Nous sommes le Sam Juil 20, 2019 6:58 am
(UTC - 5 heures )

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 

 



Répondre au sujet  [ 80 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 MessagePublié: Ven Août 31, 2018 5:55 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 07 Déc 2009
On dirait qu’il n’y a pas encore de dénouement au sujet de cette découverte :/
Haut

 MessagePublié: Jeu Nov 01, 2018 3:15 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Saguenay: nouvelles fouilles de la SQ relativement à la disparition d’Hélène Martineau

SAGUENAY | Un an et demi après la disparition d'Hélène Martineau, des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) étaient de retour sur le terrain, jeudi, à Saguenay.

Une dizaine d'entre eux ont fouillé un boisé situé dans le secteur Arvida, dans l’arrondissement de Jonquière.

Ce terrain est voisin du quartier résidentiel où vivait Hélène Martineau jusqu'à sa disparition, survenue le 12 avril 2017.

La SQ assure qu'elle n'a pas de nouvelles pistes, mais qu'elle se doit de garder le dossier ouvert et de faire des vérifications.

Ce secteur où l'on retrouve plusieurs sentiers et une usine d'épuration a déjà fait l'objet de fouilles dans les jours ayant suivi la disparition de Mme Martineau.

D'autres recherches pourraient être effectuées vendredi.

La SQ demande à la population de ne pas hésiter à la contacter si elle pense avoir des informations qui pourraient faire avancer l'enquête.
https://www.journaldemontreal.com/2018/11/01/saguenay-nouvelles-fouilles-de-la-sq-relativement-a-la-disparition-dhelene-martineau
Haut

 MessagePublié: Jeu Mars 21, 2019 10:30 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 17 Avr 2003
Localisation: Québec
J'ai écouté JE ce soir, l'émission avait comme sujet cette disparition presque 2 ans après celle-ci. Le conjoint et la cadette de ses filles étaient présents avec Marie-Christine Bergeron. Elle était allée au Saguenay pour le tournage de cette émission.

M. Larouche prenait beaucoup de temps à répondre aux questions, il semblait très mal à l'aise. Il a même osé les larmes à quelques reprises. L'enquête se poursuit, la S du Q. s'est installée de nouveau devant Place du Royaume dans le but de recueillir de nouvelles informations. On a montré une courte vidéo de la dame quelques hres dans l'après-midi de cette journée où elle est disparue.

C'est possible de revoir l'émission à Rattrapage TVA. C'est intéressant si le sujet vous intéresse. :top:
Haut

 MessagePublié: Jeu Mars 21, 2019 10:45 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
«J.E.»: le frère et la soeur d'Hélène Martineau ne croient pas à la thèse du suicide

Image

Deux ans après la disparition d’Hélène Martineau, son frère et sa jumelle s’expriment pour la première fois. Ils soulèvent des doutes sur la thèse du suicide avancée par leur beau-frère.

«Si tu veux te suicider, tu n'iras pas mener ta formule d'arrêt de travail chez ton employeur juste avant», lance le frère d’Hélène Martineau qui s’est confié à J.E. pour la toute première fois depuis la disparition de sa sœur il y a bientôt deux ans.

La jumelle de la dame dont on a perdu la trace le 12 avril 2017 a aussi livré un témoignage émotif sur cette affaire mystérieuse.

Hélène Martineau, 48 ans, est originaire du Saguenay. Ergothérapeute à l'hôpital de Jonquière, elle est mère de trois enfants. Malgré les nombreux efforts de recherches, Hélène demeure introuvable tout près de deux ans plus tard.

Pour sa jumelle et son frère, l'absence d'Hélène pèse lourd. «C'est sûr qu'au début, c'est le choc. Tu ne comprends pas trop ce qui arrive, tout se bouscule. Tu ne vis pas, t'existes on dirait, explique Gilles avec émotion. Pour Hélène, sa famille c'était bien important, ses filles prenaient beaucoup de place dans sa vie.»

Dépression et difficultés personnelles

Pour Gilles et Danièle, l'histoire commence quelques semaines avant la disparition d'Hélène, lorsqu'ils apprennent que leur sœur est en arrêt de travail en raison d'une dépression.

