Nous sommes le Mer Déc 11, 2019 6:04 am
(UTC - 5 heures )

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 

 



Répondre au sujet  [ 116 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
 MessagePublié: Lun Mai 02, 2016 8:42 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 14 Déc 2005
bububulle a écrit:
Il y a quelque chose qui m'échappe dans leur affaire à PKP et Julie (il y a bcp de choses qui m'échappent remarquer, mais bon). En fait, j'ai beaucoup de misère à comprendre la démission pour «passer plus de temps en famille». Ils ont quand même été séparés quelques mois en 2014, non? À ce moment là, ils avaient déjà convenus d'une forme de garde pour les enfants j'imagine.. Et c'était aussi dans ces temps là que PKP faisait campagne pour devenir député... Et dans les derniers mois, avant leur séparation, PKP était le leader du PQ, avec la charge de travail et d'éloignement que ça comporte, et ça lui convenait. Donc où est-ce que le fait de se séparer a tant que ça changé les choses à ce niveau-là?

Je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression que le fond de la question n'a rien à voir avec le temps en famille/les enfants. Et si c'est le cas, je trouve ça cheap pas à peu d'utiliser «je ne veux que le bien de mes enfants» sur les grosses plate-forme médiatiques (TLMEP, toutes les chaînes de nouvelles). Le bien-être des enfants c'est d'être tenus loin de leurs conflits et de ne pas devenir le porte-étendard de la «mésentente en médiation» des parents... encore moins d'avoir l'impression de devoir choisir...


C'est peut-être le médiateur qui impose une telle décision, la première fois ils ne sont pas allés en médiation pour divorce.


De l'app mobile Domaine Bleu
Haut

 MessagePublié: Lun Mai 02, 2016 8:45 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 14 Déc 2005
Car PKP a commencé son discours par ; " en absence d'alternative " donc ça ne vient pas de lui, il a été mis au pied du mur


De l'app mobile Domaine Bleu
Haut

 MessagePublié: Lun Mai 02, 2016 8:57 pm 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 02 Oct 2014
Adhara a écrit:
Mario vient de l'affirmer , aucun médiateur va accorder la garde partagée des enfants à un politicien surtout comme chef.


De l'app mobile Domaine Bleu


julie vient de perdre contre pkp, elle avait confié a paul arcand à sa premiere séparation qu'elle n'acceptait pas la garde partagée, elle voulait la garde a plein temps, elle va trouver ça difficile, lui cest pour sauver la pension alimentaire quoi?...j'veut bien croire que c'est pour voir ses enfants mais pkp est bin proche de ses cennes
Haut
Savoir fermer sa gueule face à la stupidité humaine et face à ceux qui l'ouvre pour juste brasser de l'air devient un acte héroique
"Christine Gonzalez / Theracoach"

 MessagePublié: Lun Mai 02, 2016 9:01 pm 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 02 Oct 2014
Capuchino a écrit:
[...]

