Nous sommes le Mar Nov 19, 2019 12:06 am
(UTC - 5 heures )

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 

 



Répondre au sujet  [ 477 messages ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant
Auteur Message
 MessagePublié: Ven Mars 06, 2015 9:51 am 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 07 Déc 2009
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/so ... chum.shtml
Haut

 MessagePublié: Ven Mars 06, 2015 10:50 am 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 12 Nov 2003
Localisation: Gatineau
Ils étaient en direct à LCN ce matin. Ils vont probablement se réconcilier.


http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/region ... 80807.html





La réconciliation n'a pas fonctionné.


Dernière édition par Lison48 le Ven Mars 06, 2015 11:55 am, édité 2 fois au total.
Haut
Lison de Gatineau

 MessagePublié: Ven Mars 06, 2015 12:18 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 07 Déc 2009
http://www.lapresse.ca/actualites/sante ... n-tour.php

Le président du conseil du CA démissionne à son tour


Dernière édition par Placeress le Ven Mars 06, 2015 12:19 pm, édité 1 fois au total.
Haut

 MessagePublié: Ven Mars 06, 2015 1:13 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 07 Déc 2009
Sa lettre de démission:


6 mars 2015
Le président du conseil d’administration du CHUM démissionne


Monsieur le Ministre,

D'entrée de jeu, je vous rappelle qu'il y a un an, le sous-ministre en titre actuel, M. Michel Fontaine, alors délégué du Ministère pour assumer la Direction générale du Centre hospitalier de l’Université de Montréal suite au rapport dévastateur du Vérificateur général du Québec, m'a sollicité pour redresser, avec un conseil d’administration partiellement renouvelé, la gouvernance et la gestion du CHUM. Il fit cette démarche sachant que j'avais plus de 50 ans d'expérience dans le monde de la santé et du fonctionnement gouvernemental ayant été notamment 14 ans sous-ministre en titre sous divers gouvernements et 4 ans président du CA du Centre hospitalier universitaire de Québec.
Ma décision de retirer ma candidature à un futur poste au sein du futur conseil d’administration est due à votre insistance et à vos interventions répétées effectuées au cours des derniers mois et qui correspondent en aucun point aux règles de gouvernance que je défends depuis près de 30 ans. Vos interventions favorisant spécifiquement le docteur Harris furent nombreuses et persistantes tant auprès du président du CMDP que du directeur général et enfin à mon endroit en janvier dernier. Or, comme vous le savez fort bien, le comité de sélection pour ce poste était composé de 9 membres indépendants dont aucun ne recommandait le renouvellement de mandat du Dr Harris.
Vous savez qu'en vertu de la loi sur les services de santé, de telles nominations départementales relèvent du ressort spécifique du CA. Or, celui-ci a décidé en janvier de mettre en place un nouveau comité de sélection et de nommer un chef du département intérimaire, un expert renommé en ce domaine et surtout impartial et neutre.
Votre intervention était et demeure inopportune et non conforme aux responsabilités du CA.
Le coeur de ma décision est une non-acceptation de vos interventions intempestives et partiales et, d’une situation particulièrement odieuse. Ces derniers jours, vous avez lié la nomination du Dr Turgeon à l'imposition du Dr Harris comme chef de département. Et le tout est présenté sous le couvert fallacieux d'une décision pour le bien de l'ensemble des directions départementales. Vous gelez ainsi la vie normale de l'établissement.
Bref, c'est un blocus dans une partie vitale du CHUM. C'est un désaveu de la responsabilité du CA.
Et surtout, c'est un chantage inacceptable. Je ne puis décemment accepter une telle attitude qui fait fi de tout et de tous. C'est d'autant plus déplorable que le CHUM, avec son CA et le Dr Turgeon, a réalisé en moins de neuf mois des progrès considérables dans sa gouvernance et sa gestion dans tous les secteurs de sa responsabilité hospitalière et académique.
Depuis 15 ans, je me consacre à la problématique de la gouvernance des organisations publiques et parapubliques. De 2003 à 2007, j'étais président du CA du CHUQ. Le Dr Couillard était alors ministre de la Santé. Son respect de l'établissement a été en tout exemplaire, mais je constate que telles ne sont pas vos orientations et votre façon de faire.
En conséquence, veuillez considérer que je veuille retirer mon nom de la liste des candidats pour la constitution future du CA du CHUM.
Sincèrement,

