Nous sommes le Jeu Juil 18, 2019 11:10 pm
(UTC - 5 heures )

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 

 



Répondre au sujet  [ 568 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 29  Suivant
Auteur Message
 MessagePublié: Mar Août 23, 2011 9:35 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Outaouais
Mort suspecte à Gatineau

Agence QMI
Larissa Cahute
23/08/2011 22h15 - Mise à jour 23/08/2011 22h41

Image

GATINEAU – Des randonneurs ont découvert un cadavre dans un endroit isolé derrière le Cégep de l’Outaouais, dans le secteur Hull, à Gatineau, mardi en fin d’après-midi.

Les autorités considèrent cette mort comme suspecte.

Le corps a été trouvé vers 16 h aux abords d’un sentier, dans le boisé derrière l’immeuble situé au 333 du boulevard de la Cité-des-Jeunes. Un large périmètre de sécurité a rapidement été établi, des voitures de police et des rubans jaunes bloquant l’accès au site.

L’endroit était plutôt difficile d’accès, justement. Les policiers de Gatineau ont de plus dû faire déplacer un imposant rocher pour que leurs voitures puissent passer par le sentier menant à la scène.

Les enquêteurs de la division des crimes majeurs étaient toujours sur place, mardi soir. Des agents allaient et venaient. L’un d’eux a dit s’attendre à ce que l’examen des lieux dure tout la nuit et peut-être même une partie de la matinée de mercredi.

Les policiers étaient avares de commentaires. «On n’a pas encore pu aviser la famille, a expliqué l’agent Pierre Lanthier, porte-parole du service de police de Gatineau. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il s’agit d’une mort suspecte.»

Il n’a donc pas été possible de savoir si le défunt était un homme ou une femme. On ignore également son âge, et si son corps portait ou non des marques de violence.

Plusieurs passants ont été forcés de prendre un détour. Ils se sont montrés stupéfaits d’apprendre qu’un corps inerte avait été découvert près de chez eux.

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archiv ... 15251.html


Dernière édition par Anya le Mar Août 23, 2011 10:13 pm, édité 1 fois au total.
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 7:56 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Corps retrouvé derrière le Cégep
Publié le 24 août 2011 à 05h30 | Mis à jour à 05h30

Image

Jean-François Dugas
Le Droit

La police de Gatineau enquêtait toujours sur une mort suspecte tard hier soir à la suite de la découverte d'un corps calcinée dans un boisé situé à l'arrière du Cégep de l'Outaouais dans le secteur de Hull.

Le cadavre a été découvert par un passant vers 16 h hier après-midi. Ce dernier a aussitôt alerté le service de police de Gatineau.

Selon nos informations, la scène du drame serait particulièrement horrifiante. La victime aurait été battue et brûlée.

La police de Gatineau n'a pas confirmé ces informations.

« À la suite de la découverte de la personne nous sommes en mesure de dire qu'il s'agit d'une mort suspecte », a simplement affirmé le porte-parole de la police de Gatineau, Pierre Lanthier, qui a limité ses commentaires.

« Par respect pour la famille, nous ne sommes pas en mesure de dévoiler ni l'âge, ni le sexe de la victime », a-t-il ajouté.

Le porte-parole n'a pu préciser non plus le moment du décès. Néanmoins, le drame se serait produit dans les dernières 24 heures. Un élève du Cégep a confirmé au Droit qu'il n'avait observé rien d'anormal après un entraînement à la course dans le boisé lundi après-midi.

Les agents des services techniques examinaient toujours la scène tard hier soir après qu'un large périmètre fut érigé pour permettre aux enquêteurs de ratisser le site du crime. L'enquête se poursuivra aujourd'hui.

http://www.cyberpresse.ca/le-droit/actu ... -cegep.php
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 7:58 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
D'après le titre de cet article, il s'agirait d'une jeune femme.
Cégep de l'Outaouais
Découverte du cadavre d’une jeune femme
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/faitsd ... 20038.html
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 8:12 am 
Avatar du membre
Adjoint

Inscrit le: 02 Avr 2003
Il s'agit de Valérie Leblanc, une étudiante du CEGEP. Ils en parlent au vrai négociateur
Haut
Image

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 8:23 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 26 Fév 2006
À Salut Bonjour ils ont dit que c'était une étudiante de 18 ans, sans histoire, qui a été sauvagement agressée. Ils ont dit que son corps était tellement couvert de blessures qu'elle était non identifiable au départ. :ouin:

Les randonneurs ont été d'abord attirés par de la fumée. Le corps porte d'ailleurs de nombreuses brûlures. :ouin:

Pourquoi martyriser ainsi quelqu'un ??? :ouin: :ouin:

Les parents avaient contacté la police à 22h hier car ils étaient inquiets de son absence. C'est ainsi que les policiers ont fait le lien.