Je dirais que oui. Et sûrement que ce n'est pas par amitié pour Guy A. Lepage qu'elle a décidé de céder après 12 ans à ses nombreuses demandes d'entrevue. Elle avait des messages à livrer et elle l'a fait très habilement pour que, d'une part PKP prenne la décision de démissionner aussi rapidement de toutes ses obligations politiques et, d'autre part, pour que TVA se sentent cheap de ne pas lui laisser le premier choix "d'intervieweuse" pour Céline Dion et ne lui déroule pas le tapis rouge comme elle en avait l'habitude, pas tant parce qu'elle était la conjointe de PKP, mais surtout parce qu'on est rendu ailleurs dans la situation de Céline Dion (la vie de Céline a changé considérablement), on n'est plus dans l'ascension de sa carrière, mais beaucoup plus dans le très émotif et, selon moi, c'est un bien meilleur choix de la part de TVA d'avoir privilégié Marie-Claude Barrette pour ce genre d'entrevue. Je ne crois pas que ce soit contre Julie Snyder. J'ai de la misère avec son côté "manipulatrice" à toujours se sentir personnellement "persécutée" dès que ce n'est pas elle qui décide, alors qu'elle devrait être plutôt satisfaite de sa carrière qui a été plus que florissante et qui est loin d'être finie parce que ça ne va pas comme elle le souhaiterait. Ça arrive à plein de monde ce qu'elle vit. :chepa: Des fois j'ai le goût de lui dire Bienvenue dans le monde réel. Tout comme ses crédits d'impôts, elle a réussi à contourner le tout en se servant d'un prête-nom et elle braille sur toute les tribunes comme si elle en souffrait épouvantablement. Encore une fois j'ai le goût de lui dire Bienvenue dans le monde réel, car tu n'es pas la seule à devoir payer de l'impôt ma chère Julie. Juste aujourd'hui dans le journal on a appris que les entreprises familiales étaient pénalisées quand ils vendaient à leurs enfants plutôt qu'à des étrangers. Je ne suis pas sûre que Julie braillerait sur leur sort. Mais un dans l'autre, je ne crois pas que sa cause est pire que ces entrepreneurs là.

:jap: bien vrai
Haut
Savoir fermer sa gueule face à la stupidité humaine et face à ceux qui l'ouvre pour juste brasser de l'air devient un acte héroique
"Christine Gonzalez / Theracoach"

 MessagePublié: Lun Mai 02, 2016 9:10 pm 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 02 Oct 2014
je viens de voir aux nouvelles l'annonce de sa démission je l'avait pas vue :/ c'est touchant de le voir aussi ému, lui qui a toujours l'air de glace
Haut
Savoir fermer sa gueule face à la stupidité humaine et face à ceux qui l'ouvre pour juste brasser de l'air devient un acte héroique
"Christine Gonzalez / Theracoach"

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 6:52 am 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 05 Avr 2003
Adhara a écrit:
J'ai comme l'impression qu'il aurait perdu la garde partagée des enfants en restant en politique


De l'app mobile Domaine Bleu


Ton impression était bonne.

http://plus.lapresse.ca/screens/14b9638 ... %7C_0.html

La suite de l'article est dans le lien, pour les détails sur son remplacement à la chefferie du PQ.

DENIS LESSARD
Péladeau craignait de perdre la garde des enfants
Denis Lessard La Presse

QUÉBEC — Il n’a pas attendu la diffusion de l’entrevue de Julie Snyder dimanche soir. Dès la fin de semaine, Pierre Karl Péladeau avait annoncé son départ à ses plus proches collaborateurs. Probablement avait-il eu vent des déclarations de son ex-conjointe lors de l’enregistrement de Tout le monde en parle, jeudi.

Depuis l’annonce de l’interview, la semaine dernière, il était muet sur Facebook comme sur Twitter. Pourtant, deux jours plus tôt, il ne semblait pas y avoir de doute quant à son plan de match : il venait de mettre de côté son chef de cabinet Pierre Duchesne, le genre de décision difficile qu’on ne prend pas pour quelques jours. À l’Assemblée nationale, il avait trouvé le ton juste, après des mois de tâtonnement.

Pierre Karl Péladeau n’avait plus le choix, placé devant « l’absence d’alternative qui [le] force à faire un choix déchirant », comme il l’a dit publiquement. En coulisses, on explique que la médiation avec Julie Snyder était difficile depuis longtemps – bien avant l’annonce de leur séparation, le 25 janvier. La semaine dernière, elle est devenue intenable ; à défaut d’être plus disponible, Pierre Karl Péladeau était menacé de perdre carrément la garde de ses enfants. Le chef péquiste était forcé de faire un choix.

« ENFANCE DIFFICILE »

« J’ai eu un père absent, une enfance difficile. Je veux réussir ma famille », a dit Péladeau à ses députés, lors de la conférence téléphonique qui a immédiatement précédé son annonce publique. Pas un mot sur son enfance en public. Aucune question des élus, aucun commentaire ; il était déjà parti, en route pour son point de presse.

