Nous sommes le Mer Oct 23, 2019 6:31 am
(UTC - 5 heures )

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 

 



Répondre au sujet  [ 302 messages ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
Auteur Message
 MessagePublié: Sam Fév 27, 2016 8:54 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Si l’école était importante 
Patrick Lagacé - La Presse
C’est à la page 15 de la plateforme du Parti libéral du Québec pour les élections générales de 2014 : « Assurer un service d’aide aux devoirs dans toutes les écoles primaires… »
Après l’élection, le PLQ a été embarrassé par l’abolition de programmes d’aide aux devoirs par certaines commissions scolaires. J’ai alors pensé que le scandale, c’était qu’un parti promette une mesure qui, dans les faits, relève largement des commissions scolaires.
Eh bien… je me trompais.
Oui, cette promesse est en soi fallacieuse, car elle relève des commissions scolaires. Mais le vrai scandale est ailleurs.
Haut

 MessagePublié: Jeu Mars 17, 2016 7:08 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Bientôt tous des suppléants 
Au secondaire, nous avons tous vécu des cours où des suppléants prenaient la place d’un prof qui manquait à l’appel. Malgré leurs bouilles parfois sympathiques, nous conviendrons que l’idée d’une école où seuls des remplaçants enseigneraient à nos enfants semble tout simplement aberrante.
Or, c’est le programme qui nous attend inéluctablement, bien enclenché depuis un trop long moment. Car le constat est aussi triste qu’il est clair : de plus en plus d’enseignants agiront dorénavant pratiquement comme des suppléants.
En effet, un étudiant de cégep qui présente une cote R de 20 (un véritable cancre) peut prétendre être admis dans un programme d’enseignement au secondaire, faute de compétition. C’est, et de loin, la moyenne la plus basse au Québec pour un diplôme universitaire professionnel. À l’évidence, on n’aspire pas aussi facilement à devenir comptable ou architecte, et encore moins vétérinaire ou dentiste…
Haut

 MessagePublié: Dim Mars 27, 2016 4:21 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 26 Fév 2006
Ça ne me surprend pas. Les enseignants sont sous-payés pour le travail qu'ils accomplissent.

Tôt ou tard, le gouvernement devra les rémunérer à leur juste valeur pour attirer les meilleurs.

Même à ça, jamais je ne retournerais enseigner. Je tiens trop à ma santé mentale. ;)
Haut

 MessagePublié: Dim Juin 19, 2016 3:30 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> ÉDUCATION
Des horaires adaptés au cycle de sommeil des adolescents
 
Dans l’espoir d’améliorer la réussite scolaire de ses élèves et afin de respecter leurs cycles naturels de sommeil, la commission scolaire des Hautes-Rivières, située en Montérégie, entend inverser du tout au tout l’horaire de ses écoles à partir de la rentrée 2017 : les classes commenceront désormais une heure plus tôt au primaire, soit à 8 h, et une heure plus tard dans les écoles secondaires, soit à 9 h.
« Nos taux de diplomation et de persévérance scolaire sont stables ces dernières années et à la lumière d’études qui disent que le rythme biologique des adolescents les porte à se lever plus tard le matin, nous avons pensé que cela pourrait faire une différence », explique Alain Camaraire, directeur des services éducatifs et du transport scolaire à la commission scolaire des Hautes-Rivières.
Haut

 MessagePublié: Lun Juin 20, 2016 12:05 am 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 05 Août 2004
J'ai passé mon secondaire dans une des écoles de la Commission scolaire des Hautes-Rivières et on commençait les cours à 8h50. Je sais pas quand ça a changé mais si c'est encore comme ça, ça ne fera pas une grosse différence de commencer à 9h00.
Haut

 MessagePublié: Lun Juin 20, 2016 8:52 am 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 10 Juin 2003
kamisole a écrit:
J'ai passé mon secondaire dans une des écoles de la Commission scolaire des Hautes-Rivières et on commençait les cours à 8h50. Je sais pas quand ça a changé mais si c'est encore comme ça, ça ne fera pas une grosse différence de commencer à 9h00.


