Nous sommes le Lun Sep 26, 2022 6:07 am
(UTC - 5 heures , Heure d’été)

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 



Répondre au sujet  [ 598 messages ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 26, 27, 28, 29, 30
Auteur Message
 MessagePublié: Mer Juil 20, 2022 8:14 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Lévis
Dans la mire du fisc, une ex-candidate de Loft Story pourrait perdre sa maison
Une créance vient d’être enregistrée sur la luxueuse maison de la conjointe d’un influent criminel

Image

Une ancienne candidate de Loft Story, conjointe de l’un des plus importants leaders du crime organisé québécois, est dans la mire du fisc et pourrait perdre sa somptueuse maison familiale de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Christelle Huot, qui a participé à la téléréalité en 2007 et en 2009, vient de voir une hypothèque légale de près de 80 000 $ être enregistrée sur sa résidence de la rue des Trembles.

Bien que la demeure soit uniquement à son nom, la femme de 37 ans y vit avec le caïd Gregory Woolley, son fiancé. Leur demeure a récemment été mise en vente pour la coquette somme de 3,8 millions $.

Revenu Québec tente donc de récupérer une créance de l’ex-lofteuse qui remonte à 2017, alors que le criminel de 50 ans était en détention préventive à la prison de Bordeaux.

Celui que les policiers considèrent comme le «parrain» des gangs de rue montréalais a écopé d’une peine de cinq ans pour gangstérisme, complot, possession et trafic de stupéfiants et a finalement pu remettre les pieds chez lui à l’automne dernier.

Maison saisie

Si Christelle Huot ne parvient pas à rembourser le fisc dans le délai alloué, la luxueuse maison possédant un cellier de 400 bouteilles, un système de son encastré, une piscine creusée, un logement séparé et un terrain boisé de 70 000 pieds carrés, pourrait être saisie.

Les ennuis financiers de l’ancienne candidate de téléréalité ne s’arrêtent pas là, alors qu’une compagnie de prêt des Bahamas avec qui elle a contracté l’une de ses hypothèques a émis un avis de défaut de paiement d’une valeur de plus de 650 000 $ en juillet 2021.

Le montant n’aurait toujours pas été acquitté, selon les documents disponibles les plus à jour.

Les problèmes avec Revenu Québec surviennent quelques semaines à peine après que la famille eut été victime de menaces à cette même résidence.

Au début mai, la maison voisine avait été visée par erreur par des coups de feu, rapportait Le Journal. Peu de temps après, des douilles ont été découvertes sur la propriété de l’influent gangster.

Selon nos informations, les deux incidents visaient Woolley directement. Tout porte à croire que quelqu’un tentait de lui passer un message.

La police de Saint-Jean-sur-Richelieu, assistée de la Sûreté du Québec en raison de son expertise du crime organisé, a ouvert une enquête. À ce jour, aucun suspect n’a été arrêté.

Arrêté en 2015

Gregory Woolley avait été arrêté en 2015 dans le cadre de l’opération Magot-Mastiff, qui avait alors déstabilisé le crime organisé.

Il en était d’ailleurs la cible principale, notamment parce qu’il avait contribué à créer une alliance entre les gangs de rue, la mafia italienne et les Hells Angels pour contrôler la vente de stupéfiants dans le grand Montréal, selon des documents de cour. Les policiers estiment qu’il a carrément changé le portrait du crime organisé au Québec.

Il est également à l’origine des Syndicates, le premier gang de rue à travailler de près avec les Hells Angels. Il a d’ailleurs été membre des Rockers, l’ancien club-école des motards contrôlé par le défunt Maurice «Mom» Boucher.

https://www.journaldemontreal.com/2022/07/20/une-ex-lofteuse-dans-le-trouble
Haut

 MessagePublié: Mer Juil 20, 2022 11:14 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 02 Fév 2007
Localisation: Un monde qui ne va pas bien
Comme le sujet du tribunal spécialisé en matière d'agression sexuelle se concentre sur la justice au Québec, je ne savais trop si ce texte y avait sa place puisqu'ici, il s'agit de Hockey Canada et sa gestion de l'affaire de huit de ses joueurs en 2018. Bref, si ça ne convient pas de le laisser ici, me le faire savoir. Je le déménagerai.

