Nous sommes le Ven Nov 15, 2019 6:50 pm
(UTC - 5 heures )

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 

 



Répondre au sujet  [ 82 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 MessagePublié: Sam Jan 23, 2016 11:11 am 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 12 Nov 2003
Localisation: Gatineau
C'est à partir de lundi le 25 janvier à 13 hres que la première saison de Blue Moon sera disponible sur Club Illico.

http://www.journaldemontreal.com/2016/0 ... ne-vanasse
Haut
Lison de Gatineau

 MessagePublié: Sam Jan 23, 2016 11:13 am 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 12 Nov 2003
Localisation: Gatineau
Je ne suis pas encore abonnée à Club Illico, je pense bien m'abonner avant la fin du mois.
Haut
Lison de Gatineau

 MessagePublié: Sam Jan 23, 2016 8:34 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 01 Sep 2006
Tout lire >> Le défi de Karine Vanasse 
Marc-André Lemieux
MARC-ANDRÉ LEMIEUX
Samedi, 23 janvier 2016 06:00
MISE à JOUR Samedi, 23 janvier 2016 06:00
Blue Moon marque le grand retour de Karine Vanasse au Québec. Dans cette série à suspense réalisée par Yves-Christian Fournier (Tout est parfait), produite par Aetios (Fabienne Larouche et Michel Trudeau) et destinée au Club illico, la comédienne de 32 ans explore l’univers fascinant des agences paramilitaires, des firmes de mercenaires qui réalisent des opérations aussi secrètes que suspectes. En voyage à Los Angeles, Karine Vanasse a pris quelques minutes pour répondre aux questions du Journal au téléphone.

Tu décris Blue Moon comme «l’un des plus gros défis professionnels» qu’on t’a proposés. Pourquoi?
D’un côté, c’était un projet hyper ambitieux: le scénario, le budget, les ressources... On voulait tous faire quelque chose qui repoussait les limites. D’un autre côté, je voulais livrer la marchandise, parce que Justine, c’est un nouveau type de personnage pour moi au Québec. Aux États-Unis, dans Revenge, je jouais une fille avec beaucoup de caractère. Margaux, c’était une femme forte. J’aimais l’idée de revenir au Québec en jouant quelqu’un d’encore plus tough. Parce qu’on m’a souvent vu jouer des personnages plus sympathiques, plus accessibles. Et quand je reviens chez moi, la pression est toujours plus grande.
Tu t’es beaucoup entraînée pour jouer avant de commencer à tourner Blue Moon. Outre les muscles, qu’est-ce que l’entraînement physique t’a apporté?
Je suis contente qu’Yves-Christian Fournier m’ait demandé d’augmenter ma masse musculaire, parce qu’en m’entraînant, j’avais le sentiment d’être plus près de Justine. Je sentais l’espace réservé aux émotions rapetisser. Je sentais la coquille se former tranquillement.
Dans quoi préfères-tu jouer: les tenues griffées de Margaux Le Marchal dans Revenge ou les vêtements d’armée de Justine Laurier dans Blue Moon?
Après deux ans à marcher en talons hauts en robes serrées, j’étais contente de tomber dans quelque chose de plus confortable, comme des pantalons taille basse et des souliers plats! Mes personnages ont toujours influencé ma façon de m’habiller dans la vie de tous les jours. Quand on tournait Pan Am à New York, sans m’en rendre compte, le look de Colette déteignait sur moi. Je m’achetais des petits foulards, etc. Depuis Blue Moon, je porte presque exclusivement des jeans!
On a beaucoup parlé des conditions de tournage de Blue Moon. Que veux-tu dire sur toute cette affaire?
Oui, ç’a été difficile. À tous les niveaux. Pour tout le monde. Le défi était grand, mais on est allés jusqu’au bout. On a gardé notre promesse. On n’a pas lâché. À la fin, on était essoufflés, mais aujourd’hui, quand on regarde la série, on voit tout ce qu’on a été capables de faire. On est vraiment heureux du résultat. On n’a pas tout fait ça pour rien. On a tous appris. C’était un travail d’équipe.
Que fais-tu à Los Angeles?
Je n’étais pas retournée à Los Angeles depuis Revenge. Ça faisait neuf mois que je n’avais pas travaillé avec ma coach de jeu. J’ai fait un atelier intensif avec plusieurs acteurs, réalisateurs et scénaristes. Je vais bientôt commencer à tourner avec Podz. Je voulais m’assurer d’aller chercher une densité supplémentaire avant d’attaquer ce nouveau projet.
Tu as décroché le rôle principal féminin dans Cardinal, une nouvelle série canadienne du réseau CTV réalisée par Podz (19-2) dans laquelle tu joueras une détective aux côtés de Billy Campbell. Les tournages s’amorcent quand?
Je pars dans une semaine pour le nord de l’Ontario. On a deux semaines de préparation, puis on commence.
Depuis le décès de René Angélil, les hommages abondent. Plusieurs chanteurs et chanteuses québécois disent combien son parcours avec Céline Dion leur a permis de voir grand et de rêver d’une carrière internationale. Tu exportes également ton talent à l’étranger depuis plusieurs années. A-t-il été une source d’inspiration?
Le succès de Céline Dion m’a beaucoup inspiré. C’est certain. Au même titre que celui de Caroline Dhavernas. C’est une des premières actrices à être sortie du Québec, à avoir travaillé ailleurs. Le tandem René Angélil-Céline Dion, c’est la preuve que pour réussir à grande échelle, tu dois avoir une bonne équipe. L’artiste a beau avoir son petit rêve, pour réaliser ses ambitions, il doit être bien entouré. Sinon, c’est extrêmement difficile. C’est quelque chose que j’ai compris au cours des dernières années. C’est difficile de trouver des combinaisons manager-artiste parfaites. René Angélil et Céline Dion formaient un duo remarquable.
Que peut-on te souhaiter pour 2016?
Cette semaine, j’ai réalisé que Los Angeles m’avait manqué. Je sens que j’ai encore des défis à relever aux États-Unis. Je souhaite aussi qu’on continue à me faire confiance, comme Fabienne (Larouche) l’a fait pour Blue Moon.
♦ La première saison de Blue Moon, disponible sur Club illico dès lundi à 13 h.

