Nous sommes le Lun Juin 24, 2019 2:47 pm
(UTC - 5 heures )

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 

 



Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 MessagePublié: Mer Juil 20, 2011 10:34 am 
Seigneur de la Causerie

Inscrit le: 25 Nov 2003
Qu'est-ce qui me met mal a l'aise, c'est le fait qu'il ne peut pas avoir de contacts avec ses enfants. D'un côté la justice est souvent trop bonbon, et de l'autre elle peut être très sévère a certains égards. Je pense pas que ce soit raisonnable de ne pas permettre de contact avec ses enfants dans un tel cas. Au pire qu'on le laisse rencontrer ses enfants dans un lieu public, comme un mcdo, et qu'on lui interdise qu'il soit seul chez lui avec ses enfants.
Haut

 MessagePublié: Jeu Déc 12, 2013 8:33 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> L'auteur jeunesse Maxime Roussy est détenu 
Christiane Desjardins - La Presse
C'est menottes aux poignets et détenu que l'auteur jeunesse Maxime Roussy est arrivé mercredi matin en Cour du Québec, pour subir son enquête préliminaire pour agression sexuelle à l'endroit d'une admiratrice.
L'exercice devait se doubler d'une enquête sous cautionnement. L'homme de 37 ans a été arrêté il y a cinq jours pour bris de ses conditions de remise en liberté. La poursuite lui reproche d'avoir communiqué avec la victime alléguée.
Me Isabel Schurman, qui représente l'accusé, a mis un gros bémol à cette accusation, ce matin, disant qu'il s'agissait de mises en demeure envoyées à la plaignante par un civiliste, et d'une lettre «sans signature» envoyée en octobre, par huissier.
Haut

 MessagePublié: Jeu Déc 12, 2013 5:22 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 08 Jan 2009
Localisation: southshore(bas du fleuve reject)
qu,il soit coupable ou non,il me semble que c'est long avant que ça passe devant les tribunaux.
Haut

 MessagePublié: Sam Déc 14, 2013 9:08 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> L'auteur Maxime Roussy remis en liberté 
Christiane Desjardins - La Presse
Détenu depuis une semaine pour non-respect de conditions, l'auteur jeunesse Maxime Roussy a pu recouvrer sa liberté, en fin de journée, hier.
L'homme de 37 ans, qui était dans le box des accusés, et sa conjointe, qui se trouvait dans la salle d'audience, ont accueilli cette décision avec des pleurs de soulagement. M. Roussy fait face à six accusations à caractère sexuel et de leurre informatique à l'endroit d'une jeune admiratrice, qui était mineure au moment des événements. Les faits reprochés se seraient produits entre 2006 et 2010, à Montréal.
M. Roussy, un résidant du Saguenay, est l'auteur des populaires séries Pakkal et Le blogue de Namasté. Pendant les trois derniers jours, il a subi son enquête préliminaire pour son dossier principal.
Haut

 MessagePublié: Mer Jan 22, 2014 11:35 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Accusé d'agression sexuelle, l’écrivain jeunesse Maxime Roussy ira en procès
22 janvier 2014

Maxime Roussy, 38 ans, était de retour en cour pour la suite de son enquête préliminaire, ce matin au palais de justice de Montréal.

Après que la victime alléguée eut témoigné le mois passé, c’était au tour des avocats de faire entendre leurs arguments, à savoir si l’accusé devrait subir son procès ou non.

Mais les avocats ont plutôt annoncé ce matin au juge Braun qu’ils allaient sauter cette étape. Roussy, l’auteur des populaires séries Pakkal et Le blogue de Namasté, subira donc son procès pour six chefs d’accusation à caractère sexuel et de leurre.

Rappelons que la relation illégale de Roussy aurait duré quatre ans, à partir de 2006. Une ordonnance de non-publication empêche toutefois de révéler les détails de l’affaire.

L’accusé avait été arrêté en 2011, puis remis en liberté sous conditions. Mais il avait été à nouveau arrêté le mois dernier pour deux bris de conditions. Après une semaine de détention, le juge Jean-Paul Braun avait accepté de le remettre encore une fois en liberté.

Roussy devra toutefois respecter une stricte série de conditions, notamment rencontrer régulièrement un psychologue et s’abstenir d’aller sur des blogues, en plus de conserver son historique de navigation en ligne. Son frère avait également versé une caution de 12 000 $.