Semble-t-il qu'elle avait eu une dispute avec quelqu'un durant la journée d'hier. Cette personne-là sera sûrement le suspect numéro 1.

C'est affreux. :(
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 8:51 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
La jeune victime semble avoir vécu un calvaire
Première publication 24 août 2011 à 09h40

Des randonneurs ont découvert hier le corps d'une jeune femme derrière le Cégep de l'Outaouais, dans le secteur Hull, à Gatineau.

Ce matin, l'identité de la jeune victime de 18 ans a été dévoilée par le chroniqueur judiciaire Claude Poirier. Il s'agit de Valérie Leblanc. Celle-ci était une étudiante de deuxième année en sciences humaines.

Les enquêteurs de la division des crimes majeurs à la police de Gatineau se penchent sur le cas. Cet avant-midi, la police de Gatineau ne donnait que peu de détails dans ce dossier et parle toujours d'une mort suspecte. Le périmètre de sécurité est toujours en place.

En entrevue avec Claude Poirier lors de l'émission Le vrai négociateur cet avant-midi, la journaliste de Cogeco Outaouais Anick Charette a indiqué qu'il semble que la victime a connu une mort atroce.

Anick Charette a affirmé que le «corps était tellement amoché que l'on avait de la misère à l'identifier, qu'elle était brûlée, des traces de violence évidentes, violences de nature sexuelle probablement».

La journaliste a même appris la terrible nouvelle à des étudiantes du Cégep ce matin, dans le stationnement de l'institution.

«Je suis tombé sur une jeune fille qui est dans l'entourage assez proche de Valérie Leblanc et tout ce qu'elle savait, c'est que son amie était portée disparue depuis peu», a soutenu la journaliste. «Elle a fondu en larmes et je dois vous dire que je l'ai suivi, c'était juste trop bouleversant de la voir aussi démolie».

«On a beau faire face à toutes sortes de situations de ce genre-là dans notre métier, reste qu'on est humains et qu'on ne peut pas rester insensibles», a soutenu Anick Charette.

Par ailleurs, la journaliste dit avoir appris que la victime venait de rompre avec son conjoint. Le tout se serait déroulé hier matin, mais la jeune femme aurait été de bonne humeur sur le coup, selon des personnes qui ont parlé avec elle. L'étudiante bouleversée interrogée par la journaliste ne semblait cependant pas croire que l'ex-conjoint avait quelque chose à voir avec tout cela.

Par contre, la victime aurait paru déprimée au cours des derniers jours. «Quand on a su qu'elle était introuvable, on a craint à un suicide», a ajouté Anick Charette. «Par les faits qu'on obtient sur l'état du corps, ça semble être exclu», a-t-elle ajouté.

L'ex-conjoint interrogé

Un peu plus tard, toujours lors de l'émission de Claude Poirier, un porte-parole de la police de Gatineau a indiqué que l'ex-conjoint de la jeune femme est interrogé relativement à la mort de la jeune femme, mais que ce dernier est considéré comme un simple témoin pour le moment. Il est lui aussi étudiant au Cégep et est d'âge mineur.

Le sergent Jean-Paul Lemay a ajouté que présentement, la police n'a «aucun élément de preuve rattachant le destin de Valérie Leblanc et son ex-ami».

Une autopsie sera pratiquée aujourd'hui à Montréal. Les policiers sont toujours sur les lieux du crime et sont activement à la recherche d'éléments de preuve.

Une jeune femme joviale

Lui aussi en entrevue avec Claude Poirier, un ami de la jeune victime a indiqué être secoué par le meurtre. Il a affirmé avoir vu Valérie Leblanc hier en matinée et sur l'heure du midi. Il a indiqué qu'elle paraissait «joviale, comme d'habitude».

Le jeune homme a ajouté qu'elle était de nature joyeuse, qu'elle avait des plans de carrière, mais qu'elle avait peu d'amis.