Hockey Canada

Démissionnez tous !

https://www.lapresse.ca/sports/chroniqu ... g-ep3UAjnA
Haut

 MessagePublié: Ven Juil 29, 2022 10:54 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Lévis
Boxe Kim Clavel championne du monde !
Jean-François Téotonio / La Presse

Image

Kim Clavel l’a enfin, son championnat du monde. Elle a remporté la ceinture des mi-mouches de la WBC en l’emportant par décision unanime contre la Mexicaine Yesenia Gómez, vendredi soir, au Casino de Montréal.

Le combat a commencé en trombe. Les deux combattantes étaient agressives. Et ne se lâchaient pas d’un pouce. Au volume, c’est quand même Clavel qui touchait plus souvent la cible.

Mais Gómez ne s’en laissait pas imposer non plus. Elle répliquait régulièrement aux puissantes frappes de Clavel. C’est toutefois la vitesse de la Québécoise qui donnait du fil à retordre à la Mexicaine.

Le rythme se calmait un peu en milieu d’engagement. Pendant les quatrième et cinquième rounds, les combattantes ont ralenti le débit de leurs frappes. Stratégie qui est peut-être allée à l’avantage de Gómez à ce moment.

Sauf que Kim Clavel retrouvait son allure au septième round. Et faisait s’exclamer la foule par ses solides frappes qui touchaient la cible à répétition. On se demandait même comment son adversaire faisait pour rester debout.

Les deux pugilistes ont tout donné pour les deux dernières minutes du combat. Tout comme les partisans rassemblés au Casino, qui se sont levés d’un trait dans les derniers instants pour acclamer leur favorite.

« Let’s go Kim », scandaient-ils, quelques minutes avant que l’évidence ne soit officialisée : Kim Clavel était championne du monde.

Courte sous-carte

Marie-Pier Houle n’a jamais vraiment été inquiétée lors de sa victoire contre la Hongroise Timea Gabriella Belik (6-6-2, 2 K.-O.), vendredi. Elle l’a emporté par décision unanime au terme de six rounds.

« C’était un gros combat, assez physique, a-t-elle commenté par la suite. Je m’attendais peut-être à un peu moins. Je pense que c’est un peu mon genre d’attirer ces combats-là. »

Le début de cet affrontement chez les mi-moyens promettait une affaire bien disputée. Peut-être parce que Houle a mis du temps à imposer son rythme.

« On voulait juste qu’elle ne se sauve pas vers ma droite. […] On avait vu dans ses autres combats qu’elle avait tendance à sortir beaucoup de ce côté-là. C’est ce qu’on voulait éviter. Des fois, j’ai de la misère à m’analyser. C’est quelque chose sur quoi je dois travailler. »

Mais Houle a graduellement pris un réel ascendant sur son adversaire. Particulièrement à partir du troisième round, lorsqu’une de ses nombreuses frappes a fait légèrement flancher la Hongroise.

Belik avait les bras lourds par la suite. Houle a cherché le K.-O. jusqu’à la fin, sans trouver la brèche. Elle améliore néanmoins sa fiche à 7-0-1.

Les deux combats suivants ont été expéditifs. Le Montréalais Jonathan Di Bella (2-0, 1 K.-O.) l’a emporté par K.-O. au deuxième round face au Mexicain Jesus Omar Chavez Velazquez (2-3, 2 K.-O.)

Juste avant l’évènement principal, le Torontois Artur Biyarslanov (11-0 9 K.-O.) a envoyé son adversaire au tapis en 1 minute 5 secondes. Le pauvre burkinabé Issouf Kinda (18-6, 7 K.-O.) n’a pu se relever au compte de 10.