C’est au mois de mars que sa date de procès devrait être fixée.
http://www.journaldequebec.com/2014/01/ ... a-a-proces
Haut

 MessagePublié: Mar Jan 28, 2014 6:21 am 
Avatar du membre
Magicien des Mots

Inscrit le: 04 Août 2005
Localisation: Montréal
Omg!! 3 ans plus tard et rien de fait encore :eek:

Entk il travaille encore à son blog.... Je trouve que c'est long comparé à d'autres précédemment.
Haut
"Le plus sur moyen de vaincre la tentation, c'est d'y succomber."

Image Image

 MessagePublié: Lun Mars 07, 2016 3:38 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Procès Maxime Roussy: Il aurait initié une admiratrice mineure au sado-masochisme 
Un auteur de littérature jeunesse, accusé d’avoir entretenu une relation amoureuse avec une de ses admiratrices de 14 ans, aurait initié celle-ci au sado-masochisme.
«Au fur et à mesure de nos rencontres, ça s’intensifiait. Plus ça avançait, plus c’était hardcore», a raconté Karine (nom fictif), au premier jour du procès de l’écrivain Maxime Roussy.
L’homme de 40 ans est accusé de six infractions de nature sexuelle sur une mineure, allant du leurre à l’agression sexuelle armée.
D’abord amicale, la relation alléguée entre Karine et Maxime Roussy aurait duré six ans, entre 2005 et 2011.
Karine avait 11 ans lorsqu’elle a lu premier tome de Pakkal, la série à succès de Maxime Roussy. Elle s’est inscrite sur le forum littéraire de l’auteur, où elle discutait fréquemment avec lui.
Haut

 MessagePublié: Mer Mars 09, 2016 4:40 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Tout lire >> Procès de l'écrivain Roussy: ils ont feuilleté le dictionnaire des fantasmes et perversions 
Christiane Desjardins - La Presse
Avant d'avoir la première relation sexuelle de sa vie, Karine, 14 ans, a feuilleté le «dictionnaire des fantasmes et perversions» que l'écrivain de littérature jeunesse Maxime Roussy avait apporté dans la chambre de motel.
Cette première relation sexuelle s'est passée le samedi soir 22 novembre 2008, dans la chambre 74 du motel Métro, situé rue Lajeunesse, près du métro Sauvé, a expliqué Karine, qui témoigne pour le troisième jour au procès de M. Roussy. Le récit de Karine, précis, méthodique, est livré d'un ton égal.
C'était une relation complète, a précisé la jeune femme, et ça réunissait «cinq constantes» qui allaient marquer leurs relations subséquentes. Elle les a énumérées: «french kiss, masturbation, fellation, cunnilingus, et pénétration vaginale.»
Haut

 MessagePublié: Ven Mars 11, 2016 2:54 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 15 Sep 2007
Hummm....


http://www.journaldemontreal.com/2016/0 ... utres-ados
Haut

 MessagePublié: Lun Mars 21, 2016 3:21 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Procès de Maxime Roussy: une autre jeune fille s'est manifestée

Une autre jeune femme qui a été en contact avec l'auteur de littérature jeunesse Maxime Roussy, dans le passé, devrait venir témoigner au procès pour crimes sexuels de ce dernier.

C'est ce qu'on a appris lundi matin, alors que le procès de M. Roussy devait se poursuivre. L'homme de 40 ans est accusé de plusieurs crimes sexuels à l'endroit de Karine, une ado qu'il aurait initiée au sadomasochisme. Les faits se seraient produits entre 2006 et 2011. Karine, qui a témoigné longuement il y a deux semaines, devait être interrogée par la défense ce matin. Mais il y a eu un changement de programme.

La procureure de la Couronne Caroline Dulong a expliqué qu'elle voulait utiliser une nouvelle preuve, qui est arrivée de façon « subite et inattendue. » Cette nouvelle preuve a trait à des faits qui se seraient produits entre 2006 et 2008, avec une autre jeune fille qui, elle, avait de 16 à 18 ans à ce moment. Comme elle était en âge de consentir à des relations sexuelles, il n'y aura pas d'accusations contre Roussy. Par contre, la Couronne veut faire témoigner cette jeune femme, maintenant âgée de 26 ans, pour faire une preuve d'actes similaires.