Présentement a la commission scolaire des Hautes Rivieres

secondaire 8h10 à 14h55
primaire: 9h00 à 16h00
Haut

 MessagePublié: Lun Juin 20, 2016 6:53 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 05 Août 2004
Merci. Faut dire que j'ai fini mon secondaire il y a quinze ans. Ça a eu le temps de changer.
Haut

 MessagePublié: Lun Juin 20, 2016 9:27 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 08 Juil 2003
Localisation: Chicoutimi
Ici, fiston est en 5e année du primaire et depuis la maternelle, il commence a 8h.

De mémoire, je commençais mon secondaire a 8h20. J'ai mon conventum de 20 ans cette année, donc ca fait quand même longtemps !
Haut

 MessagePublié: Mer Juin 22, 2016 9:24 am 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 05 Août 2004
Ma mère vient de me dire que j'ai été à la seule école de la commission scolaire qui commence à 9h. Les ados des voisins autour commencent encore à 9h. Je pouvais bien pas comprendre! :lol:
Haut

 MessagePublié: Mer Juin 22, 2016 11:07 am 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 15 Sep 2007
C'est de même ici aussi dans plusieurs écoles. Rien de révolutionnaire :lol:
Haut

 MessagePublié: Mer Juin 22, 2016 11:12 am 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 10 Juin 2003
kamisole a écrit:
Ma mère vient de me dire que j'ai été à la seule école de la commission scolaire qui commence à 9h. Les ados des voisins autour commencent encore à 9h. Je pouvais bien pas comprendre! :lol:



C'était quelle école ?
Haut

 MessagePublié: Mer Juin 22, 2016 11:13 am 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 10 Juin 2003
Krysantheme a écrit:
C'est de même ici aussi dans plusieurs écoles. Rien de révolutionnaire :lol:


Effectivement rien de révolutionnaire et c'est une des raisons qu'elle nous donne pour chambouler les horaires.
Haut

 MessagePublié: Mer Juin 22, 2016 11:18 am 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 05 Août 2004
lucide a écrit:
[...]



C'était quelle école ?


Paul-Germain Ostiguy
Haut

 MessagePublié: Jeu Août 25, 2016 8:31 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Commissions scolaires nuisibles à la réussite 
Les écoles doivent prendre le contrôle, dit une étude.
L’amélioration du taux de réussite des élèves passe par l’abolition des commissions scolaires puisque les écoles sont les mieux placées pour connaître les besoins des enfants, selon un rapport de l’Institut économique de Montréal publié aujourd’hui.
«Qui est le mieux placé pour juger de ce dont les élèves ont besoin, les gens à l’école ou des fonctionnaires dans des bureaux?» demande Youri Chassin, économiste et directeur de la recherche à l’IEDM.
Haut

 MessagePublié: Jeu Mars 30, 2017 10:00 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Trois vedettes pour réinventer l'école 
Denis Lessard
Depuis sa nomination comme ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx répète qu'il souhaite doter le Québec «des plus belles écoles du monde». Trois leaders québécois dans leur champ d'expertise promettent de lui livrer un plan en ce sens d'ici un an.
Pierre Thibault, architecte de Québec, Pierre Lavoie, que l'on connaît pour son engagement envers l'activité physique, et Ricardo Larrivée, cuisinier à la notoriété établie, ont conjointement soumis un projet au ministre Proulx, idée reprise par le gouvernement Couillard.


:gluk: Je ne la comprends pas celle-là...

Ils sont peut-être bons dans chacun leur domaine, mais me semble que le ministre Sébastien Proulx aurait pu faire de meilleurs choix, ils ne sont pas pédagogues et ils n'ont aucun rapport avec l'enseignement et il devrait y avoir au moins une femme parmi ses choix.(La maternelle et le primaire, ce sont des femmes qui enseignent aux tout-petits.)

1,5 million de dollars par année sont prévus pour leur projet «Lab-école», afin de «développer les concepts de ces écoles» dont le Québec pourrait être fier.
Les trois compères ne sont pas rétribués pour leur contribution. Ils «offrent de leur temps», assure-t-on à Québec. Les fonds prévus serviront à mettre en place un bureau et à assumer les coûts des déplacements - il faudra se rendre à l'étranger pour constater ce qui se fait ailleurs.