« Je voulais faire une déclaration dès le début du premier round, a souligné Biyarslanov. Je voulais qu’il ressente ma puissance. »

En lever de rideau, Derek Pomerleau l’a emporté par décision unanime (3-0, 2 K.-O.) face au Mexicain Marcos Martinez Luna (0-2-1) chez les poids moyens.

https://www.lapresse.ca/sports/sports-de-combat/2022-07-29/boxe/kim-clavel-championne-du-monde.php
Haut

 MessagePublié: Jeu Août 04, 2022 7:01 am 
Avatar du membre
Adjoint

Inscrit le: 03 Fév 2006
Localisation: Québec
https://www.journaldequebec.com/2022/08 ... se-voyager

Vraiment décourageant cette histoire.. Encore une fois.. J'imagine que lorsqu'il l'aura tuée, on se dira qu'on aurait donc du agir, mais il sera trop tard..

Pauvre tit chou, il ne pourrait plus aller à l'étranger avec ses enfants :/
Haut

 MessagePublié: Jeu Août 04, 2022 10:01 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Lévis
Acquitté après une agression sexuelle sur un bambin

https://www.journaldequebec.com/2022/08/01/acquitte-apres-une-agression-sexuelle-sur-un-bambin
Haut

 MessagePublié: Jeu Août 04, 2022 10:32 am 
Avatar du membre
Adjoint

Inscrit le: 03 Fév 2006
Localisation: Québec
Anya a écrit:


Je sais bien que les raisons évoquées sont légitimes.. Parce que sinon plus personne n'accepterait de faire une thérapie si c'est pour être dénoncé par son thérapeute, mais calik ça me fait c...r de voir que quelqu'un s'en tire si bien pour ce genre de raison.. Me semble que les personnes liées par le secret professionnel devraient savoir ça..
Haut

 MessagePublié: Jeu Août 04, 2022 12:29 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 02 Fév 2007
Localisation: Un monde qui ne va pas bien
Nikki a écrit:
https://www.journaldequebec.com/2022/08 ... se-voyager

Vraiment décourageant cette histoire.. Encore une fois.. J'imagine que lorsqu'il l'aura tuée, on se dira qu'on aurait donc du agir, mais il sera trop tard..

Pauvre tit chou, il ne pourrait plus aller à l'étranger avec ses enfants :/


Même pensée ici. Au final, les agresseurs pourront évoquer 10 000 motifs afin d'obtenir des absolutions sans condition ou pas. Cet homme, il n'a pas, disons, pousser son ex qui se serait blessée en tombant. Non. Il arrive dans la pièce avec un oreiller, prêt à la tuer, à tuer sa chose. Car, c'est bien la raison de son débordement. Sa chose doit lui appartenir, à lui seul. Thérapie ou pas. Ces narcissiques sont parfaitement capables de jouer les contrits sans aucune véritable intention de changer. Toutes mes pensées vont vers cette femmes et ses enfants.
Haut

 MessagePublié: Jeu Août 04, 2022 2:59 pm 
Avatar du membre
Adjoint

Inscrit le: 03 Fév 2006
Localisation: Québec
Jannic a écrit:
[...]


Même pensée ici. Au final, les agresseurs pourront évoquer 10 000 motifs afin d'obtenir des absolutions sans condition ou pas. Cet homme, il n'a pas, disons, pousser son ex qui se serait blessée en tombant. Non. Il arrive dans la pièce avec un oreiller, prêt à la tuer, à tuer sa chose. Car, c'est bien la raison de son débordement. Sa chose doit lui appartenir, à lui seul. Thérapie ou pas. Ces narcissiques sont parfaitement capables de jouer les contrits sans aucune véritable intention de changer. Toutes mes pensées vont vers cette femmes et ses enfants.


D'autant plus que à mon humble avis, voyager (personnel ou professionnel) est un PRIVILÈGE, pas un droit acquis.
Pour garder ton privilège, tu dois bien te conduire. Me semble que ce n'est pas compliqué à comprendre..
Haut

 MessagePublié: Jeu Août 04, 2022 9:16 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Lévis
Violence conjugale
Le DPCP porte en appel une décision d’absolution conditionnelle


(Montréal) Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) portera en appel la décision d’un juge de la Cour du Québec qui a accordé l’absolution conditionnelle à un résidant de Gatineau qui a plaidé coupable de trois chefs de violence conjugale.

« Après avoir avisé la victime, le DPCP confirme qu’il porte en appel la peine imposée à Joshua Schoo et qu’un avis d’appel a été déposé aujourd’hui », a écrit sur Twitter la porte-parole du DPCP, Me Audrey Roy-Cloutier, jeudi soir.