Deux semaines avant sa disparition, Hélène a rendu visite à son frère en Mauricie et s’est confiée sur ses difficultés personnelles.

Image
Danièle et Gilles Martineau, la soeur et le frère d'Hélène Martineau

«C'est ce qu'on s'est rendu compte dans les dernières semaines que ça n'allait vraiment pas. Là elle remettait tout en question. Tout en question, exactement, elle repassait toute sa vie, les étapes, elle était en train de faire un bilan si on veut, pour l'avenir, ce qu'elle envisageait.»

«À la fin, son estime de soi était plus basse, elle était en remise en question. Elle avait besoin de sortir de la maison, il fallait qu'elle fasse quelque chose, donc on suggérait qu'elle vienne chez moi», raconte Danièle.

Le lendemain matin, le 12 avril, Danièle a envoyé un message texte à Hélène vers 8h50, afin de confirmer l'achat de son billet d'avion.

Elle a reçu rapidement une réponse. «"Je te confirme plus tard, je vais vérifier avec Michel s'il est encore correct". Ça, c'était son texte qu'elle m'a envoyé, puis je n'ai jamais eu d'autres nouvelles après», dit-elle.

Durant cet échange, Hélène est à la maison familiale, en compagnie de deux de ses filles. Elle a pris le petit déjeuner avec la plus jeune qui a quitté pour l'école, vers 9h45.

Voici donc ce que nous savons sur l'emploi du temps d'Hélène Martineau, la journée de sa disparition. Après le départ de ses filles, elle s’est rendue en voiture à l'Hôpital de Jonquière où elle travaillait comme ergothérapeute.

Déjà en arrêt de travail, elle s'y rendait pour remettre son billet de médecin qui prolongeait son congé de maladie.

Ensuite, elle s’est dirigée vers le centre commercial Place du Royaume, secteur Chicoutimi, pour retourner un morceau de vêtement appartenant à sa fille, à la boutique Le Garage.

Dernières images

Nous avons mis la main sur ces images qui sont diffusées pour la toute première fois depuis le 12 avril 2017. On y voit Hélène qui entre dans la boutique vêtue d'un autre manteau que celui qu'elle portait au moment de sa disparition. Il est alors 11h30.

La transaction n’a duré que quelques minutes. On remarque le sourire qu'Hélène adresse à la caissière avant de repartir. Puis Mme Martineau est retournée chez elle à bord de son véhicule.

Une information validée par le voisin immédiat, qui habite le même jumelé que la famille Martineau, sur la rue Montgomery. Il raconte qu'il la suivait en voiture lorsqu'elle est arrivée à la maison à 12h15.

À 12:45, la sœur d'Hélène lui envoie un message, qui demeurera sans réponse. «Je l'ai textée pour lui demander: ça va tu? Je n'ai pas eu de nouvelles, puis après ça je n'en ai pas eu. C'était la dernière fois. Le dernier texte que je lui ai envoyé, mais je n'ai pas eu d'autres nouvelles après ça,»

C'est sa fille Myriam qui constate en premier son absence en début de soirée. Sur l'heure du souper, sa mère n'est pas à la maison, mais son cellulaire, son sac et son portefeuille s'y trouvent.

«Tous ses effets étaient là, mais personne ne l'a vu sortir. Personne parmi les gens qui ont des caméras de surveillance dans leur cour. Ça a été vérifié et demandé, personne ne l'a vue», explique Gilles.

«C'est Michel qui m'a appelée pour me dire qu'elle était manquante, et que les démarches étaient commencées avec les policiers», ajoute Danièle.

La thèse du suicide mise en doute

Si plusieurs éléments leur laissaient croire à un suicide au départ, les proches d'Hélène doutent de cette thèse, deux ans plus tard. Jamais leur sœur n'est partie sans donner de nouvelles à ses proches.

En plus d'être sans nouvelle de leur sœur, Gilles et Danièle doivent composer avec le fait que leur beau-frère, Michel Larouche, est suspecté par les policiers, d'avoir tué sa conjointe.

«On sait tous que c'est le conjoint qui est suspect, ça, c'est depuis le début qu'on est obligé de vivre avec ça. Mais il faut tout regarder, je ne peux pas me mettre la tête dans le sable et faire semblant qu'il n'y a rien. Faut tout envisager», insiste Gilles.