Il faut rappeler que son père, Pierre Péladeau, a pu construire un empire médiatique, mais qu’il ne s’est pas beaucoup occupé de ses enfants. À 8 ans, Pierre Karl a été confié à la famille Laframboise, à Outremont, une famille traditionnelle où les enfants mettaient la main à la vaisselle après le repas et tondaient le gazon. Sa mère, Thérèse Chopin, dépressive, s’est suicidée quand Pierre Karl a eu 14 ans.

Dans son entrevue coup de poing à Tout le monde en parle, Julie Snyder n’a pas caché que la négociation était pénible.

Ce qu’elle n’a pas dit, c’est que pour conserver le droit à la garde partagée, Pierre Karl Péladeau devait démontrer une disponibilité sans failles, une condition carrément inconciliable avec les obligations d’un chef de parti.

Elle vérifiait méthodiquement la présence de son ex-conjoint auprès des enfants. Récemment, elle exigeait de connaître, en détail, les disponibilités du chef péquiste l’été prochain.

L’entourage de Mme Snyder a appris la nouvelle de la démission de M. Péladeau en même temps que tout le monde. L’équipe de M. Péladeau n’avait averti personne de son intention, indique-t-on.

SOUS PRESSION

À la mi-avril, à l’anniversaire d’un proche conseiller, Me Eric Bédard, M. Péladeau était passé en coup de vent à la réception où se trouvaient 150 personnes, dont les ex-premiers ministres Pauline Marois et Lucien Bouchard, ainsi que l’ancien chef péquiste André Boisclair. Normalement, il aurait dû rester longtemps à ce rassemblement – Stéphane Bédard et son père Marc-André y étaient aussi, eux qui avaient contribué à la victoire du PQ à l’élection complémentaire, quelques jours plus tôt.

Après un très rapide tour des tables, Péladeau s’est envolé, en route pour Outremont. « Faut que j’y aille, j’ai les enfants », a-t-il expliqué, un pied déjà dans l’escalier. Péladeau et Snyder font du « nesting » – les enfants restent dans leurs affaires, ce sont les parents qui se déplacent.

Des proches constatent que Pierre Karl est un peu moins présent que Julie, mais qu’il s’occupe très bien de ses deux enfants, même si, avec d’autres adultes, il déblatère un peu contre Julie. En anglais, en espérant que les enfants ne comprennent pas.


Dernière édition par Francine le Mar Mai 03, 2016 7:02 am, édité 1 fois au total.
Haut

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 7:23 am 
Avatar du membre
Administrateur

Inscrit le: 10 Oct 2005
Francine a écrit:
[...]


Ton impression était bonne.

http://plus.lapresse.ca/screens/14b9638 ... %7C_0.html

La suite de l'article est dans le lien, pour les détails sur son remplacement à la chefferie du PQ.

DENIS LESSARD
Péladeau craignait de perdre la garde des enfants
Denis Lessard La Presse

QUÉBEC — Il n’a pas attendu la diffusion de l’entrevue de Julie Snyder dimanche soir. Dès la fin de semaine, Pierre Karl Péladeau avait annoncé son départ à ses plus proches collaborateurs. Probablement avait-il eu vent des déclarations de son ex-conjointe lors de l’enregistrement de Tout le monde en parle, jeudi.

Depuis l’annonce de l’interview, la semaine dernière, il était muet sur Facebook comme sur Twitter. Pourtant, deux jours plus tôt, il ne semblait pas y avoir de doute quant à son plan de match : il venait de mettre de côté son chef de cabinet Pierre Duchesne, le genre de décision difficile qu’on ne prend pas pour quelques jours. À l’Assemblée nationale, il avait trouvé le ton juste, après des mois de tâtonnement.