Selon un jugement rendu le 27 juillet dernier, le Gatinois Joshua Schoo a reconnu avoir étranglé, menacé et causé des lésions à sa conjointe.

Les évènements se sont déroulés le 6 mars 2021, alors que le couple vivait ensemble depuis 17 ans et avait quatre enfants.

Joshua Schoo avait débuté une relation extraconjugale et avait conseillé à sa femme d’en faire autant, alors qu’il cherchait un autre endroit où vivre, selon les faits énoncés dans le jugement.

Or, lorsqu’elle lui a annoncé que c’était le cas, le 6 mars 2021, il l’a insultée et a jeté des choses hors de leur maison. Il était ivre, est-il précisé. Plus tard dans la soirée, il a tenté de l’étrangler avec ses mains et un oreiller.

Les enfants ont été témoins des violences et leur fille de 13 ans a appelé la police.

Le juge Serge Laurin lui a finalement accordé une absolution conditionnelle, précisant qu’il s’agit « évènement isolé au cours d’un mariage de 17 ans, qu’il n’a pas été impliqué dans un schéma de violence domestique, mais que cet évènement affecte la santé psychologique de (la victime) et de ses enfants ».

Joshua Schoo, qui travaille à la Ville d’Ottawa comme coordonnateur de l’entretien ou chef d’équipe, selon les saisons, risquait de perdre son emploi s’il avait un casier judiciaire.

Cela aurait « un impact financier important sur ses enfants, (la victime) et lui-même », a ajouté le juge Laurin dans son jugement rédigé en anglais.

Aussi, le juge a précisé qu’un casier judiciaire empêcherait Joshua Schoo « de rendre visite à sa sœur aux États-Unis et d’y passer des vacances avec ses enfants. De plus, cela l’empêcherait de faire des travaux communautaires à son église selon son révérend. »

« La Cour dénonce le comportement répréhensible de M. Schoo décrit dans les faits et les conséquences sur (la victime) et ses enfants. La Cour espère qu’ils se rétabliront rapidement », indique le jugement.

La victime a déclaré dans son témoignage avoir « cru qu’elle allait mourir » quand elle a vu son ex-conjoint avec l’oreiller, même si elle a admis « ne pas avoir manqué d’air ».

Le juge Laurin a finalement estimé « qu’il n’est pas dans l’intérêt public que M. Schoo perde son emploi et ne puisse assurer la subsistance de sa famille ». Il a donc prononcé une absolution conditionnelle, avec une probation de trois ans et une interdiction d’être en contact avec la victime.

Le mois dernier, le DPCP a également fait appel d’une décision du juge Matthieu Poliquin qui a accordé une absolution conditionnelle à l’ingénieur Simon Houle après que celui-ci eut reconnu sa culpabilité à des accusations d’agression sexuelle et de voyeurisme.

https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2022-08-04/violence-conjugale/le-dpcp-porte-en-appel-une-decision-d-absolution-conditionnelle.php
Haut

 MessagePublié: Mer Août 10, 2022 10:38 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Lévis
Luck Mervil se fait réclamer près d’un demi-million $
Un investisseur l’accuse de « supercherie » en lien avec un projet en Afrique

Image
Luck Mervil, lors d’un passage à la cour en 2018 pour exploitation sexuelle d’une mineure. Coupable, il avait écopé de six mois de prison à domicile.

L’artiste déchu Luck Mervil est poursuivi pour près d’un demi-million de dollars par un investisseur qui lui reproche de l’avoir entraîné dans un projet douteux de fibre optique en Afrique.

« Tout porte à croire qu’il est le cerveau de cette opération [...]. Il a utilisé la supercherie et le mensonge pour frustrer le droit de la demanderesse sur ses biens en argent », peut-on lire dans une poursuite civile récemment intentée par Victor Stanley Management inc., et que Mervil conteste.

Selon le document de cour, toute l’affaire a commencé à l’été 2020, quand Mervil aurait sollicité l’entreprise pour investir dans un projet d’affaires en République démocratique du Congo. Il s’agissait d’investir 1,2 million $ US dans une société française, qui prévoyait déployer un réseau de fibre optique dans ce pays d’Afrique centrale.