Michel Larouche est toujours considéré comme suspect. Il nie toujours avoir tué sa femme.

«On a pris une décision thérapeutique qu'elle aille se ressourcer, mais jamais ça n’a été associé à une fin de couple», dit-il en insistant sur le fait qu’il n’était pas question de séparation.

Michel Larouche est professeur de physique au Cégep de Jonquière. L'homme de 52 ans n'a aucun antécédent judiciaire.

l nous confirme que sa femme souffrait d'une dépression, mais que lui aussi traversait des moments très difficiles au point de se rendre lui-même à l'hôpital de Chicoutimi quelques jours avant la disparition de femme.

«Oui j’ai séjourné volontairement à l’hôpital. [...] J'étais dépressif, grandement dépressif!», explique-t-il.

«J’avais l'impression que j'allais perdre ma blonde même si on ne se séparait pas», ajoute M. Larouche.

Trois interrogatoires et un test du polygraphe

Michel Larouche prétend qu’il n’a pas vu sa conjointe le 12 avril. Nos informations nous indiquent que Michel Larouche a quitté la maison de ses parents, à pied pour se rendre à la piscine du Foyer des loisirs vers 12h30.

Il a nagé jusqu'a 13h15 puis il s'est rendu à la Pizzeria Davis pour dîner, il a payé son repas vers 14h15. Ensuite direction pharmacie, voisine du restaurant. Il était environ 14h45 quand il a quitté. Personne ne peut confirmer ce que le suspect a fait entre 15h00 et 17h45

Il a toujours raconté avoir fait une sieste chez ses parents, mais ceux-ci n'étaient pas présents pour le confirmer.

L’homme a subi trois interrogatoires de plusieurs heures où les policiers l'ont confronté sur plusieurs aspects de sa relation avec Hélène. Une lettre écrite par Hélène a d'ailleurs été retrouvée dans les poubelles et constitue un élément important pour les enquêteurs.

Image

Et au sujet du polygraphe qu’il a échoué, Michel Larouche lance : «Si je l'ai vraiment échoué, c'est parce que l'appareil n'a pas fait la différence entre mon sentiment de culpabilité que j'avais et que j'ai encore.»

«J'ai renié ma promesse solennelle d'être avec ma blonde dans les moments difficiles que les moments de bonheur puis quand il y a eu des moments difficiles, j'ai fui chez mes parents.»

La Sûreté du Québec a érigé un poste de commandement jeudi de 14h à 22h30 au centre commercial Place du Royaume. Les policiers seront encore sur place vendredi matin dans l’espoir d’obtenir de nouvelles informations.

Les photos qui ont été diffusées dans l’émission jeudi soir pourraient permettre de comprendre ce qui s’est passé.
https://www.journaldequebec.com/je-le-frere-et-la-soeur-dhelene-martineau-ne-croient-pas-a-la-these-du-suicide
Haut

 MessagePublié: Jeu Mars 21, 2019 11:12 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 17 Avr 2003
Localisation: Québec
Anya, son frère et sa soeur sont-ils passés dans l'émission JE? Ce serait dans la 1ère partie étant donné que j'ai regardé à compter de 21:20. Si c'est ça, je vais aller voir ce que j'ai manqué demain.

On les a vus un peu au bulletin de nouvelles de TVA mais sa soeur ne pouvait parler, elle pleurait. C'est incroyable la ressemblance avec sa jumelle. C'est donc triste cette affaire...presque mystérieuse. J'espère qu'on va apprendre de nouvelles infos.
Haut

 MessagePublié: Ven Mars 22, 2019 9:04 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
:) Oui Joanna, ils participaient à l'émission...

Voici le lien du 21 mars de J.E. :
https://videos.tva.ca/details/_6016818991001
Haut

 MessagePublié: Ven Mars 22, 2019 9:22 am 
Avatar du membre
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 09 Mai 2009
J'ai côtoyé Hélène Martineau qui donnait un coup de main dans un groupe d'entraide que j'animais. C'est (c'était?) une personne tout douce, généreuse et sympathique. Ça me fait de la peine à chaque fois que je pense à cette disparition.
Haut

 MessagePublié: Ven Mars 22, 2019 9:42 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Disparition d’Hélène Martineau: nouveau poste de commandement

Deux ans après la disparition d’Hélène Martineau à Saguenay, l’émission «J.E.» a dévoilé jeudi soir des photos jamais rendues publiques de la femme de 48 ans, prises quelques heures avant sa disparition.