Les deux victimes ne se connaissent pas, a fait valoir Me Dulong.

L'avocate de Roussy s'oppose

L'avocate de Roussy, Me Valentina Corsetti, n'était pas d'accord et a indiqué qu'il devrait y avoir un débat à ce sujet.

Après discussions entre les parties, la suite du procès a été reportée à mercredi. En principe, l'autre jeune fille devrait témoigner, et la juge Dominique Joly décidera ensuite si c'est admissible en preuve.

Vendredi dernier, le procès de M. Roussy avait aussi été interrompu, car l'accusé brillait par son absence. L'auteur du Blogue de Namastée et de Pakkal était de retour lundi, avec un document stipulant qu'il avait été hospitalisé à l'hôpital Sacré-Coeur. Il a reçu son congé dimanche. La raison de son hospitalisation n'a pas été précisée.
Haut

 MessagePublié: Lun Mars 21, 2016 5:40 pm 
Avatar du membre
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 09 Mai 2009
MsPontchartrain a écrit:
Ne voyez pas de mauvaise foi dans mes propos, je pose juste une question qui m'a sauté aux yeux en lisant cet article : comment une jeune fille de 12-13 ans se retrouve-t-elle dans des hôtels et motels seule ? Elle arrivait là comment ? C'est sûr que le personnel ne voit pas tout ce qui se passe, que ça peut toujours passer pour sa fille, mais ça fait louche quand même ...

Regardez Testé sur des Humains... vous serez édifiés!
Haut

 MessagePublié: Sam Juin 11, 2016 2:10 pm 
Avatar du membre
Manitou de la Parlotte

Inscrit le: 04 Déc 2011
Localisation: à côté ..

Publication du 4 mai 2016
Haut
- Mozusse que ça pourrait être plus simple! Solange de Beauvoil', dans 'le Domaine Bleu' (et partout ailleurs, d'ailleurs)

 MessagePublié: Mer Juin 15, 2016 10:33 am 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
L’auteur jeunesse Maxime Roussy hospitalisé

L’auteur jeunesse Maxime Roussy a dû être hospitalisé, après que sa défense ait été démontée en pièce par la Couronne hier.

Le procès de Roussy pour agression sexuelle sur une mineure est donc suspendu jusqu’à ce que l’accusé sorte de l’hôpital Sacré-Cœur.

«Sincèrement, je croyais vraiment qu’on allait terminer cette semaine», a indiqué l’avocate de la défense, Me Valentina Corsetti, ce matin, après avoir informé la cour de ce rebondissement.

Or, ce n’est pas la première fois que l’homme de 40 ans se retrouve à l’hôpital dans le cadre de ses démêlés avec la justice. Cela lui est arrivé à au moins une autre reprise pendant le procès, ainsi que lors de son arrestation en 2011.
http://www.journaldemontreal.com/2016/0 ... ospitalise
Haut

 MessagePublié: Mar Déc 06, 2016 5:13 pm 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 26 Nov 2003
Localisation: Lac-Etchemin
Tout lire >> L'auteur Maxime Roussy déclaré coupable de crimes sexuels 
L'auteur de littérature jeunesse Maxime Roussy a été déclaré coupable de crimes sexuels et leurre sur internet, cet après-midi, à Montréal. La victime était une admiratrice de l'écrivain. Elle avait 11 ans quand elle a connu Roussy et 14 lors de leur première relation sexuelle.
Haut

 MessagePublié: Jeu Fév 02, 2017 8:43 am 
Avatar du membre
Caïd de la Causette

Inscrit le: 18 Fév 2004
Localisation: Outaouais
http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/proces/201702/01/01-5065198-la-couronne-demande-six-ans-de-prison-pour-lauteur-jeunesse-maxime-roussy.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_justice-et-affaires-criminelles_561_section_POS5

http://www.journaldemontreal.com/2017/02/01/agressions-sexuelles--la-couronne-reclame-six-ans-contre-lecrivain-maxime-roussy


Dernière édition par kakaouette le Jeu Fév 02, 2017 8:45 am, édité 1 fois au total.
Haut

 MessagePublié: Sam Mars 04, 2017 1:09 am 
Avatar du membre
Immortel du Domaine

Inscrit le: 01 Sep 2006
Tout lire >> L'écrivain jeunesse Maxime Roussy en prison pour cinq ans
Michaël Nguyen | Agence QMI | Publié le 3 mars 2017 à 19:43
 
L’écrivain jeunesse Maxime Roussy a non seulement écopé de cinq ans de pénitencier pour des agressions sexuelles sur une jeune lectrice, mais ses livres seront en plus retirés de la circulation.