« [Mervil] affirmait que la société a été évaluée à 12 millions $ US par une firme française indépendante et qu’il y aurait éventuellement des retombées éventuelles d’un milliard de dollars », indique la poursuite civile.

À la suite de ces représentations, Victor Stanley Management inc. dit avoir effectué un premier versement de 320 000 $ US. Or, toutes ces belles paroles se seraient avérées être du vent, selon ce qu’indique le document de cour.

C’est qu’après vérifications, il semblerait que la société française n’avait pas obtenu de contrats gouvernementaux, contrairement à ce qui aurait été affirmé.

La suite de l'article...
https://www.journaldequebec.com/2022/08/10/luck-mervil-se-fait-reclamer-pres-dun-demi-million
Haut

 MessagePublié: Mer Août 10, 2022 10:21 pm 
Avatar du membre
Illustre Pie

Inscrit le: 27 Jan 2009
Luck Mervil......il ne s ameliore pas du tout...
Haut

 MessagePublié: Jeu Août 11, 2022 11:27 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Lévis
Une femme disparue depuis 1980 a été retrouvée

Image

Une femme portée disparue en 1980 à Ottawa a finalement été retrouvée, 40 ans après, a confirmé mercredi la police.

Dale Nancy Wyman avait été vue pour la dernière fois le 16 juillet 1980 après être sorti de la résidence familiale, située sur l’avenue Washington à Vanier. Elle était alors âgée de 22 ans.

En mai 2021, la police avait diffusé des portraits-robots anticipés et un message vidéo de sa famille.

«Dernièrement, une personne est tombée par hasard sur cette publication et a pris contact avec la famille de Dale pour leur apprendre [qu’elle] avait vécu à l’étranger durant tout ce temps et qu’elle était décédée récemment», a indiqué le Service de police d’Ottawa, dans un communiqué mercredi.

«La famille et la Police d’Ottawa souhaitent remercier tout le monde ayant apporté leur aide pour clore ce dossier», a déclaré l’agente Linda Nethercott de l’Unité des personnes portées disparues de la Police d’Ottawa.

«La famille attendait cette nouvelle depuis plus de quarante ans», a-t-elle ajouté en rappelant qu’il n’est jamais trop tard pour donner des informations à la police.

«Les affaires non résolues ne sont jamais closes, et les familles attendent des nouvelles, qu’importe le temps qui s’est écoulé.»

https://www.journaldequebec.com/2022/08/11/une-femme-disparue-depuis-1980-a-ete-retrouvee-1
Haut

 MessagePublié: Lun Août 22, 2022 12:41 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 18 Avr 2003
Localisation: Québec
Une histoire qui fait réfléchir et qui donne froid dans le dos.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/19 ... t-violence
Haut

 MessagePublié: Lun Août 22, 2022 12:27 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 02 Fév 2007
Localisation: Un monde qui ne va pas bien
joanna a écrit:
Une histoire qui fait réfléchir et qui donne froid dans le dos .

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/19 ... t-violence


Pour maintenir son contrôle malveillant sur sa victime, car il n'y a que ça qui le motive, ce violeur ne la lâchera pas de sitôt. C'est horrible! Comment se remettre d'un tel traumatisme! Comme si le viol se perpétuait! Et ce pauvre petit :ouin:
Haut

 MessagePublié: Lun Août 22, 2022 3:33 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 10 Avr 2003
Localisation: lavaltrie
joanna a écrit:
Une histoire qui fait réfléchir et qui donne froid dans le dos.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/19 ... t-violence

Ben voyons donc cibole :grr:
Haut
"La vie serait bien plus heureuse si nous naissions à 80 ans et nous approchions graduellement de nos 18 ans"
Mark Twain




ImageImage

 MessagePublié: Lun Août 22, 2022 3:59 pm 
Avatar du membre
Modérateur

Inscrit le: 15 Mars 2005
Localisation: Ici
Jannic a écrit:
[...]


