculation, Une autre histoire en fournit une tonne.

Tout d'abord, parce que l'héroïne de la série, l'embaumeuse Anémone Leduc (Marina Orsini), a fondé deux familles. Une première, qu'elle a fuie à l'âge de 23 ans. Son mari de l'époque, avec qui elle a eu trois enfants, buvait et la battait.

Craignant pour sa vie, Anémone a donc tout plaqué pour atterrir dans une maison pour femmes violentées, où elle a rencontré son ange gardien Lise (Danielle Proulx). Anénome n'a jamais revu ses trois premiers enfants. Elle n'en a pipé mot à personne, honteuse de les avoir abandonnés à un si jeune âge, et a pris une nouvelle identité.

La deuxième famille, celle d'aujourd'hui, Anémone l'a construite avec Claudio (Manuel Tadros). Cette deuxième union a donné trois autres enfants.

Si vous tenez le compte, l'empathique Anémone a aujourd'hui six enfants d'âge adulte. Mais les deux clans ignorent l'existence de l'autre. Le premier habite Laval tandis que le deuxième vit à Belleville, un endroit fictif situé à environ 45 minutes de Québec.

Un grand mouvement de plaques tectoniques s'enclenche au premier épisode quand Anémone, 53 ans, encaisse son diagnostic d'alzheimer précoce. Comme la forme de sa maladie est génétique, Anémone doit avertir tous ses enfants biologiques, qui risquent d'en souffrir eux aussi. Voilà comment le destin des deux familles d'Anémone se croisera une première fois. Du moins, officiellement.

Il y a beaucoup de personnages et de couches d'intrigues dans Une autre histoire. Et Chantal Cadieux les dévoile plus rapidement que dans Mémoires vives, je trouve.

Pour le moment, le nouvel associé d'Anémone au salon funéraire, incarné par Sébastien Ricard, paraît très louche. Il traîne un carnet noir rempli de photos de femmes dans la cinquantaine.

Nathalie Coupal campe « la mante religieuse » du téléroman, une croqueuse d'hommes à la Glenn Close dans Fatal Attraction. L'acteur Stéphane Jacques, qui a longtemps incarné le psychopathe Franck Manseau dans Mémoires vives, change complètement de registre en se glissant dans la peau de Suzon, une transgenre très proche des premiers enfants d'Anémone.

Que les militants se rassurent : il ne s'agit pas d'une caricature, loin de là. Suzon a entamé sa transition tard et n'a pas eu accès aux bloqueurs d'hormones comme les plus jeunes. Dans la série, elle agit comme figure maternelle de substitution.

L'action d'Une autre histoire se déroule dans un salon funéraire sans que ça soit morbide ou triste. On sent beaucoup de douceur et de respect dans les épisodes.

L'imposante distribution réunit aussi Patrice Godin, Vincent Graton, Debbie Lynch-White, Mikhaïl Ahooja, Benoit McGinnis, Marie Turgeon, Marie-Laurence Moreau et Guillaume Cyr. Vraiment, ça promet pour les saisons à venir.

Et contrairement à Providence et à Mémoires vives, de la même scénariste, il n'y a pas encore de caves lugubres dans Une autre histoire, où croupiraient des enfants kidnappés ou des squelettes d'ex-amants. C'est District 31 qui a pris le relais au chapitre des sous-sols glauques.
https://www.lapresse.ca/debats/chroniques/hugo-dumas/201812/17/01-5208403-une-autre-histoire-autopsie-dune-famille-oubliee.php
Haut

 MessagePublié: Ven Déc 21, 2018 9:16 pm 
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 29 Avr 2004
Localisation: Jonquière
Très hâte de voir ce téléroman.
Moi j'aime Marina Orsini et me semble qu'elle sera
très bonne dans cette série.
Haut

 MessagePublié: Sam Déc 22, 2018 4:12 pm 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 08 Jan 2009
Localisation: Québec
Anya a écrit:
Autre histoire, même Marina
Richard Therrien

En faisant la connaissance d’Anémone Leduc, l’héroïne d’«Une autre histoire», vous aurez l’impression de rencontrer Marina Orsini. La même humanité, cette même grandeur d’âme, ce sourire naturel, un cœur en or. Bon, Anémone est certainement moins joyeuse et joviale. Mais sur le fond, du moins à travers l’image publique, Anémone, c’est pas mal Marina.