Blue Moon: l’organigramme


Ou suivre ce lien : http://www.journaldemontreal.com/2016/0 ... ne-vanasse
Haut
Mamie vous aime mes petits amours !!!



Oh, surtout n'éteignez pas la lumière en l'enfant!!!

 MessagePublié: Sam Jan 23, 2016 8:52 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 24 Août 2005
Localisation: Rive-Nord de MTL
Merci à vous Rose-des-bois :top:
Haut
Je ne reçois pas les messages éclairs

 MessagePublié: Lun Jan 25, 2016 9:17 pm 
Illustre Pie

Inscrit le: 04 Déc 2009
J'ai écouté les deux premiers épisodes et j'aime beaucoup
Haut

 MessagePublié: Lun Jan 25, 2016 10:22 pm 
Caïd de la Causette

Inscrit le: 07 Jan 2009
Localisation: Ici
Moi Aussi.. J en ai écouté 3 ce soir
Haut

 MessagePublié: Mar Jan 26, 2016 7:30 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Le Homeland du Québec 
Hugo Dumas
Vous raffolez de productions américaines angoissantes et bourrées d’action comme Homeland ou 24 ? La télésérie québécoise Blue Moon, disponible depuis hier sur le Club illico de Vidéotron, vous plantera devant votre écran pendant dix heures consécutives, sans cligner des yeux, et vous aspirera dans ses intrigues touffues, qui ont été nourries à la paranoïa, au complot et à la méfiance.
C’est ce qui m’est arrivé ce week-end : j’ai dévoré Blue Moon pratiquement d’une traite. Comme s’il s’agissait de House of Cards ou de Série noire 2. C’est un excellent suspense, bien rythmé, sans temps mort.
Le scénariste Luc Dionne, qui a tricoté cette histoire aux rebondissements multiples, renoue avec ses belles années d’Omertà. Derrière la caméra, Yves-Christian Fournier (Tout est parfait) accouche d’images de qualité Netflix. Et chacun des épisodes nous abandonne sur un gros punch, accompagné d’une musique anxiogène, qui nous force quasiment à enfourner le suivant. Vive la rafale télévisuelle.
Haut

 MessagePublié: Jeu Jan 28, 2016 9:52 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 12 Nov 2003
J'aime bien ca! :)
Haut

 MessagePublié: Ven Jan 29, 2016 7:08 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 31 Oct 2003
Localisation: montréal
J'ai regardé les 10 épisodes......j'ai adoré!!!
Haut

 MessagePublié: Sam Jan 30, 2016 9:34 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 12 Nov 2003
Localisation: Gatineau
Je viens de m'abonner à Club Illico. J'ai regardé les 2 premiers épisodes et j'aime bien ça.
Haut
Lison de Gatineau

 MessagePublié: Sam Jan 30, 2016 11:11 pm 
Magicien des Mots

Inscrit le: 05 Nov 2009
C'est le rôle à vie de Karine Vanasse. C'est excellent
Haut

 MessagePublié: Lun Fév 01, 2016 8:33 pm 
Avatar du membre
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 26 Sep 2006
J'ai écouté le premier épisode. Il faut vraiment suspendre l'incrédulité. Le Québec est bien le dernier endroit au monde où une agence para-militaire avec des civils armés pourrait exister.