Pierre Karl Péladeau n’avait plus le choix, placé devant « l’absence d’alternative qui [le] force à faire un choix déchirant », comme il l’a dit publiquement. En coulisses, on explique que la médiation avec Julie Snyder était difficile depuis longtemps – bien avant l’annonce de leur séparation, le 25 janvier. La semaine dernière, elle est devenue intenable ; à défaut d’être plus disponible, Pierre Karl Péladeau était menacé de perdre carrément la garde de ses enfants. Le chef péquiste était forcé de faire un choix.

« ENFANCE DIFFICILE »

« J’ai eu un père absent, une enfance difficile. Je veux réussir ma famille », a dit Péladeau à ses députés, lors de la conférence téléphonique qui a immédiatement précédé son annonce publique. Pas un mot sur son enfance en public. Aucune question des élus, aucun commentaire ; il était déjà parti, en route pour son point de presse.

Il faut rappeler que son père, Pierre Péladeau, a pu construire un empire médiatique, mais qu’il ne s’est pas beaucoup occupé de ses enfants. À 8 ans, Pierre Karl a été confié à la famille Laframboise, à Outremont, une famille traditionnelle où les enfants mettaient la main à la vaisselle après le repas et tondaient le gazon. Sa mère, Thérèse Chopin, dépressive, s’est suicidée quand Pierre Karl a eu 14 ans.

Dans son entrevue coup de poing à Tout le monde en parle, Julie Snyder n’a pas caché que la négociation était pénible.

Ce qu’elle n’a pas dit, c’est que pour conserver le droit à la garde partagée, Pierre Karl Péladeau devait démontrer une disponibilité sans failles, une condition carrément inconciliable avec les obligations d’un chef de parti.

Elle vérifiait méthodiquement la présence de son ex-conjoint auprès des enfants. Récemment, elle exigeait de connaître, en détail, les disponibilités du chef péquiste l’été prochain.

L’entourage de Mme Snyder a appris la nouvelle de la démission de M. Péladeau en même temps que tout le monde. L’équipe de M. Péladeau n’avait averti personne de son intention, indique-t-on.

SOUS PRESSION

À la mi-avril, à l’anniversaire d’un proche conseiller, Me Eric Bédard, M. Péladeau était passé en coup de vent à la réception où se trouvaient 150 personnes, dont les ex-premiers ministres Pauline Marois et Lucien Bouchard, ainsi que l’ancien chef péquiste André Boisclair. Normalement, il aurait dû rester longtemps à ce rassemblement – Stéphane Bédard et son père Marc-André y étaient aussi, eux qui avaient contribué à la victoire du PQ à l’élection complémentaire, quelques jours plus tôt.

Après un très rapide tour des tables, Péladeau s’est envolé, en route pour Outremont. « Faut que j’y aille, j’ai les enfants », a-t-il expliqué, un pied déjà dans l’escalier. Péladeau et Snyder font du « nesting » – les enfants restent dans leurs affaires, ce sont les parents qui se déplacent.

Des proches constatent que Pierre Karl est un peu moins présent que Julie, mais qu’il s’occupe très bien de ses deux enfants, même si, avec d’autres adultes, il déblatère un peu contre Julie. En anglais, en espérant que les enfants ne comprennent pas .




:hurle: En Français svp!!!

:o
Haut
Image

Some people deserve to be hi-fived.... in the face.... with a chair!

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 8:05 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 29 Sep 2009
Localisation: Corruptionville, PQ
Jadomo a écrit:
[...]




:hurle: En Français svp!!!

:o


:lol:
Haut
Image

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 8:10 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 29 Sep 2009
Localisation: Corruptionville, PQ
Dans un autre ordre d'idée, j'entendais Pauline Marois dire à Paul Arcand ce matin qu'elle avait dû avoir une nonou pour s'occuper de ses enfants, et je me souviens de Monique Jérome-Forget qui disait que les ministres la regardait de travers quand elle leur annonçait qu'elle ne pouvait pas participer à des réunions le samedi matin à cause des cours de natation de ses enfants. Et les articles de journaux qui parlent de succession mentionnent tous les enfants des autres potentiels candidats.

