Nous sommes le Lun Mai 16, 2022 1:34 pm
(UTC - 5 heures , Heure d’été)

Suivre le Domaine Bleu sur Twitter





 



Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 MessagePublié: Mar Déc 17, 2019 3:25 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 28 Jan 2009
Localisation: Près d'un lac
Disparition d’Hélène Martineau: la conscience de l’assassin

Meurtre ou véritable disparition? Où est Hélène Martineau cette femme d’Arvida dont on est sans nouvelles depuis le 12 avril 2017. Son mari soutient qu’elle s’est suicidée. La police croit plutôt en la perpétration d’un crime.

Michel Larouche, le mari de Mme Martineau, a signalé rapidement sa disparition aux autorités. D’abord confiée à la police de Saguenay, l’enquête a été transférée aux crimes majeurs de la Sûreté du Québec (SQ).

Les enquêteurs de la SQ ont réussi à obtenir des mandats afin d’inspecter la résidence du couple ainsi que de procéder à des fouilles terrains sur une propriété de Michel Larouche.

«Il n’y a pas de doutes qu’elle a été assassinée. Les policiers ont un suspect. Je ne dis pas que c’est lui (son mari). Les policiers ont donc pu démontrer qu’il y avait assez d’éléments devant un juge de paix pour avoir des motifs raisonnables de croire qu’elle a été victime d’un crime; ce qui différencie ce cas d’autres disparitions», nuance Jean-François Brochu, expert en affaires policières.

Suspect numéro un

Au cours des dernières années, le conjoint d’Hélène Martineau a accordé plusieurs entrevues notamment sur nos ondes. Il a toujours soutenu n’avoir rien à se reprocher. Il a demandé l’aide de la population pour arriver à retrouver sa femme tout en croyant qu’elle se serait jetée dans la rivière, car elle était dépressive.

Michel Larouche a même offert une récompense en argent afin de faire progresser l’enquête.

Il y a cependant un hic dans son histoire, l’homme concède être le suspect numéro un de la police. Il n’a pas d’alibi durant 2h45, la journée où sa conjointe a disparu. Larouche a même échoué le test polygraphique que lui a fait passer la SQ.

Dossier difficile

Ce type de dossier est très complexe pour les enquêteurs affirme Jean-François Brochu. «C’est difficile pour la police qui n’a pas de boule de cristal, qui fonctionne avec les lois, le Code criminel, la jurisprudence», soutient-il.

Surprenamment, le policier retraité de la SQ avance aussi que c’est éprouvant pour le meurtrier d’Hélène Martineau, si bien sûr un crime a été commis.

«C’est aussi difficile pour l’assassin qui, en se couchant le soir, ferme les yeux. Dans le cas d’un meurtre comme celui-là, dans le cas d’un drame, pour le meurtrier ça doit être difficile à vivre dans certaines occasions», formule Jean-François Brochu. Le tueur a à vivre avec sa conscience.

La famille d’Hélène Martineau, ses enfants, sa sœur, tous ses proches doivent aussi vivre des moments de chagrin, d’angoisse, de colère. Et surtout espérer que la femme soit retrouvée et que son meurtrier, si on lui a enlevé la vie, soit épinglé.

«Même si on ne retrouve pas son corps, il est possible de faire condamner quelqu’un, ça s’est déjà vu», informe Jean-François Brochu.

Vidéo dans l'article:
https://www.journaldequebec.com/2019/12/17/disparition-dhelene-martineau--la-conscience-de-lassassin-1
Haut

 MessagePublié: Mar Déc 17, 2019 4:54 pm 
Avatar du membre
Intronisé au Panthéon

Inscrit le: 18 Avr 2003
Localisation: Québec
C'est clair qu'elle est dans la rivière, et il en est certain parce que c'est lui qui l'a jetée là le soir en allant signaler sa disparition au poste de police. J'ai cette certitude depuis le début. Il savait qu'avec le courant fort, le corps de sa conjointe ne resterait pas longtemps aux environs et qu'il serait rendu loin le lendemain. Ça explique le fait qu'on ne l'ait jamais retrouvée.

Je me demande s'il a assez de coeur pour que sa conscience l'empêche de dormir. Chaque entrevue qu'il a faite, nous l'a montré comme une personne louche qui calculait bien ses réponses. Que d'hésitation pour répondre aux questions! Il n'a jamais eu l'attitude d'un homme affecté. Il doit être bien fier d'avoir réussi un match parfait. :cry:
Haut

 MessagePublié: Mer Déc 18, 2019 11:53 am 
Avatar du membre
Modérateur

Inscrit le: 15 Mars 2005
Localisation: Ici
Comme toi je suis convaincue qu’il sait exactement ce qui s’est passé, les enquêteurs semblent être du même avis et des proches aussi. C’est malheureux que l’enquête stagne, mais je ne crois pas qu’il s’en tire à si bon compte malgré tout. Il doit continuellement être aux aguets, faire attention à ce qu’il dit, ne sachant pas si et quand les policiers pourraient débarquer pour l’arrêter. En plus du regard des gens, des choses qui se disent sur lui, bref il doit mal dormir pas mal souvent, c’est une autre forme de prison dans l’fond. Peut-être qu’un psychopathe ne ressent pas ce genre d’émotions et pourrait bien vivre avec son crime, mais un homme comme lui? Un conjoint qui à la base supportait difficilement l’idée de la séparation ne voulant pas perdre sa conjointe mais au final il la perd pour toujours. Quand on y pense, s’il a tué sa conjointe il a aussi détruit sa propre vie.
Haut
Qu'on se le dise : Chacun sa connerie!! - Claude Dubois ;)

Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5


Recherche dans le sujet:
Aller vers:  

© 2003-2018 Domaine Bleu enr.