Quant à l'ex-copain de la victime, il soutient que ce dernier est un être doux. L'ami affirme que le couple semble s'être laissé d'un commun accord.

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/faitsd ... 94042.html


Dernière édition par Anya le Mer Août 24, 2011 11:16 am, édité 1 fois au total.
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 10:22 am 
Illustre Pie

Inscrit le: 05 Juil 2011
Anya a écrit:
La jeune victime semble avoir vécu un calvaire
Première publication 24 août 2011 à 09h40

Des randonneurs ont découvert hier le corps d'une jeune femme derrière le Cégep de l'Outaouais, dans le secteur Hull, à Gatineau.

Ce matin, l'identité de la jeune victime de 18 ans a été dévoilée par le chroniqueur judiciaire Claude Poirier. Il s'agit de Valérie Leblanc. Celle-ci était une étudiante de deuxième année en sciences humaines.

Les enquêteurs de la division des crimes majeurs à la police de Gatineau se penchent sur le cas. Cet avant-midi, la police de Gatineau ne donnait que peu de détails dans ce dossier et parle toujours d'une mort suspecte. Le périmètre de sécurité est toujours en place.

En entrevue avec Claude Poirier lors de l'émission Le vrai négociateur cet avant-midi, la journaliste de Cogeco Outaouais Anick Charette a indiqué qu'il semble que la victime a connu une mort atroce.

Anick Charette a affirmé que le «corps était tellement amoché que l'on avait de la misère à l'identifier, qu'elle était brûlée, des traces de violence évidentes, violences de nature sexuelle probablement».

La journaliste a même appris la terrible nouvelle à des étudiantes du Cégep ce matin, dans le stationnement de l'institution.

«Je suis tombé sur une jeune fille qui est dans l'entourage assez proche de Valérie Leblanc et tout ce qu'elle savait, c'est que son amie était portée disparue depuis peu», a soutenu la journaliste. «Elle a fondu en larmes et je dois vous dire que je l'ai suivi, c'était juste trop bouleversant de la voir aussi démolie».

«On a beau faire face à toutes sortes de situations de ce genre-là dans notre métier, reste qu'on est humains et qu'on ne peut pas rester insensibles», a soutenu Anick Charette.

Par ailleurs, la journaliste dit avoir appris que la victime venait de rompre avec son conjoint. Le tout se serait déroulé hier matin, mais la jeune femme aurait été de bonne humeur sur le coup, selon des personnes qui ont parlé avec elle. L'étudiante bouleversée interrogée par la journaliste ne semblait cependant pas croire que l'ex-conjoint avait quelque chose à voir avec tout cela.

Par contre, la victime aurait paru déprimée au cours des derniers jours. «Quand on a su qu'elle était introuvable, on a craint à un suicide», a ajouté Anick Charette. «Par les faits qu'on obtient sur l'état du corps, ça semble être exclu», a-t-elle ajouté.

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/faitsd ... 94042.html


Et pendant ce temps, ce sadique court encore nos rues! :grr: Vivement qu'on mette la main au collet de cette ordure!
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 12:46 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 03 Avr 2003
Ce matin ils interrogait son ex-conjoint, celui qu'ella a laisser ya 1-2 jours....Ca s'enligne mal tout ca!
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 1:13 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 22 Oct 2006
ResPect a écrit:
Ce matin ils interrogait son ex-conjoint, celui qu'ella a laisser ya 1-2 jours....Ca s'enligne mal tout ca!


il faudrait rester enligné au texte qui dit qu'ils se sont laissés d'un commun accord.... amoins que tu connaisse l'ancien couple personellement....
Haut
Image

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 1:22 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 24 Août 2005
Localisation: Rive-Nord de MTL
J'espère qu'il vont pogner ce malade et l'arrêter :grr:
Haut
Je ne reçois pas les messages éclairs

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 2:55 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 12 Nov 2003
Localisation: Gatineau
D'après les policiers, l'ex-conjoint n'a rien à voir dans ce meurtre.


P.S. Il y a une rumeur qui court. Depuis le début de l'été, plusieurs jeunes filles ont échappé de justesse à un enlèvement par un homme. Peut-être que cette jeune fille a été agressé par cet homme.
Haut
Lison de Gatineau

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 3:19 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 02 Mars 2004
Matthyboy a écrit:
[...]


il faudrait rester enligné au texte qui dit qu'ils se sont laissés d'un commun accord.... amoins que tu connaisse l'ancien couple personellement....