«[Roussy] a abusé de l’admiration que lui portait la victime et du climat de confiance qui s’était installé entre eux, il s’est laissé aller à une déviance pédophilique», a affirmé la juge Dominique Joly avant de condamner l’écrivain déchu.

Pendant cinq ans, de 2006 à 2011, Roussy avait profité d’une jeune lectrice pour assouvir ses fantasmes sadomasochistes. La victime avait 11 ans lorsqu’elle avait rencontré Roussy dans un salon du livre.


Rapidement, les échanges entre la jeune fille et l’écrivain maintenant âgé de 41 ans ont tourné vers la sexualité.


«Les échanges se font de la maison de l’accusé alors que sa conjointe et les enfants sont couchés», a rappelé la juge.

Deux ans plus tard, les agressions sexuelles commençaient.

«[Roussy] m’a initiée à un modèle sexuel déviant, il m’a corrompue, il a gâché mon adolescence», a expliqué la victime, qui ne peut pas être identifiée sur ordre de la cour.

Même s’il a toujours contesté sa culpabilité, il a finalement été déclaré coupable de leurre, de contacts sexuels, d’incitation à des contacts sexuels, d’agressions sexuelles armées, et enfin, de possession et production de pornographie juvénile.

Livres retirés
Durant son séjour au pénitencier, Roussy pourra faire une croix sur les redevances sur ses livres. Selon la juge, son éditeur a annoncé qu’il détruira les exemplaires restants de ses livres.

Les distributeurs vont arrêter de commercialiser ses livres.

Et une fois sorti de prison, les problèmes de Roussy ne se termineront pas. La juge a ordonné qu’il soit inscrit au registre des délinquants sexuels pour le reste de sa vie, en plus de lui imposer de strictes conditions une fois libéré. Ainsi, pendant 10 ans, il lui sera interdit de se trouver dans des lieux où peuvent se trouver des jeunes de moins de 16 ans, et il ne pourra pas accepter d’emploi le mettant en situation d’autorité avec des jeunes. Même son utilisation d’internet sera limitée.

Roussy a écouté toutes ces conditions la tête basse, sans dire un mot, avant de prendre le chemin de la détention. Considérant la détention préventive, il lui reste 55 mois et 20 jours à purger.


Ou suivre ce lien: http://www.tvanouvelles.ca/2017/03/03/l ... r-cinq-ans
Haut
Mamie vous aime mes petits amours !!!



Oh, surtout n'éteignez pas la lumière en l'enfant!!!

 MessagePublié: Jeu Nov 08, 2018 7:50 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
L’écrivain agresseur libéré sous conditions
Claudia Berthiaume - 8 novembre 2018

Image

L’écrivain jeunesse Maxime Roussy a réussi à sa deuxième tentative à obtenir sa libération conditionnelle jeudi, après presque deux ans passés derrière les barreaux sur les cinq imposés par le tribunal pour avoir abusé sexuellement d’une lectrice mineure.

L’homme de 42 ans a fondu en larmes lorsque la Commission des libérations conditionnelles du Canada (CLCC) lui a octroyé la permission d’aller vivre dans une maison de transition pour les six prochains mois.

« Vous semblez conscient que votre vigilance doit être persistante et de tous les instants », a souligné la commissaire Marie-Claude Frenette, qui officiait en compagnie de Joseph Lainé.

« Délinquant sexuel »

En mai dernier, la CLCC avait refusé de remettre Roussy en liberté, jugeant que sa prise de conscience était encore trop récente.

L’écrivain déchu avait alors avoué pour la première fois, depuis sa mise en accusation en 2011, avoir mené « une vie de délinquant sexuel qui commettait des crimes affreux sur une adolescente ».

Le quadragénaire a maintenu ce discours jeudi, lors de l’audience qui s’est tenue au pénitencier à sécurité minimum de Laval où il est incarcéré.