L'instructeur dit aux candidats d'oublier leurs noms car ils ne sont que des numéros...et 2 scènes plus tard ils les appelle par leurs noms. ;)

Je comprend que Karine Vanasse voulait montrer ses bras, mais est-ce nécessaire que le personnage porte une camisole dans presque toutes les scènes? Ça en est presque drôle.
Haut





 MessagePublié: Lun Fév 01, 2016 9:16 pm 
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 25 Nov 2003
Moi aussi j'ai quelques bémols.

- En effet, Karine Vanasse en camisole dans son entreprise, ça ne fait pas crédible. Si la série a été faite pour être exportée, dans bien d'autres pays, c'est de la science fiction. Peut-être que c'est pour marquer l'avant par rapport à un événement à venir, mais bon...

- Luc Picard qui écrase une clé USB avec son pied, pour une telle entreprise, ça ne fait pas sérieux. C'est l'équivalent de déchirer une feuille en deux plutôt que de la déchiqueter. Pareil quand il efface des fichiers.

- La bande sonore hyper dramatique pour la moindre affaire. Quelques autres clichés hollywoodiens comme le bad boy Éric Bruneau qui a toujours une cigarette au bec.

- Le personnage de Caroline Dhavernas est insignifiant, pas cohérent avec le fait qu'elle est supposée être douée en informatique.

- Il a beaucoup été question récemment des minorités peu représentées pour les rôles importants. C'est flagrant dans cette série. Il y a beaucoup de noirs (même le médecin est noir), mais ils ont tous des rôles insignifiants. Même celui dans l'équipe fait presque rien, à part se mettre en costume de bain avec Caroline Dhavernas. Si leur but était d'intégrer plus de minorités qu'à l'habitude, à mon sens c'est pire si y'a aucun rôle de valeur dans le lot.


Sinon ça reste divertissant, mais on est loin du Homeland annoncé.
Haut

 MessagePublié: Jeu Fév 04, 2016 11:31 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 02 Mars 2004
J'ai adoré, je suis accro!
Haut

 MessagePublié: Ven Fév 05, 2016 8:04 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 12 Nov 2003
Localisation: Gatineau
J'ai terminé les 10 épisodes. J'ai adoré. J'espère qu'il y aura une autre saison.
Haut
Lison de Gatineau

 MessagePublié: Ven Fév 05, 2016 9:24 pm 
Avatar du membre
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 02 Mars 2004
J'ai terminé aussi les 10 épisodes j'ai adore mais... Il manque des conclusions à la fin et moi aussi j'espère une saison 2!
Haut

 MessagePublié: Sam Fév 06, 2016 7:43 am 
Caïd de la Causette

Inscrit le: 07 Jan 2009
Localisation: Ici
Il y aura une saison 2.. Elle est même déjà tourné :)
Haut

 MessagePublié: Dim Avr 03, 2016 3:24 pm 
Avatar du membre
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 16 Fév 2015
J'ai profité du 1 mois gratuit du club illico pour regarder la série. Somme toute, c'est bon ! Quelques bémols ici et là mais je trouve qu'en général, la gang joue bien leurs rôles. Ça fait du bien de voir de nouveaux visages ! J'ai hâte de voir la suite, maudit Milan ..
Haut

 MessagePublié: Dim Avr 03, 2016 4:14 pm 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 10 Oct 2009
Localisation: Laval
J'ai beaucoup aimé, hâte à la saison 2!
Haut

 MessagePublié: Jeu Sep 29, 2016 7:37 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
La saison 2 de Blue Moon s’annonce forte en émotions

Image

Karine Vanasse, est de retour dans la peau de la militaire Justine Laurier et dans l’univers méconnu et fascinant des agences de sécurité paramilitaire privée.

La saison 2 de Blue Moon s’amène sur Club Illico dès le 19 octobre; ce sera l’occasion de retrouver Éric Bruneau, Caroline Dhavernas, Alexandre Landry, Patrice Godin, Émile Proulx-Cloutier et plusieurs autres.

«Dans cette deuxième saison, la méfiance continue de régner entre Justine (Karine Vanasse) et Milan (Éric Bruneau), qui a hérité des parts de Benoît, soit 40 % des actions de Blue Moon. Les affaires tournent au ralenti. L’équipe s’impatiente. Justine n’a d’autre choix que d’accepter la proposition du solliciteur général, qui lui demande d’infiltrer le groupe de l’activiste Thylan Manceau (Émile Proulx-Cloutier). Ce protestataire charismatique mobilise des milliers de jeunes dans la rue et sur les réseaux sociaux. Il dérange le pouvoir à l’approche des élections. L’idéaliste Manceau ignore que son plus proche collaborateur travaille en fait pour un richissime homme d’affaires arabe qui poursuit un objectif qui n’a rien à voir avec la justice sociale. Les combines de Benoît et de ses associés en haut lieu lui ont fait perdre des millions de dollars et il entend régler ses comptes.»

Haut

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 82 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

© 2003-2018 Domaine Bleu enr.