Sauf que si Respect a lu la cyberpresse ont dit qu'elle venait de quitter son petit ami......
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 4:15 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Éric Charron, journaliste Cogeco nouvelles: Une femme de 18 ans a été victime d'un meurtre d'une violence inouie hier à Gatineau. Le corps de Valérie Leblanc a été découvert par des passants vers 16 heures derrière le pavillon de Hull du CEGEP de l'Outaouais
Intervenants : Paul Houde
Durée : 4:56
Date : 24/08/2011
http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=109715
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 4:20 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Image
R.I.P
Photo de Valérie Leblanc


Veillée à la bougie
Une veillée à la bougie, à la mémoire de Valérie Leblanc, aura lieu mercredi de 19 h à 23 h 30, près du bloc sportif du campus Gabrielle-Roy, boul. Cité des Jeunes, dans le secteur de Hull.

http://www.radio-canada.ca/regions/otta ... neau.shtml
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 5:42 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
D'après cet article datant du 2 mars 2010, ce n'était pas la première fois qu'une femme se faisait attaquer...

Une femme retrouvée brûlée derrière le Cégep
La police recherchait d'autres présumées victimes, hier soir
Publié le 02 mars 2010 à 23h07
François Pierre Dufault
Le Droit


Une femme d'une vingtaine d'années repose dans un état critique à l'hôpital, brûlée aux deuxième et troisième degrés, et d'autres victimes pourraient se trouver dans le même état dans le parc de la Gatineau, derrière le Cégep de l'Outaouais.

La police de Gatineau tentait, hier soir, de démêler cette histoire sordide. Selon nos informations, une femme a été retrouvée en état de choc dans un stationnement du Cégep, peu avant 17 h. Elle serait sortie de la forêt derrière l'institution.

Un petit groupe de personnes qui se trouvait dans le Cégep serait sorti dans le stationnement pour prodiguer les premiers soins à la présumée victime, en attendant les ambulanciers et les policiers. La dame aurait subi des brûlures importantes au visage et à la tête.

La présumée victime aurait raconté aux policiers que d'autres personnes avaient été agressées et qu'elles se trouvaient toujours dans la forêt qui appartient à la Commission de la capitale nationale (CCN).


Une large partie du stationnement derrière le Cégep a été bouclée pour permettre aux enquêteurs de la police de Gatineau de faire leur travail. Au passage du Droit, en soirée, les policiers s'affairaient à ratisser l'orée du bois dans l'espoir d'y retrouver d'autres présumées victimes.

« C'est difficile de mener nos recherches parce que nous ne savons pas où se situeraient les autres présumées victimes. En fait, nous n'avons aucune confirmation qu'il y a effectivement d'autres victimes », a confié le sergent André Dubois de la police de Gatineau.

En soirée, les policiers ont fait appel à un maître-chien. Un ambulancier paramédical se trouvait toujours dans le périmètre de sécurité, aux côtés des agents de Gatineau.

La présumée victime a été transportée à l'hôpital de Hull. Durant la nuit, elle devait être transportée au Centre des grands brûlés à Montréal. Son état était toujours jugé critique au moment de mettre sous presse.

Le terrain boisé situé derrière le Cégep de l'Outaouais est un endroit bien prisé des amateurs de plein air. On y retrouve plusieurs pistes de ski de fond. Le parc de la Gatineau étant de juridiction fédérale, il est possible que l'enquête soit cédée à la Gendarmerie royale du Canada.

Avec Louis-Denis Ebacher

http://www.cyberpresse.ca/le-droit/actu ... -cegep.php


Dernière édition par Anya le Mer Août 24, 2011 5:44 pm, édité 1 fois au total.
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 6:03 pm 
Illustre Pie

Inscrit le: 05 Juil 2011
Anya a écrit:
Éric Charron, journaliste Cogeco nouvelles: Une femme de 18 ans a été victime d'un meurtre d'une violence inouie hier à Gatineau. Le corps de Valérie Leblanc a été découvert par des passants vers 16 heures derrière le pavillon de Hull du CEGEP de l'Outaouais
Intervenants : Paul Houde
Durée : 4:56
Date : 24/08/2011
http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=109715


Anya, merci pour le lien.