La nouvelle série de Chantal Cadieux, diffusée à partir du lundi 7 janvier à 20h sur ICI Radio-Canada Télé, commence en plein drame, alors qu’Anémone Leduc, une thanatopractrice de 53 ans, apprend qu’elle est atteinte d’Alzheimer précoce. Voilà qui explique ses égarements des derniers mois, sa difficulté à retenir les noms, les rendez-vous et son désordre inhabituel. Le diagnostic coïncide avec l’arrivée d’un nouveau directeur au salon funéraire où elle travaille. Vincent Gagnon (Sébastien Ricard) est aussi charmant que mystérieux, jusqu’à ce qu’un étrange cahier vous le fasse craindre.

La maladie force Anémone à considérer l’idée de renouer avec son ancienne famille, ses trois enfants d’une précédente union, qu’elle a abandonnés jadis pour fuir un climat violent, «l’autre histoire» du titre. Nous suivrons en parallèle les vies passées et actuelles d’Anémone: sa première famille à Laval, en banlieue nord de Montréal; et son actuelle à Belleville, qu’on imagine à moins d’une heure de Québec.

Anémone n’est pas la seule à penser à ses premiers enfants qui la croient morte; sa fille Caroline (Debbie Lynch-White) traîne encore une photo de famille, sur laquelle le visage de sa vraie mère est transpercé. Cette camionneuse insatisfaite de sa vie rangée avec mari et enfants a décidé de retourner aux sources. Ses frères Sébastien (Benoit McGinnis), un dentiste dragueur, et Jean-Olivier (Adam Kosh), en cure de désintoxication, sont aux antipodes. Parler du passé consiste pour eux à ressasser de pénibles souvenirs, notamment à cause de leur père Ron (Vincent Graton). Encore en deuil de son deuxième mari, Anémone a eu trois enfants avec lui: Karla (Marilou Morin), son aînée, barmaid qui ne l’a pas eu facile, Simon (Mikhaïl Ahooja), jeune papa, et Olivia (Laurence Barrette), une enfant adoptée qui aspire à faire le métier de sa mère.

Anémone est dans la vie comme avec les morts qu’elle embaume, humaine et délicate. Il lui arrive même de leur parler en leur chuchotant des mots à l’oreille. Si la chose vous répugne, vous baisserez peut-être les yeux en voyant ces scènes de cadavres prêts à être vidés de leur sang, car il y en aura, sans en abuser. Anecdote: ce sont de vraies personnes qui incarnent les morts, de la table de travail d’Anémone jusqu’au cercueil. En passant, il n’y a pas de lien à faire entre Une autre histoire et Six pieds sous terre, la série mythique américaine; on est ailleurs.

Comme elle en avait l’habitude dans Mémoires vives, l’auteure effectue constamment des sauts dans le temps. Laurence Latreille, qui jouait Ariane dans Fugueuse, incarne Anémone jeune. Vous verrez pourquoi elle a été forcée de se réfugier chez Lise, qui deviendra sa meilleure amie, toujours présente auprès d’elle aujourd’hui. Danielle Proulx joue ce rôle de bonne fée.

Une série annuelle puise toujours dans une vaste galerie de personnages. L’auteure — qui préfère qu’on dise «autrice» — a pensé créer un personnage de transgenre, Suzon, joué par Stéphane Jacques, l’infâme Franck Manseau de Mémoires vives. Suzon a connu l’ex d’Anémone et père de ses enfants, et se montre encore fort maternelle avec Caroline et Jean-Olivier. Après Mirador, Nathalie Coupal hérite encore d’un rôle de garce, celui d’une femme qui fait chanter les hommes qu’elle capture dans sa toile.