Sur ces images captées par des caméras de surveillance, on voit Hélène Martineau à l’intérieur du centre commercial Place du Royaume, à Saguenay, alors qu’elle se rend à la boutique Le Garage pour échanger un morceau de vêtement appartenant à sa fille.

Les proches de la femme espèrent que la diffusion de ces images permettra d’éveiller des souvenirs chez des citoyens qui auraient pu croiser la femme le 12 avril 2017, la journée de sa disparition.

La Sûreté du Québec (SQ) a déployé une équipe d’enquêteurs ce jeudi à Saguenay, dans un poste de commandement installé en face de Place du Royaume, sur le boulevard Talbot.

Quelques citoyens se sont présentés dès 14 h. «Il y a également eu quelques appels à la Centrale d’information criminelle de la SQ. On prend leurs informations et on s’assure de vérifier le tout», a indiqué Ann Mathieu, porte-parole de la SQ.

Le conjoint d’Hélène Martineau, Michel Larouche, s’est lui aussi pointé, mais il n’est pas entré dans le poste de commandement, demeurant dans son véhicule pendant plusieurs minutes.

Michel Larouche a brièvement discuté avec des journalistes présents sur place, avouant notamment à la journaliste Marie-Christine Bergeron, animatrice de l'émission «J.E.», qu’il s’agissait d’une journée difficile. Il a dit qu’il souhaite que la diffusion de ces images inédites d’Hélène Martineau aide à éclaircir le mystère entourant sa disparition. La sœur de Michel Larouche a aussi été de passage au poste de commandement.

Principal suspect

Rappelons que Michel Larouche nie toujours avoir quoi que ce soit à voir avec la disparition de sa femme. Considéré comme un suspect dans cette affaire, M. Larouche avait d’ailleurs échoué le test du polygraphe et il a été interrogé à trois reprises par les policiers.

* Quant au poste de commandement, il sera de retour dans le stationnement de Place du Royaume dès 8 h 30, vendredi.

Toute personne qui détiendrait des informations au sujet de cet événement est invitée à communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la SQ, au 1 800 659-4264.

Avec la collaboration de Marie-Christine Bergeron et de tvanouvelles.ca
https://www.tvanouvelles.ca/2019/03/21/disparition-dhelene-martineau-la-sq-installe-un-poste-de-commandement
Haut

 MessagePublié: Ven Mars 22, 2019 10:26 am 
Avatar du membre
Modérateur

Inscrit le: 15 Mars 2005
Localisation: Ici
J’ai manqué une partie au début avec la sœur et le frère, mais l’entrevue avec le conjoint ne m’a pas convaincue de la véracité de ses dires. Lui contre vents et marées il va tenir sa version, il n’a plus le choix anyway. Il n’a pas l’air d’un homme qui est capable d’avouer ses torts alors un crime ouff non. Durant l’entrevue il détournait le regard, restait vague, les larmes avaient l’air forcées, etc…. Puis son histoire de promesse pour appuyer son sentiment de culpabilité supposément mal interprété par le test polygraphe c’était vraiment too much. Tu peux te sentir coupable de plein de choses quand une personne se suicide, genre ne pas avoir vu ca venir, ne pas avoir été à l’écoute de signes, etc… mais de ne pas l’avoir protégée m’semble ca n’en fait pas partie. Je dirais que c’est peut-être plus d’avoir perdu les pédales et commis l’irréparable qui lui génère un sentiment de culpabilité. D’ailleurs les policiers enquêtent encore et toujours un crime contre la personne et non un suicide c’est donc que ca ne colle pas, il y a trop de contradictions, ses versions à lui se contredisent aussi on l’a bien vu. Il a un drôle de comportement en tout cas s’il n’a rien fait, il a l’air d’une personne qui tente à tout prix de convaincre qu’il est innocent et qui veut orienter les gens vers de mauvaises pistes. Un jour le corps de cette dame sera retrouvé et j’ai l’impression que ce sera dans un endroit surprenant.
Haut
Qu'on se le dise : Chacun sa connerie!! - Claude Dubois ;)