Le compte-rendu que fait le journaliste donne froid dans le dos. La population de notre région a de quoi être inquiète parce qu'un sadique se promène en toute liberté à l'heure actuelle et ce peut être n'importe qui!!
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 6:16 pm 
Illustre Pie

Inscrit le: 05 Juil 2011
Anya a écrit:
D'après cet article datant du 2 mars 2010, ce n'était pas la première fois qu'une femme se faisait attaquer...

Une femme retrouvée brûlée derrière le Cégep
La police recherchait d'autres présumées victimes, hier soir
Publié le 02 mars 2010 à 23h07
François Pierre Dufault
Le Droit


Une femme d'une vingtaine d'années repose dans un état critique à l'hôpital, brûlée aux deuxième et troisième degrés, et d'autres victimes pourraient se trouver dans le même état dans le parc de la Gatineau, derrière le Cégep de l'Outaouais.

La police de Gatineau tentait, hier soir, de démêler cette histoire sordide. Selon nos informations, une femme a été retrouvée en état de choc dans un stationnement du Cégep, peu avant 17 h. Elle serait sortie de la forêt derrière l'institution.

Un petit groupe de personnes qui se trouvait dans le Cégep serait sorti dans le stationnement pour prodiguer les premiers soins à la présumée victime, en attendant les ambulanciers et les policiers. La dame aurait subi des brûlures importantes au visage et à la tête.

La présumée victime aurait raconté aux policiers que d'autres personnes avaient été agressées et qu'elles se trouvaient toujours dans la forêt qui appartient à la Commission de la capitale nationale (CCN).


Une large partie du stationnement derrière le Cégep a été bouclée pour permettre aux enquêteurs de la police de Gatineau de faire leur travail. Au passage du Droit, en soirée, les policiers s'affairaient à ratisser l'orée du bois dans l'espoir d'y retrouver d'autres présumées victimes.

« C'est difficile de mener nos recherches parce que nous ne savons pas où se situeraient les autres présumées victimes. En fait, nous n'avons aucune confirmation qu'il y a effectivement d'autres victimes », a confié le sergent André Dubois de la police de Gatineau.

En soirée, les policiers ont fait appel à un maître-chien. Un ambulancier paramédical se trouvait toujours dans le périmètre de sécurité, aux côtés des agents de Gatineau.

La présumée victime a été transportée à l'hôpital de Hull. Durant la nuit, elle devait être transportée au Centre des grands brûlés à Montréal. Son état était toujours jugé critique au moment de mettre sous presse.

Le terrain boisé situé derrière le Cégep de l'Outaouais est un endroit bien prisé des amateurs de plein air. On y retrouve plusieurs pistes de ski de fond. Le parc de la Gatineau étant de juridiction fédérale, il est possible que l'enquête soit cédée à la Gendarmerie royale du Canada.

Avec Louis-Denis Ebacher

http://www.cyberpresse.ca/le-droit/actu ... -cegep.php

*****************

Cette femme affirmait que d'autres personnes blessées se trouvaient dans le parc. Toutefois, cette histoire s'était avérée fausse et après recherches et enquête, les policiers avaient conclu que la femme était seule et qu'elle avait tenté de mettre fin à ses jours.

http://www.radio-canada.ca/regions/otta ... uete.shtml
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 7:29 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Marie-Lise a écrit:
[...]

*****************

Cette femme affirmait que d'autres personnes blessées se trouvaient dans le parc. Toutefois, cette histoire s'était avérée fausse et après recherches et enquête, les policiers avaient conclu que la femme était seule et qu'elle avait tenté de mettre fin à ses jours.

http://www.radio-canada.ca/regions/otta ... uete.shtml

:) Merci Marie-Lise, je croyais qu'il n'y avait pas eu de suite à cette enquête.
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 8:24 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Gatineau
Fin atroce pour une étudiante

Agence QMI
24/08/2011 21h11

Image
Des proches de la victime, dont la grand-mère de Valérie Leblanc, Huguette Leblanc (chandail mauve), tentent de trouver réconfort.

GATINEAU – Ceux qui ont trouvé le corps de Valérie Leblanc dans un endroit isolé derrière le Cégep de l’Outaouais, dans le secteur Hull, à Gatineau, mardi, ont qualifié d’«horrible» le spectacle qui s’est offert à eux.