Si vous étiez fidèle à Mémoires vives, vous serez en terrain connu avec des histoires de famille complexes, des secrets, des non-dits. Vu son sujet, Une autre histoire aurait pu être pénible, mais elle est plutôt apaisante, grâce entre autres à la réalisation sensible et soignée de Brigitte Couture. On le savait, mais la série nous rappelle à quel point Marina Orsini est une actrice formidable, à laquelle on s’attache dès les premières minutes. Une autre histoire affrontera L’Échappée, un gros mandat puisque la série de TVA dépasse le million de fidèles chaque lundi à 20h.
https://www.lesoleil.com/arts/richard-therrien/autre-histoire-meme-marina-f26f08f4add7d0a73164cfc2e068d0ed?utm_campaign=lesoleil&utm_medium=article_share&utm_source=twitter


Je déteste les "nouveaux" mots comme ça!!!
Haut
<a href="https://lilypie.com"><img src="https://b2.lilypie.com/273lm5.png" alt="Lilypie 2ème anniversaire Ticker" border="0" /></a>

 MessagePublié: Lun Déc 24, 2018 11:49 am 
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 06 Mai 2009
Je vais essayer de l'écouter, le problème avec cette autrice, c'est que ses histoires durent toujours genre 2 saisons de trop. Providence et Mémoires vive en exemple. Faque je compte n'écouter que les 2 premières saisons !!!! ;-)

Pis bon je suis un peu pas mal hypocondriaque aussi. J'pas sûr que ce sera plaisant pour moi cette série-là au final...

On verra ben :P
Haut

 MessagePublié: Lun Déc 24, 2018 1:58 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 17 Avr 2003
Localisation: Québec
Je ne crois pas que je pourrai l'écouter longtemps, juste à prononcer le mot "mort" je capote. J'ai une peur bleue des morts depuis mon enfance. Et là, ça va se dérouler dans un salon funéraire. Je vais commencer et je verrai si je peux. J'aimerais bien, il y a longtemps qu'on a vu Marina dans une série. Ça doit remonter à Lance et CoucheCompte. Elle était bonne comédienne Marina. :top:
Haut

 MessagePublié: Lun Jan 07, 2019 9:01 pm 
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 06 Mai 2009
Je viens de terminer le 1er épisode. Les images sont belles, mais le rythme de l'histoire est lent en titi. Et il n'y a pas grand mystère... à part le nouveau thanatologue qui semble être quelqu'un du passé de Anémone.

j'aurais regardé tout de suite le 2e pour me faire une meilleure idée !!
Haut

 MessagePublié: Lun Jan 07, 2019 11:26 pm 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 01 Mai 2011
Pas sûre... Je n'ai pas encore accroché à l'histoire. Je vais continuer, mais j'ai des doutes.
Haut

 MessagePublié: Mar Jan 08, 2019 10:02 am 
Illustre Pie

Inscrit le: 20 Jan 2015
Moi j'ai bien aimé... j'avais beaucoup aimé Mémoires Vives et Providence, malgré les histoires un peu tordues et lentes.

Je trouve la distribution rafraichissante, des acteurs talentueux, des nouveaux, ...un beau mélange. :)

Pour un téléroman annuel, il est normal que l'histoire ne soit pas dévoilée en 1 épisode... c'est plus lent et ca donne le temps de bien connaitre les personnages et les histoires. je trouve ça bien... pas toujours des séries hyper rapides avec plein d'actions... c'est plus doux. :)

Le salon funéraire je trouve ça différent comme univers dans une série... j'aime ça.

Bien intriguée par le nouveau directeur qui a racheté le salon... son calepin me laisse penser qu'il est à la recherche d'une femme depuis un certain temps, et qu'il fait un X sur celles qu'il ne retient pas, qui ne sont pas celle qu'il recherche.
Possiblement un détective privé engagé par son ex mari? Ou une connaissance de son passé?
Et pourquoi pas un frère?

Hâte de voir la suite. :)

J'embarque!
Haut

 MessagePublié: Mar Jan 08, 2019 9:45 pm 
Avatar du membre
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 16 Fév 2015
Je suis pas encore accrochée mais j’ai pas trouvé ça mauvais.
Haut

 MessagePublié: Mer Jan 09, 2019 8:13 am 
Avatar du membre
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 29 Avr 2008
Lillas a écrit:
Je suis pas encore accrochée mais j’ai pas trouvé ça mauvais.


Même chose pour moi!!! Je vais regarder encore qq épisodes voir si ça s'améliore!
Haut

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 225 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 12  Suivant


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

© 2003-2018 Domaine Bleu enr.