 MessagePublié: Ven Mars 22, 2019 1:14 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 17 Avr 2003
Localisation: Québec
Il était lent à répondre aux questions comme s'il réfléchissait à ce qu'il allait dire. La seule réponse qui est venue vite c'est lorsque Marie-Christine lui a demandé s'il avait tué sa conjointe. Le NON est venu à grande vitesse. Je trouve qu'il avait un regard fuyant tout au long de l'entrevue et ce n'est pas bon signe.

On a annoncé ce midi qu'on rediffuse l'émission ce soir et 2 fois dimanche afin qu'elle soit vue par plus de personnes possibles dans l'espoir de recevoir des informations nouvelles. Un jour pourtant, on va retrouver le corps de cette personne, il doit bien y penser à ça...
Haut

 MessagePublié: Ven Mars 22, 2019 1:20 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 17 Avr 2003
Localisation: Québec
Anya a écrit:
:) Oui Joanna, ils participaient à l'émission...

Voici le lien du 21 mars de J.E. :
https://videos.tva.ca/details/_6016818991001


Merci Anya! :jap: J'ai aussi appris à TVA qu'on va diffuser l'émission de nouveau ce soir mais je n'ai pas remarqué l'heure. Cette fois, je vais la visionner au complet.
Haut

 MessagePublié: Ven Mars 22, 2019 1:30 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 17 Avr 2003
Localisation: Québec
Lady_Libellule a écrit:
J'ai côtoyé Hélène Martineau qui donnait un coup de main dans un groupe d'entraide que j'animais. C'est (c'était?) une personne tout douce, généreuse et sympathique. Ça me fait de la peine à chaque fois que je pense à cette disparition.


Je comprends que le fait de l'avoir connue puisse te troubler. :( En effet, d'après les photos, elle dégage l'image d'une personne douce. Je souhaite qu'on retrouve son corps et son assassin. Depuis le temps qu'on fait des recherches, la cachette était secrète et bien choisie. J'ai espoir que cette émission révèle des pistes nouvelles.
Haut

 MessagePublié: Sam Mars 23, 2019 3:17 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 17 Avr 2003
Localisation: Québec
Je crois de plus en plus que si on n'a jamais retrouvé son corps,c'est qu'il l'a envoyé dans la rivière Saguenay. On dit que le courant était très fort à cette période donc c'est presqu'impossible qu'on la retrouve un jour. S'il est coupable, il devra vivre le reste de sa vie avec ce fardeau. Il peut bien répéter à tout instant que c'est difficile pour lui. On peut comprendre en effet, qu'avoir un crime sur la conscience ce doit être incommodant.

On a montré ses objets personnels, clés, pilules etc. son sac à main, cell, portefeuille étant demeurés à la maison...Où serait-elle allée sans ces objets? Le voisin ne l'a pas revue sortir en p.m. et ça ne se voit pas sur sa caméra de surveillance. Est-ce que le crime aurait été commis à la maison et le corps caché jusqu'au soir avant d'aller signaler sa disparition au poste de police? C'est peut-être une possibilité qui explique que les enquêteurs continuent de le croire suspect. Je crois bien que ce crime ne sera jamais éclairci, la rivière a coulé depuis 2 ans. Mystère!
Haut

 MessagePublié: Sam Mars 23, 2019 6:41 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 26 Nov 2003
Localisation: Lac-Etchemin
J'ai tendance à croire que ça ressemble au cas de Diane Grégoire .
Haut

 MessagePublié: Sam Mars 23, 2019 8:26 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 17 Avr 2003
Localisation: Québec
Lucky Luke a écrit:
J'ai tendance à croire que ça ressemble au cas de Diane Grégoire .

Je trouve ça aussi. Sauf que si c'est la rivière pour ce cas-ci, il n'y a pas un mince espoir de la retrouver. Diane G. aussi n'avait apporté que de l'argent libre dans ses poches sans sac à main, sans cartes et ce, pour une journée de magasinage... Tout concordait pour que ce soit louche comme c'est le cas présentement.