« J’ai abusé sexuellement d’une adolescente, je l’ai manipulée, je l’ai entraînée dans mes fantasmes malades, j’ai exploité sa vulnérabilité », a-t-il détaillé.

Maxime Roussy a été reconnu coupable de leurre, d’attouchements sexuels, d’incitation à des contacts sexuels, de possession et de production de pornographie juvénile, en décembre 2016, au palais de justice de Montréal.

Sadomasochisme avec une ado

Quelques mois plus tard, la juge Dominique Joly l’a condamné à une peine de cinq ans de détention.

Entre 2005 et 2011, l’auteur jeunesse a entretenu une relation malsaine avec une admiratrice rencontrée au Salon du livre de Montréal.

La jeune fille et Roussy ont d’abord échangé sur des sites de clavardage avant d’en venir à des relations sexuelles complètes et à des épisodes de sadomasochisme.

L’adolescente avait alors 14 ans et l’agresseur, deux fois son âge.

Les commissaires ont interdit à Maxime Roussy d’entrer en contact avec la victime, aujourd’hui adulte.

Celui-ci ne pourra pas non plus se trouver en présence de filles de moins de 16 ans sans la présence d’un autre adulte au fait de son dossier criminel.

Enfin, il ne pourra posséder ou consulter quelque forme de pornographie que ce soit.
https://www.journaldequebec.com/2018/11/08/lecrivain-agresseur-libere-sous-conditions
Haut

 MessagePublié: Ven Mai 17, 2019 5:20 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
L'écrivain jeunesse Maxime Roussy obtient sa libération conditionnelle totale
17 mai 2019

L'auteur jeunesse Maxime Roussy a récemment obtenu sa libération conditionnelle totale, plus de deux ans après avoir été condamné à cinq ans de pénitencier pour des crimes sexuels envers une jeune admiratrice. L'homme de 43 ans présente un « faible » risque de récidive selon la Commission des libérations conditionnelles du Canada (CLCC).

En semi-liberté depuis novembre dernier, Maxime Roussy s'est bien comporté pendant les six mois de sa première période de libération conditionnelle et présente un potentiel « élevé » de réinsertion sociale, a conclu la CLCC dans sa décision du 8 mai, rendue publique vendredi. Les commissaires se disent toutefois préoccupés par les « traits narcissiques » du détenu et sa tendance à « présenter une façade ».

Maxime Roussy s'est retrouvé derrière les barreaux pour avoir commis des crimes de nature sexuelle entre juillet 2006 et mars 2011. Il avait été déclaré coupable en décembre 2016 de corruption d'enfants, d'agression sexuelle, de contacts sexuels, incitation à des contacts sexuels, d'agression sexuelle armée et d'avoir imprimé/publié de la pornographie juvénile.

Maxime Roussy était un auteur jeunesse adulé par de nombreux jeunes lecteurs en 2006, entre autres pour sa série Pakkal et Le blogue de Namasté. Sa victime avait 11 ans lorsqu'il a commencé à clavarder avec elle. Après une rencontre au Salon du livre, leurs discussions sur l'internet ont pris un virage sexuel.

Puis en novembre 2008, Roussy a eu un premier contact sexuel avec la victime. Pendant les trois années, suivantes, il a eu une dizaine de rencontres sexuelles avec l'adolescente, dont des relations sexuelles complètes. Roussy pratiquait le sadomasochisme et le sexe hard avec sa victime dans des motels.

« Selon l'ÉGC [Équipe de gestion de cas], vos distorsions cognitives, votre besoin de contrôle, vos insatisfactions sexuelles, une fascination pour le monde des adolescentes, une identification à la victime, une fantasmatique sexuelle hors norme et une gestion déficiente de vos émotions ont notamment facilité vos passages à l'acte », écrivent les commissaires.

Pendant sa libération conditionnelle totale, il lui sera interdit de se trouver dans le quartier Ahunstic-Cartierville à Montréal. Roussy ne peut également entrer en contact avec la victime et la famille de celle-ci.
https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/201905/17/01-5226575-lecrivain-jeunesse-maxime-roussy-obtient-sa-liberation-conditionnelle-totale.php
Haut

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

© 2003-2018 Domaine Bleu enr.