Le président du conseil d’administration,
Jean-Claude Deschênes
Haut

 MessagePublié: Dim Mai 24, 2015 6:06 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Médecins de 9 à 5
Au sommet pour l’argent, mais en déclin pour l’implication sociale
 
Yves Lamontagne
Beaucoup de médecins ont perdu la vocation. Ils n’exercent plus leur profession avec désintérêt et dévotion, comme les générations précédentes. Pour plusieurs, la motivation première est devenue l’argent. Combien de temps va-t-on encore pouvoir tenir le coup aux yeux de l’opinion publique comme la profession la mieux rémunérée si on offre de moins en moins de services?
La population québécoise n’acceptera pas bien longtemps de verser plus de cinq milliards de dollars à quelques milliers de médecins pour des services qu’ils rendent de moins en moins avec humanité.
Haut

 MessagePublié: Lun Mai 25, 2015 10:24 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Québec s'entend avec les omnipraticiens 
Québec et la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec ont conclu une entente destinée à améliorer l'accès aux soins de première ligne. L'entente a été annoncée lundi par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et le président de la FMOQ, Louis Godin.
Selon la FMOQ, l'entente se traduira non seulement par la création de groupes de médecine familiale, mais aussi de supercliniques, baptisés groupes de médecine de famille réseau (GMF-R).
« Les GMF-R seront en quelque sorte les supercliniques » qui constitueront un filet de sécurité pour les gens ayant besoin d'une consultation semi-urgente », indique la FMOQ dans un communiqué.
Haut

 MessagePublié: Lun Mai 25, 2015 10:26 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Projet de loi 20
85 % des Québécois auront un médecin de famille


Image

Pour éviter les quotas de patients imposés par le projet de loi 20 ans, les omnipraticiens s'engagent à faire en sorte que 85% des Québécois aient un médecin de famille d'ici le 31 décembre 2017.

D'ici là, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, consent à suspendre l'application des aspects de la loi 20 qui touchent aux omnipraticiens.

Plus de détails à venir.
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/nation ... 12050.html
Haut

 MessagePublié: Lun Mai 25, 2015 8:22 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 07 Déc 2009
Sincèrement je suis bouche bée ... je n'aurai jamais cru que Barrette aurait plié sur ce coup... car a carrément plié le dos... il n'y a rien de changé finalement. je n'était pas en accord avec la lois 20 dans l'ensemble... mais entre ce bras de fer et rien... sais pas..
Haut

 MessagePublié: Mar Mai 26, 2015 7:13 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 29 Nov 2006
En fait la loi 20 sera voté...alors si les médecins ne font pas se qu'ils ont promis la loi 20 va s'appliquer automatiquement...donc les médecins sont mieux de rendre leur promesses...
Haut

 MessagePublié: Mer Sep 23, 2015 2:06 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Négociations
Les infirmières claquent la porte

Le Devoir

Rien ne va plus dans les négociations en vue de renouveler les conventions collectives des infirmières et des enseignants.

Les infirmières claquent la porte : leur syndicat quitte la table des négociations jusqu’à nouvel ordre. De leur côté, les enseignants jugent que les dernières offres du gouvernement sont une « provocation ».

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) et la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) ont toutes fait des sorties publiques, mercredi.

La présidente de la FIQ, Régine Laurent, a affirmé que la dernière offre patronale est une « gifle » et qu’il n’était pas question qu’elle la présente à ses membres.

Selon elle, il n’y a « rien d’acceptable » dans la proposition de l’employeur, sans apporter d’amélioration sur le plan de l’organisation du travail, et il vaut mieux attendre le dépôt d’une nouvelle offre avant de retourner aux tables.

L’employeur propose de mettre fin à la majoration des primes de nuit, des primes pour soins critiques, ainsi que la prime de non-chevauchement des quarts de travail. L’employeur veut se donner le droit de déplacer le personnel dans un rayon de 100 km, en fonction d’éventuelles réorganisations.

Au dire de la présidente de la FIQ, c’est le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, qui mène tout et le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, le laisse faire.