Ça peut sembler méchant de croire qu'il est coupable mais c'est difficile de penser le contraire. Et même les enquêteurs semblent convaincus, ça veut tout dire. J'ai tendance à croire que ce crime ne soit jamais résolu malgré les efforts des corps policiers. Même le Lt Colombo n'y parviendrait pas si le corps a été jeté dans la rivière. C'est si triste pour les familles qui ne peuvent vraiment faire un vrai deuil. :(
Haut

 MessagePublié: Mar Mai 07, 2019 8:31 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Un corps trouvé derrière un supermarché à Saguenay

Un corps a été retrouvé derrière le supermarché Provigo du boulevard Talbot, à Chicoutimi, mardi après-midi.

On ignore pour l’instant s’il s’agit d’un homme ou d’une femme.

L’état du corps laisse croire qu’il pourrait avoir séjourné un long moment à cet endroit.

Plusieurs policiers du Service de police de Saguenay sont sur place. L’enquête commence à peine.

En mars dernier, la Sûreté du Québec (SQ) avait déployé une équipe d’enquêteurs dans un poste de commandement installé tout près de ce site,
en face de Place du Royaume, sur le boulevard Talbot.

Quelques heures avant sa disparition qui remonte à bientôt deux ans, Hélène Martineau a été aperçue à l’intérieur du centre commercial Place du
Royaume, à Saguenay.

Rien ne permet toutefois de relier les deux événements, sauf le lieu de la découverte.

https://www.journaldequebec.com/2019/05/07/un-corps-trouve-derriere-un-supermarche-a-saguenay


Dernière édition par Anya le Mar Mai 07, 2019 8:32 pm, édité 1 fois au total.
Haut

 MessagePublié: Lun Mai 27, 2019 2:01 pm 
Avatar du membre
Modérateur

Inscrit le: 15 Mars 2005
Localisation: Ici
Est-ce qu'il y a eu du développement de ce côté, on n'a rien entendu il me semble.
Haut
Qu'on se le dise : Chacun sa connerie!! - Claude Dubois ;)

 MessagePublié: Lun Mai 27, 2019 3:47 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
C'est le corps d'un homme...

Le corps d’un homme a été retrouvé mardi dans une coulée située derrière le supermarché Provigo du boulevard Talbot, à Chicoutimi.
Il pourrait s’agir d’une personne qui manque à l’appel depuis quelques mois.

« L’autopsie peut révéler des choses, mais ça fait quelques mois qu’il était là. Certains éléments nous amènent vers une personne portée
disparue auprès de notre service depuis la période des Fêtes », indique le porte-parole de la police de Saguenay, Bruno Cormier.

Des citoyens qui habitent le secteur ont indiqué aux policiers qu’un homme d’un certain âge avait l’habitude de se rendre à cet endroit et qu’il
n’avait plus été revu depuis plusieurs mois. « Évidemment, on va examiner le corps. Il y aura certainement une autopsie judiciaire qui sera menée
et on va regarder l’ensemble des dossiers de personnes qui manquent à l’appel sur notre territoire, pour voir si on est capable de l’identifier. Si c’est
[celui qu’on pense], sa famille devra être avisée », ajoute Bruno Cormier, qui écarte du même coup la thèse qu’il s’agisse d’un des dossiers de
disparitions largement médiatisés comme Cédric Gouillart ou encore Hélène Martineau.


La coulée en question est située dans le chemin qui relie l’arrière du Provigo à l’entrée par la rue des Champs-Élysées.
https://www.ledroit.com/actualites/le-fil-groupe-capitales-medias/un-corps-retrouve-derriere-le-provigo-a-chicoutimi-b53ac052c6a0561aacb0419366a1fb12
Haut

 MessagePublié: Mar Mai 28, 2019 8:52 am 
Avatar du membre
Modérateur

Inscrit le: 15 Mars 2005
Localisation: Ici
Merci pour l'article! :)
Haut
Qu'on se le dise : Chacun sa connerie!! - Claude Dubois ;)

 MessagePublié: Mar Mai 28, 2019 12:08 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
:) De rien Malike
Haut

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 80 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

© 2003-2018 Domaine Bleu enr.