Ça me fais du bien de voir que la classe politique commence à se soucier un peu de la conciliation travail-famille.
Haut
Image

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 9:02 am 
Avatar du membre
Chroniqueur

Inscrit le: 12 Jan 2012
Ça serait juste le fun que Couillard se soucie aussi des enfants! :D
Mais ça c'est un autre débat :lol:
Haut

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 9:04 am 
Avatar du membre
Chroniqueur

Inscrit le: 12 Jan 2012
Je trouve ça quand même triste comme situation... Il semblait vraiment ému hier. Ça ne doit pas être évident. Quelque soit la personne, de devoir choisir entre un rêve et la famille. Le choix est facile à faire, on y va avec la famille, mais c'est déchirant quand même.
Haut

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 10:41 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 02 Oct 2014
Jadomo a écrit:
[...]

:hurle: En Français svp!!!

:o


:rofl2: :rofl2: c'est la meilleure celle là :lol:
Haut
Savoir fermer sa gueule face à la stupidité humaine et face à ceux qui l'ouvre pour juste brasser de l'air devient un acte héroique
"Christine Gonzalez / Theracoach"

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 10:43 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 02 Oct 2014
:( quand-meme triste le suicide de sa mere a 14 ans....il est devenu un tyran
Haut
Savoir fermer sa gueule face à la stupidité humaine et face à ceux qui l'ouvre pour juste brasser de l'air devient un acte héroique
"Christine Gonzalez / Theracoach"

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 10:48 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 02 Oct 2014
Fanfoi a écrit:
Dans un autre ordre d'idée, j'entendais Pauline Marois dire à Paul Arcand ce matin qu'elle avait dû avoir une nonou pour s'occuper de ses enfants, et je me souviens de Monique Jérome-Forget qui disait que les ministres la regardait de travers quand elle leur annonçait qu'elle ne pouvait pas participer à des réunions le samedi matin à cause des cours de natation de ses enfants. Et les articles de journaux qui parlent de succession mentionnent tous les enfants des autres potentiels candidats.

Ça me fais du bien de voir que la classe politique commence à se soucier un peu de la conciliation travail-famille.

cest surement julie qui l'a poussé au pied du mur, elle ne veut pas de la garde partagée elle la dit a arcand ya 2 ans, elle s'ennuirait trop de ses enfants, péladeau a pas laché le morceau, hey ta femme veut la garde a plein temps et tu as une carriere on the go laisse lui les enfants innocent, a moins que ce soit financier, espece de morron :o
Haut
Savoir fermer sa gueule face à la stupidité humaine et face à ceux qui l'ouvre pour juste brasser de l'air devient un acte héroique
"Christine Gonzalez / Theracoach"

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 10:52 am 
Avatar du membre
Administrateur

Inscrit le: 10 Oct 2005
Fanfoi a écrit:
Dans un autre ordre d'idée, j'entendais Pauline Marois dire à Paul Arcand ce matin qu'elle avait dû avoir une nonou pour s'occuper de ses enfants, et je me souviens de Monique Jérome-Forget qui disait que les ministres la regardait de travers quand elle leur annonçait qu'elle ne pouvait pas participer à des réunions le samedi matin à cause des cours de natation de ses enfants. Et les articles de journaux qui parlent de succession mentionnent tous les enfants des autres potentiels candidats.

Ça me fais du bien de voir que la classe politique commence à se soucier un peu de la conciliation travail-famille.



Je ne crois pas que ce soit le fait d'avoir des enfants ou d'avoir une nounou qui pose un problème. Le problème, c'est qu'il est en processus de separation et qu'il semble vouloir avoir une garde partagée. Mais quand ça sera "sa semaine", il les laissera à Montréal avec une nounou pendant qu'il sera à Québec? Il ira remplir ses engagements tout les soirs et il laissera les enfants avec une gardienne? Il ne les verra pas et les enfants ne verront pas leur père. Aussi bien les laisser avec l'autre parent et les voir un week-end sur 2, mais leur consacrer tout son temps non?
Haut
Image

Some people deserve to be hi-fived.... in the face.... with a chair!