Pour maintenir son contrôle malveillant sur sa victime, car il n'y a que ça qui le motive, ce violeur ne la lâchera pas de sitôt. C'est horrible! Comment se remettre d'un tel traumatisme! Comme si le viol se perpétuait! Et ce pauvre petit :ouin:


Je dois dire qu’à la base je comprends mal le choix de poursuivre une grossesse résultant d’un viol. C’est un peu garder délibérément un lien avec son agresseur et là on voit qu’il compte bien s’en servir de ce lien pour maintenir une emprise sur elle. :/ Je ne connais pas l'histoire complète non plus, il y a peut-être une raison qui a conduit à ce qu'elle prenne cette décision mais bon moi j'aurais plutôt voulu ne plus avoir de rappel de cet évènement et avoir éventuellement un enfant dans un contexte plus sain.
Haut
Qu'on se le dise : Chacun sa connerie!! - Claude Dubois ;)

 MessagePublié: Lun Août 29, 2022 6:35 pm 
Avatar du membre
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 27 Oct 2004
Localisation: Montreal/mercier
Jassou a écrit:
C'est tellllllement décalissant :(


Ou est-ce qu'on s'en va ma foi ?
OuFFfFfFfFFFF
Haut
Oublie ton Passé,qu'il soit Simple ou Imparfait. Participe a ton Présent pour qu'ensuite ton Futur soit Plus que Parfait!

 MessagePublié: Sam Sep 03, 2022 3:27 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Lévis
Montréal, cité interdite
Boucar Diouf Humoriste, conteur, docteur en biologie et animateur

Avez-vous vu la proposition de Balarama Holness qui veut imposer un « droit de congestion » aux non-résidants de la métropole ? Le chef qui prône une sorte d’autonomisme décomplexé de Montréal veut exiger une redevance de 5 $ à tous les véhicules appartenant à des non-résidants de sa ville qui entrent dans la métropole. Ce qui veut dire qu’un travailleur résidant en Montérégie qui se rend à Montréal cinq fois par semaine devrait débourser jusqu’à 1200 $ par année. Cette taxe permettrait de ramasser un pactole de 500 millions annuellement.

Oui, quand il baptisait son parti Bloc Montréal, on ne se doutait pas que c’était dans le but ultime de bloquer la ville. Comme si cela ne suffisait pas, il exigerait aussi un cinquième de la taxe de vente du Québec (TVQ), qu’il estime provenir de l’activité commerciale de la métropole. Une façon d’engranger 2 milliards supplémentaires pour le seul bonheur des Montréalais.

Comme quoi, Holness ne veut pas juste faire de Montréal une ville bilingue, mais aussi une sorte de territoire semi-autonome.

Sérieusement, est-ce qu’on peut empêcher les Québécois non résidants de Montréal d’entrer dans la ville quand ce qui fait Montréal, y compris le tunnel et les ponts qui y mènent, ont été aussi payé avec leurs taxes ? Imaginez si les régions du Québec décidaient de faire la même chose et d’imposer une redevance aux Montréalais qui débarquent, entre autres, à Québec, au Lac-Saint-Jean, en Gaspésie ou aux Îles-de-la-Madeleine pendant l’été. Faut-il rappeler à ce monsieur que Montréal est une île avec une agriculture qui ne produit qu’un peu de légumes, des fleurs et du miel urbain ? L’électricité, les pommes de terre, le lait, le porc, le poulet, le bœuf, le poisson, le crabe, les crevettes, le homard, le blé, le maïs et tous les autres aliments d’origine québécoise consommés à Montréal viennent de l’extérieur de la métropole, qui a bien plus besoin du reste du Québec que ne le pense Balarama Holness !

Cela dit, c’est sur le fond de cette proposition insensée que je veux surtout m’attarder. Le fond, c’est le fossé entre les grandes métropoles et les régions qui s’agrandit dans toutes les démocraties libérales occidentales. Beaucoup de ces « citoyens du monde » des villes multiculturelles regardent les régions et la ruralité avec une certaine condescendance.

On voit ces endroits lointains comme des refuges de gens qui manquent d’ouverture ou craignent la différence. Cette vision citadine qui se réclame d’une ouverture, souvent de façade, carbure au préjugé en catégorisant ces endroits sans jamais y avoir mis le pied.