À la prochaine rencontre des instances syndicales, au début d’octobre, il n’est pas exclu que la FIQ se dote d’un mandat de grève, selon ce qu’a indiqué Mme Laurent.

Par ailleurs, les choses ne se déroulent guère mieux dans le secteur de l’enseignement. La FSE s’attendait à une relance des négociations en raison de certains points positifs, mais elle a rapidement déchanté.

Selon le syndicat, l’employeur veut notamment mettre fin à la pondération du ratio d’élèves en classe en fonction du nombre d’enfants en difficulté, ce qui engendrerait une économie de 153 millions, mais qui surchargerait la tâche des professeurs.

Le gouvernement veut aussi rogner dans le nombre d’heures travaillées par les enseignants.

Selon la présidente de la FSE, Josée Scalabrini, c’est la « colère et l’indignation » dans ses rangs. Son syndicat y voit de la provocation et exige du gouvernement qu’il clarifie les mandats des négociateurs.
http://www.ledevoir.com/societe/sante/4 ... t-la-porte
Haut

 MessagePublié: Jeu Sep 24, 2015 9:14 am 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 15 Sep 2007
On nous prend pour des imbéciles ou quoi ?
Haut

 MessagePublié: Ven Oct 09, 2015 8:02 am 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 15 Sep 2007
Est ce que c'est comme ca chez vous aussi ? Est ce que c'est moi ou ca n'fait pas serieux ?

ImageUploadedByDomaine Bleu1444395733.309835.jpg
Haut

 MessagePublié: Dim Oct 11, 2015 10:59 pm 
Stagiaire

Inscrit le: 27 Jan 2009
Est-ce que le gouvernement les prend au sérieux les infirmières ? Présentement le gouvernement niaise les infirmières et les enseignants car c'est un milieu en majorité de femme. Les conditions de travail dans les hôpitaux sont de pire en pire . Ma soeur me raconte sa réalité et c'est vraiment fou . Quand tu es rendu a faire ton travail de soir sans pause et que tu as de la difficulté a pouvoir aller souper car personne ne prend tes patients en charge et que tu travailles au soin intensif , ça fait dure !
Haut

 MessagePublié: Mar Nov 10, 2015 5:13 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Le Projet de loi 20 est adopté 
Ariane Lacoursière - La Presse
Le Projet de loi 20 visant à améliorer l'accès aux médecins de famille et révisant l'accès aux services de procréation assistée vient d'être adopté à Québec.
Les députés se sont prononcés à 63 voix pour et 48 voix contre ce projet de loi qui a fait couler beaucoup d'encre ces derniers mois.
Un amendement au projet de loi viendra entre autres encadrer les frais accessoires dans la province.
Sur Twitter, les réactions n'ont pas tardé à fuser. «Le projet de loi 20 devient Loi à l'instant. Voilà une décision responsable du gouvernement libéral», a écrit le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.
Haut

 MessagePublié: Ven Nov 27, 2015 3:12 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
:gluk: C'est bar ouvert...

Tout lire >> Des erreurs de 800 millions $ au profit des médecins 
QUÉBEC - Les médecins auront 800 millions $ de plus dans leurs poches en raison de coûteuses erreurs du ministère de la Santé, a relevé vendredi la vérificatrice générale dans son rapport.
Le protocole d'accord sur l'étalement de la rémunération des médecins devait permettre à Québec d'économiser plus de 400 millions $. «Ce ne sera pas le cas», a soutenu Guylaine Leclerc lors du dépôt de son document.
Ce n'est pas tout. Les coûts associés au salaire des médecins explosent et dépassent de 415 millions $ l'enveloppe prévue pour la période 2010-2015. Québec avait sous-évalué l'évaluation de la pratique médicale des spécialistes, qui s'en mettent plein les poches. Ils ont obtenu presque la totalité de cette somme.



Aussi...