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 10:53 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 29 Nov 2006
tilouBenji a écrit:
[...]

cest surement julie qui l'a poussé au pied du mur, elle ne veut pas de la garde partagée elle la dit a arcand ya 2 ans, elle s'ennuirait trop de ses enfants, péladeau a pas laché le morceau, hey ta femme veut la garde a plein temps et tu as une carriere on the go laisse lui les enfants innocent, a moins que ce soit financier, espece de morron :o


C'est quoi ça...laisse lui les enfants...eee non...pourquoi il aurait le droit moins que Julie ?

Et t'inquiète une pension il va en payer une quand même...moins grosse par contre...
Haut

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 10:56 am 
Avatar du membre
Administrateur

Inscrit le: 10 Oct 2005
myrage22 a écrit:
[...]


C'est quoi ça...laisse lui les enfants...eee non...pourquoi il aurait le droit moins que Julie ?

Et t'inquiète une pension il va en payer une quand même...moins grosse par contre...



Il n'a pas moins de droits qu'elle. En tout cas, ce n'est pas comme ça que je l'ai interprété. Mais tu ne peux pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Donc si le choix est siiiii déchirant que ça à faire, poursuis ta carrière et laisse la mère avoir la garde...

C'est ce que le père de mes enfants a fait quand on s'est séparés. Il était toujours en voyage. Il a réalisé qu'il ne pouvait avoir sa job ET les enfants. Mais les quelques jours par mois qu'il passait avec les enfants, ils avaient du bon temps ensemble.


Dernière édition par Jadomo le Mar Mai 03, 2016 10:57 am, édité 1 fois au total.
Haut
Image

Some people deserve to be hi-fived.... in the face.... with a chair!

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 11:34 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 02 Oct 2014
Jadomo a écrit:
[...]



Il n'a pas moins de droits qu'elle. En tout cas, ce n'est pas comme ça que je l'ai interprété. Mais tu ne peux pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Donc si le choix est siiiii déchirant que ça à faire, poursuis ta carrière et laisse la mère avoir la garde...

C'est ce que le père de mes enfants a fait quand on s'est séparés. Il était toujours en voyage. Il a réalisé qu'il ne pouvait avoir sa job ET les enfants. Mais les quelques jours par mois qu'il passait avec les enfants, ils avaient du bon temps ensemble.

:jap: voila
Haut
Savoir fermer sa gueule face à la stupidité humaine et face à ceux qui l'ouvre pour juste brasser de l'air devient un acte héroique
"Christine Gonzalez / Theracoach"

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 11:34 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 09 Jan 2009
Emie a écrit:
Je trouve ça quand même triste comme situation... Il semblait vraiment ému hier. Ça ne doit pas être évident. Quelque soit la personne, de devoir choisir entre un rêve et la famille. Le choix est facile à faire, on y va avec la famille, mais c'est déchirant quand même.


Mon impression est qu'il était surtout très ému de devoir démissionner. J'ai vu de la rage dans son regard. Mais bon, on verra, chose certaine, y'à des avocats en droit de la famille qui vont s'en mettre plein les poches.

Ce qui est triste, ce sont les enfants qui doivent subir ça. Ils ne sont pas les seuls mais eux, ils sont plus enclins à s'faire écoeurer dû à la notoriété des parents.
Haut

 MessagePublié: Mar Mai 03, 2016 11:41 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 02 Oct 2014
Emie a écrit:
Ça serait juste le fun que Couillard se soucie aussi des enfants! :D
Mais ça c'est un autre débat :lol:

:lol: :lol:
Haut
Savoir fermer sa gueule face à la stupidité humaine et face à ceux qui l'ouvre pour juste brasser de l'air devient un acte héroique
"Christine Gonzalez / Theracoach"

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 116 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

© 2003-2018 Domaine Bleu enr.