La police de Gatineau a de son côté confirmé que la jeune femme a été victime d’un meurtre, le premier homicide de l’année sur son territoire.

La dépouille de Valérie Leblanc, une étudiante de deuxième année en sciences humaines, a été découverte mardi vers 16 h par un groupe de quatre jeunes aux abords d’un sentier, dans le boisé derrière le cégep. Le corps portait des traces de violence et d’importantes brûlures.

Ils n’arrivaient pas à en croire leurs yeux.

Domaneck Arsenault, un étudiant du Collège algonquin d’Ottawa, marchait à cet endroit avec des amis quand ils ont senti une odeur de brûlé. «Au début, on n’y a pas prêté plus d’attention que cela, a raconté le garçon âgé de 18 ans. On a supposé que cela venait du cégep, mais on a aperçu le corps de la fille qui était encore en feu. Elle était vraiment mal en point. Ses vêtements avaient fondu sur elle.» Son pantalon était «un peu baissé».

Josianne Tardif, 17 ans, a précisé que la victime était couverte de sang, ses jambes tordues et ses poignets dans un piteux état. «Franchement, c’était horrible», a dit l’adolescente.

Domaneck Arsenault a ajouté que ses amis et lui n’ont vu personne d’autre dans le secteur, mais il pense que l’agression venait à peine de se produire et que le suspect ne devait pas être loin. «Peut-être qu’il est passé juste à côté de nous», a-t-il supposé.

Valérie Leblanc avait entamé sa deuxième année de cégep deux jours avant.

Vigile

Les jeunes du cégep étaient bouleversés et inquiets, mercredi.

Les joueurs de l’équipe de football du collège, par exemple, ont interrompu leur entraînement pour observer une minute de silence.

Des jeunes et des parents se sont aussi réunis en soirée tout près de l’endroit où la dépouille a été trouvée. Huguette Leblanc, la grand-mère de Valérie, était sur place.

«C’est vraiment inquiétant pour nous, les étudiants, parce que c’était l’une de nous, a déclaré Émilie Gagnon-Delorme. Ça nous fait réaliser que n’importe quoi peut aussi nous arriver.»

«Tu te demandes si tu vas être la prochaine, a reconnu Stéphanie Lacroix. Tu ne veux pas prendre de risques. J’ai peur.»

Ex-copain

Selon la police, la jeune femme avait mis fin à sa relation avec son copain peu de temps avant le drame. Ce dernier, un mineur, lui aussi étudiant du Cégep de l’Outaouais, était interrogé mercredi, mais seulement en tant que témoin. Il n’est pas considéré comme un suspect.

Tandis que les enquêteurs étaient toujours sur les lieux du crime à la recherche d'éléments de preuve, mercredi matin, le sergent Jean-Paul Lemay, de la police de Gatineau, a précisé qu’il n’y a «aucun élément de preuve rattachant le destin de Valérie Leblanc et son ex-ami».

En entrevue avec Claude Poirier au Vrai négociateur, sur les ondes de LCN, mercredi, un ami de la jeune victime est apparu secoué.

Selon lui, l'ex-copain de Valérie Leblanc est quelqu’un de doux et le couple s'était séparé d'un commun accord. Il a également affirmé qu’elle paraissait «joviale, comme d'habitude» lorsqu’il l’a vue à deux reprises mardi. Ce proche a ajouté que Valérie était joyeuse, qu'elle avait des plans de carrière, même si elle avait peu d'amis. Une autopsie devait être pratiquée mercredi à Montréal.

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archiv ... 13527.html
Haut

 MessagePublié: Mer Août 24, 2011 8:40 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 24 Août 2005
Localisation: Rive-Nord de MTL
Lison48 a écrit:
D'après les policiers, l'ex-conjoint n'a rien à voir dans ce meurtre.


P.S. Il y a une rumeur qui court. Depuis le début de l'été, plusieurs jeunes filles ont échappé de justesse à un enlèvement par un homme. Peut-être que cette jeune fille a été agressé par cet homme.

Je sais que ce n'est pas son ex copain je parlais de celui qui a fait ça. ;)
Haut
Je ne reçois pas les messages éclairs

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 568 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 29  Suivant


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

© 2003-2018 Domaine Bleu enr.