Et on a empêché des parents dans un autre article de faire leur bénévolat car ils voulaient peinturer des casiers. :sarcastic:
http://www.journaldequebec.com/2017/03/ ... a-ministre

En éducation, je serais pour qu'il y ait un ordre des enseignants et qu'on enlève les commissions scolaires, ce serait un début.
Haut

 MessagePublié: Jeu Mars 30, 2017 3:52 pm 
Avatar du membre
Modeste Jacasseur

Inscrit le: 06 Nov 2011
[nouvelle=]http://www.journaldequebec.com/2017/03/29//[nouvelle]|annulee-a-cause-du-ramadan-lecole-devrait-tenir-sa-collation-des-grades-dit-le-ministre-proulx

choquée :grr:
Haut

 MessagePublié: Jeu Mars 30, 2017 3:53 pm 
Avatar du membre
Modeste Jacasseur

Inscrit le: 06 Nov 2011
http://www.journaldequebec.com/2017/03/29/
Haut

 MessagePublié: Jeu Mars 30, 2017 3:54 pm 
Avatar du membre
Modeste Jacasseur

Inscrit le: 06 Nov 2011
Dsl mon lien ne fonctionne pas :(
Haut

 MessagePublié: Jeu Mars 30, 2017 5:22 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
ze zieute a écrit:
Dsl mon lien ne fonctionne pas :(

:) Voici pour votre lien...

Tout lire >> Annulée à cause du Ramadan: l'école devrait tenir sa collation des grades, dit le ministre Proulx 
L’absence de nombreux étudiants musulmans ne justifie pas l’annulation de la collation des grades à l'école Antoine-de-Saint-Exupéry, estime le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx.
Cette école de l’arrondissement Saint-Léonard, à Montréal, a annulé son événement prévu le 20 juin prochain parce que plusieurs élèves préfèrent participer aux fêtes du Ramadan, rapportait TVA Nouvelle mardi.
«Moi, je trouve ça dommage qu’on ne puisse pas faire une collation des grades pour ceux qui pouvaient s’y présenter, a commenté Sébastien Proulx mercredi. Je ne connais pas tous les critères, je ne connais pas toutes les raisons, alors, dans le contexte, je serai prudent. Mais, mon premier réflexe, c’est de dire: s’il y a des gens en nombre suffisant pour faire une collation des grades, pour saluer leur diplomation, il me semble qu’ils auraient mon attention particulière.»
Haut

 MessagePublié: Jeu Mars 30, 2017 5:52 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Projet «Lab-école»: les syndicats d'enseignants en colère 
Les syndicats d'enseignants ont déploré jeudi que le ministre de l'Éducation Sébastien Proulx ait fait appel à un trio de personnalités connues pour réfléchir à l'école de demain, au lieu de consulter les enseignants sur le terrain. «Le ministre a fait le choix de ne pas travailler avec les enseignants», a résumé Sylvie Théberge, vice-présidente de la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE).
Le président du syndicat, qui représente 34 000 enseignants, dénonce cet «exercice de relations publiques» et «électoraliste» du ministre. Même s'il ne remet pas en question les compétences de ces trois experts, Sylvain Mallette maintient que les enseignants auraient très bien pu faire le travail du «trio de choc» sans «partir en voyage». «On dit au ministre : écoutez-nous, on en a des solutions. On le sait que ça prend des écoles saines, des écoles ouvertes sur leur milieu, des écoles vertes, etc. », dit le président de la FAE.
«Ç'a été comme une claque au visage», a réagi la vice-présidente de la FSE, Sylvie Théberge, en apprenant le financement de ce laboratoire d'idées. «Ce que [le ministre Proulx] est en train de nous dire officiellement, c'est que le point de vue des vedettes vaut plus que celui des enseignants et enseignantes, ce qui est un peu insultant», dénonce-t-elle.
Selon Sylvie Théberge, le ministre Proulx devrait d'abord «améliorer l'école d'aujourd'hui» en haussant le financement, puis consulter les enseignants «pour penser à l'école de demain». «On n'est pas contre le projet, mais actuellement des élèves en difficulté n'ont pas de service», dit-elle. La FSE représente 35 syndicats d'enseignants et 65 000 enseignants.
Haut

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 302 messages ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

© 2003-2018 Domaine Bleu enr.