Il y a quelques années, un journaliste de la métropole qui voulait savoir si j’avais éprouvé des problèmes d’intégration en région a eu la surprise d’apprendre que c’est à Montréal que j’ai eu le plus de difficulté à trouver un appartement à cause de mon accent. J’ai tout de suite vu que ce n’était pas la réponse qu’il voulait entendre. Pourtant, c’est la réalité. Du moins, c’est ma réalité. Partout où il y avait un appartement, au son de ma voix au téléphone, la place n’était plus disponible. Chose que j’ai moins sentie en 17 années de présence dans l’Est-du-Québec.

Voilà ce que j’entends par ouverture de façade. Oui, il y a des problèmes d’intégration et de discrimination en région aussi. Ce que j’essaye de dire, c’est que, contrairement à un certain discours urbain, on n’y est pas plus raciste ou fermé à l’autre qu’à Montréal.

Il y a quelques années Stephen Harper, dont je ne m’ennuie pas vraiment, a mis en garde le Canada contre ce grand problème qui guette les démocraties libérales.

Cette fracture de plus en plus large qui sépare les grandes villes multiculturalistes et dites ouvertes sur le monde et la réalité des régions ressources est très préoccupante.

Au Québec, depuis quelques années, ce désir de statut particulier pour Montréal se fait sentir dans les milieux politiques. Denis Coderre avait flirté avec cette idée. Souvenons-nous aussi des levées de boucliers de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) sur la place du drapeau du Québec au début du règne de Valérie Plante. L’absence du fanion national devant une bonne partie des établissements relevant de la mairie de Montréal était alors décriée sans réponse. En 2018, la Ville de Montréal a même été sommée par le ministère québécois de la Justice de redonner au drapeau la place qui lui revient, comme l’exige une vieille loi provinciale datant de 1950. Pourquoi la mairie de Montréal hésitait-elle à célébrer le drapeau du Québec ? Pour une raison pas très loin du projet « autonomiste » de Balarama Holness. Il y a une partie de la population montréalaise qui ne se reconnaît pas vraiment dans ces couleurs, surtout lorsqu’on commence à parler de nations, d’identité, de langue et d’exception culturelle.

Aussi, depuis l’élection de François Legault, la frontière est de plus en plus claire entre Montréal et le reste du Québec. C’est pour cette raison que malgré sa grande majorité parlementaire, la CAQ y est aussi absente que le PLQ a été pratiquement rayé de la carte à l’extérieur des régions de Montréal et de l’Outaouais.

Je crois qu’il est temps que le gouvernement s’implique plus activement dans les affaires de Montréal. Il faut le faire pour endiguer cette partition silencieuse dont les libéraux ont toujours fait un fonds de commerce.

Du moins jusqu’à ce que Dominique Anglade commence son virage nationaliste qui a mené son parti à ce double rejet par le vote francophone, mais aussi par une grande partie du vote anglophone et allophone.

Il faut être naïf pour ne pas réaliser que Montréal est devenu une enclave de plus en plus distante du reste du Québec. Pour cette raison, la possibilité qu’a François Legault de garder le pouvoir en tournant le dos au vote de la métropole demeure un cadeau hautement empoisonné. Elle nourrit un sentiment d’exclusion et alimente cet embryon « autonomiste » qui aura un jour, les moyens de ses ambitions. Je parle du jour où il faudra accepter les conditions de la communauté métropolitaine de Montréal avant de pouvoir devenir premier ministre au Québec. Un peu comme c’est déjà le cas pour devenir maire ou mairesse de Montréal. Aujourd’hui, si vous vous présentez comme candidat à la mairie de Montréal en mentionnant dans votre programme la nécessité de défendre la langue française, de militer pour un renforcement la loi 101 ou que vous osez critiquer les dérives de l’idéologie multiculturaliste canadienne, vos chances de devenir maire sont nulles.

https://plus.lapresse.ca/screens/1ac1efc3-82a1-4c6f-bf0a-60e97b95e3b1%7C_0.html?utm_content=screen&utm_medium=twitter&utm_campaign=microsite+share
Haut

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 598 messages ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 26, 27, 28, 29, 30


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

© 2003-2018 Domaine Bleu enr.