Le rapport du vérificateur général nous en apprend beaucoup sur la rémunération des médecins...
Mathieu Boivin nous explique:

http://www.fm93.com/lecteur/audio/le-ra ... 297063.mp3
Haut

 MessagePublié: Ven Nov 27, 2015 3:32 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 15 Sep 2007
* Vomi *
Haut

 MessagePublié: Mer Déc 02, 2015 2:42 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Médecins debout! Vous n’êtes pas des divas!
Sinon, c’est clair: la médecine au Québec va redevenir une «business»

2 décembre 2015 | Hélène Leclère - Médecin enseignante retraitée, Université Laval

Gaétan Barrette et Philippe Couillard tiennent en très haute estime les médecins, surtout les médecins spécialistes. Pour eux, ce sont des divas, de sorte qu’ils n’ont pas de
prix ! Pourtant, tous les médecins que je connais ne se prennent pas pour des divas, et même, ils s’estiment encore privilégiés d’exercer ce beau métier. Privilégiés d’avoir
été admis en médecine, alors que d’autres, aussi bons qu’eux, ne l’ont pas été. Privilégiés d’avoir fait des études passionnantes. Privilégiés d’avoir fait leur formation clinique
en milieu réel de soins, et très correctement rémunérés ; aucune autre formation professionnelle n’offre de telles conditions de formation pratique. Privilégiés d’avoir une
garantie d’emploi à la fin de leurs études. Privilégiés, particulièrement les spécialistes, d’avoir accès à des appareillages dispendieux dans les établissements de soins. Enfin,
privilégiés d’exercer leur profession comme entrepreneurs indépendants, mais sans risque, avec une clientèle captive, assurée, peu critique et reconnaissante.

Comme si ce n’était pas assez, vous avez le délicat privilège de gérer en partie la demande d’actes, et en totalité l’offre de soins. Pensez-y ! Enfin, du point de vue fiscal,
vous pouvez réduire votre taux d’imposition en vous incorporant, comme le font d’autres professionnels d’ailleurs, de planifier le moment et la durée de vos vacances.

Suite...
http://www.ledevoir.com/societe/sante/4 ... -des-divas


Lettre intéressante dans Le Devoir ce matin: Médecins debout! Vous n'êtes pas des divas!
Hélène Leclerc, médecin enseignant retraitée à l'ULAVAL.
Intervenants : Benoît Dutrizac
http://www.985fm.ca/lecteur/audio/lettr ... 297677.mp3
Haut

 MessagePublié: Ven Fév 26, 2016 8:03 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Le pouvoir démesuré des médecins 
La rémunération des médecins a été un enjeu central au moment de la création de l'assurance maladie, et elle l'est encore près de 50 ans plus tard. Pourquoi ? Claude Castonguay, le « père » du régime, pose un regard critique sur le rapport de forces entre l'État et les médecins. Entrevue éditoriale.
Haut

 MessagePublié: Ven Fév 26, 2016 8:04 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> La situation est intenable selon le personnel en psychiatrie de l'hôpital du Saint-Sacrement 
Manque criant de personnel, recours aux agences privées... Les employés du service de psychiatrie de l'hôpital du Saint-Sacrement dénoncent leurs conditions de travail «inacceptables» depuis qu'ils sont passés sous la gouverne du CIUSSS de la Capitale-Nationale.
La grogne est telle que ces travailleurs interpellent le ministre Gaétan Barrette dans une pétition signée par plus d'une quarantaine d'infirmières, infirmières auxiliaires et préposés aux bénéficiaires, et dont le Journal a obtenue copie.
Le risque pour la sécurité des employés et des patients augmente de semaine en semaine, selon les employés. Ils font état d'un manque aigu de personnel de remplacement formé en santé mentale, ainsi que du recours accru à du personnel d'agence non spécialisé en psychiatrie.
Haut

 MessagePublié: Mar Avr 12, 2016 9:32 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Québec met en place un guichet d'accès centralisé aux médecins de famille

Image

Le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, annonce le lancement d'un site Internet sur lequel les citoyens pourront s'inscrire pour avoir accès à un médecin de famille.
Le ministère de la Santé vise que 85 % de la population du Québec ait accès à un médecin avant le 31 décembre 2017.
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Po ... ette.shtml

Pour s'inscrire :
http://gamf.gouv.qc.ca/


Dernière édition par Anya le Mar Avr 12, 2016 5:07 pm, édité 1 fois au total.
Haut

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 477 messages ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

cron
© 2003-2018 Domaine Bleu enr.